Commentaires : Qobuz dit au revoir aux MP3 et rend plus accessible le streaming haute résolution

Fondé en 2008, le service français de streaming musical Qobuz abandonne le format mp3 au profit de fichiers audio en haute résolution.

La question est : est-ce que l’achat et le téléchargement contionueront d’être proposés, Là, vous n’en parlez pas.

Du streaming en FLAC ou LOSSLESS = F.B.I (Fausse Bonne Idée).
Les forfaits monbiles ne sont pas illimités eux et attendre le chargement d’un fichier de 20 à 30 Mo quand on souhait une écoute immédiate est lui aussi une F.B.I.

vla la tronche des forfaits mobiles, le coup dans la tronche qu’ils vont prendre, effectivement une tres bonne fausse bonne idée, pour le reste j’utilise mon NAS qui me stream mes MP3 ou mes flac au choix, ca c’est gratuit et c’est la meme qualité et c’est moi qui choisit ce que je consomme.

C’est du vrai streaming, tu n’as pas besoin d’attendre que les 30 mo du morceau soient téléchargé pour pouvoir l’écouter. Il y a un tampon de quelques centaines de ko, ça suffit pour lancer le morceaux.
Mais pour le côté forfait mobile c’est vrai que ça peut poser problème, mais j’imagine que l’application gère un cache des titres les plus écoutés. Et là c’est la mémoire du tél qui trinque…

J’utilise une enceinte Sonos play 5 avec un abonnement Spotify premium et le son reste très correct selon moi. À partir de 128kb/s l’oreille humaine peine à distinguer la différence. Alors avec du 320Kb/s. On dénigre le MP3 car c’est relié au piratage et c’est un des format majoritaire. Ne pas oublier aussi que les encodeurs évoluent aussi. Alors oui c’est un format avec perte mais franchement la plupart des gens dont je fais partie, n’arrivent pas à distinguer du 320Kb/s en FLAC.

J’ai également des enceintes Sonos (playbar + play 1 + subwoofer) et perso j’entends une différence entre Spotify premium et Quobuz (essais gratuit que j’avais pris). Je ne sais pas si c’est le format de l’audio ou autre chose, mais je trouve le sons plus « propre » on entend bien tous les différents instruments, ca ne « crache » pas quand il y a des basses, … Maintenant est-ce que je suis prêt à payer le double (car l’abo à 25€ ne sert à rien avec Sonos vu qu’ils ne prennent pas en charge le flac 24 à 192khz), clairement non, de plus je trouve qu’ils manquent des fonctionalités dans l’appli Quobuz, ainsi que certaines playlist intéressantes (comme un top hits, …) et en plus via Sonos on est obligé d’utilisé l’interface Sonos (pour Spotify il y a le connect qui permet donc d’utiliser l’appli Spotify).

Merci Zeborak pour ton feedback. Je pourrais tester l’essai gratuit et me faire une idée.

Mmmh. Du lossless ça consomme le forfait data ?
Et les vidéos Netflix et Youtube, ça n’entame pas le forfait ça ?

En tous les cas, Qobuz ne vise pas l’utilisateur lambda, mais celui qui veut se faire plaisir et qui a le matériel adéquat (= pas un casque bluetooth à 30€).

2 J'aime

« À partir de 128kb/s l’oreille humaine peine à distinguer la différence. Alors avec du 320Kb/s. »
Euh, ça dépends des oreilles de chacun ça, perso tu me mets le même morceau en 128 puis en 320 puis en FLAC, je peux t’assurer que je l’entends la différence.
Tout dépend également du style de musique écouté.

1 J'aime

à savoir: l’effet psychoacoustique est très fort et comparer 2 sons est très difficile à l’oreille, surtout lorsque le cerveau peut se faire une idée d’un différence entre les 2.
Autrement dit: si je pense que le son 1 est meilleur que le son 2 je vais « entendre » une différence qui en fait n’existe pas.
Le test à l’aveugle est nettement plus parlant.
Une personne qui écoute l’autre qui change les sons et qui ne fait pas forcément de passage de l’un à l’autre mais parfois juste un blanc dans un même son.
Faire la différence entre un 128k et un 320 c’est assez aisé avec du matos qui tient la route. (je ne connais pas la qualité d’une enceinte Play5, mais j’ai un peu de mal à croire, particulièrement pour la séparation des canaux, que ça puisse tenir la route) Faire la différence entre un 320k et un flac à l’aveugle je vous souhaites bon courage.
Les différence ente les deux se situent dans les hautes fréquences surtout et dans la différences entre les 2 canaux de la stéréo. Mais c’est tellement minime qu’à part sur de la musique très discriminante (orchestre philarmonique avec une grosse partition) je n’ai jamais réussi à le faire à tous les coups (en aveugle).

1 J'aime

Comme dit plus haut, ça dépend autant du matériel que de l’oreille de celui qui écoute ^^

Perso j’ai rippé tous mes cd’s en doubles formats : en .mp3 320 kbps et en .flac

En .mp3 parce que c’est suffisant pour l’écoute sur un lecteur mp3 et aussi parce que le système multimédia de ma voiture ne gère pas les .flac (sans compter qu’une voiture qui roule est un environnement ± bruyant, la qualité du .mp3 320 kbps est donc suffisante)…et en .flac pour l’écoute sur le pc*, parce que là je remarque trop les défauts du .mp3, même en 320 kbps neutre

  • autrefois une carte son M-Audio 2496 (morte mais que je ne me décide pas à remplacer, en attendant j’utilise la SupremeFX de la carte mère), des connections analogiques à un ampli Marantz et un casque Sennheiser HD598…il y a évidemment mieux, mais c’est largement suffisant pour que les défauts des sources sautent aux oreilles ^^

Juste pour info sur quel type de musique faite vous des tests comparatifs?

Quand je lis ceci, je me dis que certains se la pète en parlant de leur oreille qui distingue la haute définition: