Commentaires : Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne

Sous pression avec le boycott des annonceurs qui se répand, les deux plateformes, accusées de laxisme par des utilisateurs et associations, ont pris des mesures radicales ces dernières heures.

Les temps sont durs pour les déconneurs…

2 J'aimes

Sans aller vers les exemples d’extrêmistes, tout s’accélère. Ou comment déplatformer dans le présent et dans un avenir proche tout ce qui rapporte une opinion conservatrice. Ça ne m’étonnerait pas de voir des vidéos Youtube utilisant certains mèmes ou ayant des commentaires non PC compliant massivement supprimées dans peu de temps.
Peut-être qu’ils trouveront une combine pour que Trump (le clown) ne soit pas rééligible, et faire en sorte que l’offre politique se finisse en fifty shades of liberal. Le « rêve », quoi.

4 J'aimes

Si même le président des États-Unis n’est pas a l’abri de la fermeture de sa chaine sur Twitch, Alors que Les États-Unis c’est le pays de la liberté c’est que c’est vraiment une dictature de la pensée unique qui est en train de s’imposer sur cette planète.

11 J'aimes

De l’usage de la « vertu » à des fins de censure !
Il y a toujours eu des débordements dans réseaux sociaux. C’est justement pour ça qu’on met en place une « modération » sur les forums ou les commentaires. Encore faut-il avoir les moyens et le temps pour évaluer sainement les choses. Le récent projet de loi Avia en France a montré quelle était la tendance d’un certain « camp du bien » autoproclamé : faire taire tout ce qui peut déplaire ou contrarier ! L’emploi de mots « fourre-tout » comme la « haine » permet de tout amalgamer et confondre ce qui est dérangeant voire polémique avec ce qui est illicite. En même temps ce camp faussement vertueux peut se permettre des débordements sans que cela pose problème (BLM en est un bel exemple)…
Aux états unis, apparemment tout ce qui peut concourir à ne pas faire élire Trump est jugé bon, y compris fermer ou censurer les chaînes du président en exercice ! Je ne sais pas où on va, mais c’est « en marche » là bas aussi !

6 J'aimes

@Prin, à moins que, justement, ce soit la fin de la pensée unique et des théories du complot longtemps promues par les réseaux sociaux… il ne faudrait pas inverser les choses. Si on n’avait pas laissé Hitler parler si librement on aurait économisé beaucoup de morts et de souffrances.

A mon avis les chaines/groupes fermées étaient bien plus qu’un lieu de rassemblement de déconneurs.
Entre taper légèrement sur tout le monde sans distinction et s’acharner, même avec humour, sur une minorité (racial, religieuse ou autre) il y a un monde.

Il est quand même regrettable de censurer pour quelques canards qui n’ont aucune limite.

1 J'aime

Pour la liberté d’expression surtout. Dans un monde normal, tout le monde peux s’exprimer mais les menteurs ne sont naturellement pas écoutés.

La censure va créer l’effet inverse et pousser les débats dans les extrêmes.

1 J'aime

Trop subtile pour moi, je n’ai rien compris…

Sans rire? Réussir a amalgamer TRUMP et HITLER, si ça c’est pas une méthode digne d’une dictature pour faire taire les personnes qui ne pensent pas comme il faut, je ne sais pas ce que c’est.

4 J'aimes

Pas à pas, tel une plante que l’on ne voit pas pousser mais qui grandit bel et bien, nous entrons dans le monde de la pensée unique, toute contestation sérieuse est moquée, censurée puis réprimée.

Le plus affolant dans cette histoire, c’est que une majorité sous éduquée trouve ca « normal ». L’abrutissement des masses depuis 30 ans commence à porter ses fruits.

La vision binaire et simpliste des imbéciles nous plongera dans le chaos. Une nouvelle dictature de la pensée pourra être construite sur ces cendres.

J’ai été content vivre à une époque ou les enfants pouvaient chanter des blagues sur les Juifs dans le bus scolaire sans que des conn*rds de bobo-gaucho avec des iPhone 10 ne soient offusqués qu’on insulte leurs dirigeants.

RDV dans 20 ans.

