Commentaires : Nouvelle prime à la conversion électrique : quels principaux changements?

Depuis ce matin, la prime à la conversion se base sur un nouveau barème signant la fin du « plan de relance » initié au 1er juin.

Electrique , oui , mais qu’en est il du recyclage des batteries qui vont inonder les dépotoirs et autres . Croyez-vous que cela sera écologique ? Vous démontez d’un coté pour mieux rendre plus sale encore de l’autre coté. Pourquoi les pouvoirs publique reste bouche cousue sur le sujet , pour des raisons politique électoraliste , pourquoi les journaliste avec tant de pouvoir rets muet sur le sujet ? pourtant ils sont au fait de l’information, ou de la,désinformation?

1 J'aime

Je pense que la meilleur solution , est dans l’hydrogène , là vraiment sans pollution, les Allemands ne s’y trompent pas ,ils commencent par les trains pour mieux équiper les véhicules, j’appel cela du bon sens.

L’hydrogène a un bilan bien pire que l’électrique sur batterie, il est équivalent (voir pire) à qu’une thermique classique. Cela ne peut être mieux que sur certains usages particuliers ou l’utilisation de batteries n’a pas de sens (grosse demande de puissance et très grande autonomie) et si on exploite les avancées possibles (les bus, les camions et trains ne sont que des prototypes pour tester ces nouvelles solutions).
Le recyclage des batteries est pour le moment équivalent au recyclage de la totalité du véhicule et n’est pas un gros problème de ce point de vue (mais bien sur il faut continuer à faire des efforts).
Les constructeurs autotmobiles allemends ne s’y trompent pas, ils ont arrêté de faire des recherches sur la pile à combustible… :smiley:

3 J'aimes

A la consommation, oui ça ne pollue pas, mais à la production, c’est une autre histoire. Actuellement, on en générère essentiellement avec des énergies fossiles, et l’électrolyse de l’eau a actuellement un rendement relativement pourri.
Pour la fin de vie des batteries, il y a des choses qui se mettent en place, de la reconversion au recyclage des matériaux : : https://electrek.co/2019/04/16/tesla-battery-recycling-system/

1 J'aime

Les journalistes ne restent pas muets. Ils te disent techniquement ce que tu lis ici : l’électrique est MOINS polluant, c’est notre meilleure solution à l’heure actuelle ^^.

La pollution est différente que la pollution des thermique, certes, mais elle est également moindre, tangible (possibilité de la contenir en grande partie), et en bonne voie d’amélioration (recyclage des batteries)

C’est pourtant globalement ce qu’on lit/entend partout … Je sais pas pourquoi ça a du mal à rentrer. Y’a pas de complot ou autre hein

3 J'aimes

Je suis 100% d’accord avec Nmut. J’ajouterai juste les avions pour un gain de poids.

1 J'aime

Avec de telles conditions je suis pas près de passer à l’électrique…

Un autre sujet auquel presque personne ne s’intéresse est la consommation d’énergie naturelle non fossile à l’entretien des véhicules et leur longévité/évolutivité.
La plupart des organes du véhicule ne sont conçus que par des équipementiers qui privilégient le jetable, de même que les politiques gouvernementales ne sont basées que sur des réflexions financières.
L’écologie à proprement parler en automobile est très largement superficielle (consommation, emmission co2).
Rien n’est fait pour inciter les constructeurs et équipementiers à évaluer l’impact environnemental du devenir de leur production, et à mieux occuper l’espace
Ex : un pare choc jeté plutot que réparé (c’est économiquement plus long et difficile à redresser mais plus écologique et créateur de main d’oeuvre), un bloc optique entier à changer pour près de 500eu en cas de défaillance (vécu personnel) au lieu d’une lampe led, balai d’essui glace entier plutot que le caoutchouc en contact avec la vitre, sièges en fibre naturelles et déhoussable pour éviter d’utiliser toutes sortes de produits pour les nétoyer, est-il nécessaire d’avoir des centaines de format de montage de disques et plaquettes de freins pour une même catégorie de véhicule (ex : les citadines qui ont plus ou moins toutes le même poids à freiner) = 1 chaine de production type plutôt que des centaines, et donc des centaines de références en moins à gérer et à stocker, donc de l’espace en moins occupé par des entrepôts, des entrepôts verticaux plutôt qu’horizontaux (les 2 sont moches visuellement) pour plus de place pour de la végétation ou des arbres, mais pas de goudron (dérivés du pétrole…) autour des arbres sinon ils ne grandissement pas (cf parking de centres commerciaux…), on a peut-être plus d’arbre qu’au début du siècle dernier mais ils sont beaucoup plus jeunes avec donc moins de vertus…
Bref j’ai largement dévié, mais ne vaut-il mieux pas une voiture un peu plus lourde mais plus durable dans le temps et plus écologiquement conçue)
Concernant cette aide ça ressemble à une énième absurdité, ou est-ce seulement du marketing ou peut être une aide pour soulager les constructeurs de cette période difficile pour eux :
pour obternir 5000€ d’aide il faut RFR<6300 ou RFR<13500€ pour gros rouleurs.
Ce sont donc ceux qui gagnent du rsa jusqu’au SMIC voire un peu plus pour certains cas particuliers.
Ce sont donc eux qui vont arriver à s’offrir une citadine (!!!) à 25000eu (zoé) ? Les rechargeable sont encore plus chères
Une voiture électrique est économiquement et écologiquement viable pour les petits rouleurs et on incite les gros rouleurs ???

Soyons serieux.
Pour le commun des mortels on ne peux que continuer a rouler au thermique. Meme avec une prime lhybride ou lelectrique reste tres cher.
Les bornes de charge sont rares. Lelectrique.pollue egalement enormement (materiel. Batteries. Nucleaire). Bref ils feraient mieux de se concentrer sur des technos vraiment innovantes et peu poluantes comme le petrole de synthese (avec des algues ou du plastic) la pile a combustibles ou le solaire ( la marge de progres est grande

1 J'aime

Je refuse de me convertir pour 5000 € !!

non merci,je garde ma RS3 :slight_smile:

2 J'aimes

Bien dit renard38 ! D’ailleurs c’est un comportement bien plus écolo que de conserver sa voiture, même si elle consomme plus !
La prime devrait être attribuée à ceux qui feraient l’effort de conserver/entretenir leur véhicule au moins 10 ans = bien plus écologique que de faire fonctionner des centaines de chaines de production pour concevoir un véhicule neuf.
En fait, ça profiterait réellement à ceux qui ont de faibles revenus !