Commentaires : L'usine française de la Smart électrique rachetée par Ineos pour son SUV?

Ineos va lancer une branche automobile avec le développement d’un SUV nommé Grenadier, et souhaiterait racheter l’usine Smart de Hambach où devaient être produites les citadines électriques.

Hambach n’est pas en Alsace, mais en Lorraine/Moselle

1 J'aime

tu chipotes là :smiley:
c’est comme Nantes et la Bretagne…
… je suis déjà parti… loin loin loin…

2 J'aimes

Alors, c’était pas pour l’EQA, mais l’EQB, et une partie de la production de la GLA.

Ces productions ont été rapatriées sur des usines deja en route, et dont la capacité de production n’était plus utilisée à 100%.

Les ministres ne sont pas à la manœuvre, ça se passe entre deux groupes privés.

Le site a déjà été modernisé, grâce à 500 millions de travaux financés par Daimler, sans aide publique.

La conception du Grenadier a lieu à Graz, chez Magna. L’usine du Pays de Galles n’est pas encore construite.

Si vous avez besoin d’informations, je suis à votre disposition

1 J'aime

Si c’est le véhicule en photo, ce n’est pas un SUV mais un 4x4 de franchissement.

Bonne chance à ce nouveau venu sur le marché, avec un look pareil ! Non seulement, la concurrence sera extrêmement rude et compétente, mais le style risque de faire grincer des dents Tata Motors (propriétaire de Land Rover).

Il me semble que c’est par ce que Tata Motor veut arrêter Land Rover que le propriétaire Ineos veut lancer un véhicule qui y ressemble (mais je suis pas trop sure de tout ça)…

Sa me donne envie d’aller à la montagne à le regarder.

Je me demande qui va acheter ce genre de panzer ?

Moi, si j’en avais les moyens bien-sûr. Car de mon humble avis, c’est ainsi que devait être le nouveau Defender, avec un intérieur certes modernisé et juste ce qu’il faut d’électronique, tout en conservant ses capacités de franchissement, sans oublier le confort sur route (ce qui n’était pas le fort du précédent).
Au lieu de cela, Land Rover nous propose un écrin de technologies qu’on aurait peur d’envoyer dans la bouillasse. Qu’il le fasse avec le Discovery, je peux le comprendre; mais avec le Defender… Désolé, mais ça passe mal.
Jim Ratcliffe va s’accaparer les déçus du nouveau Defender; et crois-moi, ils seront bien plus nombreux que tu ne l’imagines.
Wait and see !

1 J'aime