5 J'aimes

Le problème, justement de faire taire trop de monde, c’est qu’on fini par laisser la parole à très peu et ils en abuseront assurément.

Quelle que soit les nobles causes défendues, il y a toujours moyen que ce soit corrompu en extrémisme meurtrier, et tout groupe bien pensant qui devient trop majoritaire et trop libre d’agir comme bon lui semble devient la prochaine menace : « le pouvoir corrompt, le pouvoir absolut corrompt absolument »…

3 J'aimes

Il reste des personnes lucides. Ça fait plaisir.

2 J'aimes

Désolé mais les blagues sur les ethnies/races/religions sont du même niveau que rire au dépend d’une personne, à savoir très bas et nulles, en groupe ça fait rire et ça devient encore plus pathétique. C’est de l’humour très bas de gamme et ce n’est pas la meilleur façon de rire, encore plus quand on est enfant. C’est un peu le même principe que d’avoir une tête de turc, le groupe se sent fort et drôle au dépend d’une personne, c’est dramatiquement méchant et destructeur.

Pour en revenir à l’article, l’opinion cherche à stigmatiser Trump mais en même temps si lui ou ses partisans disaient moins de conneries cela n’arriverait pas. Maintenant se pose la question de la liberté d’expression, on peut être en droit d’en vouloir à une communauté, il faut en débattre pour ramener le bon sens, ce n’est pas la censure qui y aidera, au contraire, les gens resteront encore plus encrés dans leur conviction. Choix très étrange de la part de ces réseaux sociaux qui devraient se contenter de rester neutres.

La technique de « diviser pour mieux régner » est toujours d’actualité.

4 J'aimes

Nous vivons ces jours-ci une purge accélérée des médias « politiquement incorrects » sur Internet. Youtube aurait supprimé -de mémoire- 50 000 chaines dîtes d’« extrême-droite », Facebook a supprimé sans motif donné, plusieurs dizaines de milliers de page. Maintenant, Reddit s’y met. Twitter a également lancé la moulinette.

Je trouve cet orchestre bien synchronisé, pas vous ?

4 J'aimes

« Oui, je suis pour la liberté d’expression, MAIS… », c’est être CONTRE la liberté d’expression. L’exception, c’est le début de la liberté de censure.

Soit tu n’as pas compris ce que je disais, soit c’est moi qui ne comprends pas ce que tu dis. Je vais essayer d’être plus clair, je suis contre la censure peu importe l’idée. Je suis aussi contre l’exclusion peu importe les raisons. Voilà. Le problème c’est que cela est très naïf car il y a des raisons qui dépassent réellement l’entendement, la difficulté est de définir à partir de quelle limite mais dans tous les cas cela ne devrait pas être le travail des réseaux sociaux.

2 J'aimes

Vive la liberté absolue, mais à condition qu’elle soit à sens unique : promouvoir la pensée unique des racistes qui interdisent aux autres de s’exprimer sous prétexte de leur propre liberté à eux.
Il y a des règles, logiques, correctes, normales, pas extrémistes. Et quand on a extrémistes qui les enfreignent, ils sont prévenus. Et si ils insistent, alors ils sont coupés. Ce n’est pas de la censure. La censure c’est quand ça s’applique à seulement certains, qui ne sont pas d’accord avec « le pouvoir ». Ici ce n’est pas « le pouvoir » qui est à l’origine!
Prenez un dictionnaire!
Vouloir faire passer la modération pour de la censure, c’est ça la pensée unique : tenter de faire passer le pouvoir en place pour une dictature et vouloir le renverser pour mettre à la place le libertarisme anarchique.
Il est possible de critiquer, même fortement, Trump, Macron etc. Sinon vous seriez tous déjà en prison, et vos familles avec.

1 J'aime

Et comme nous vivons dans un monde de censure, ton commentaire a été supprimé et tu es en prison. C’est ça?

1 J'aime

Ce n’est vraiment pas clair ce que tu dis, « des racistes qui interdisent aux autres » ?? tu parles de qui, de quoi ? Critiquer Trump tu as tous les droits vu que c’est la mode, il ne faut pas confondre pensée unique et effet de mode même si les 2 cohabitent.