Commentaires : L'UE accuse la Russie de désinformation lors des élections

Dans un rapport publié vendredi 14 juin, la Commission Européenne a affirmé avoir observé des activités provenant de la Russie, qui visaient à influencer le comportement électoral des européens.

Et personne ne se dit que la Russie est innocente? Ah bah non c’est plus simple de dire qu’ils sont les méchants, pffff pauvre de nous.

faudrait qu’il montre leur désinformation… au lieu de faire du blabla à l’américaine

1 J'aime

C’est pas comme si c’était la 1ère élection qu’ils tentaient de manipuler, qu’il est prouvé qu’ils ont fait de multiples campagnes de désinformations via FB / Twitter et compagnie durant plusieurs élection etc etc…
Donc non, ils ne m’ont pas l’air innocents DU TOUT

1 J'aime

“L’UE accuse” ; on ne condamne pas ici.

En outre, la Russie est loin loin d’être la seule à user/abuser de campagnes d’influences sur les réseaux ; ca se fait aussi au niveau national.

tu ne veux pas que l’ue publie des rapports confidentiels aussi ? Ou le prénom des épouses et enfants de chaque députés européens

la diplomatie russe fait chier son monde et cela ce terminera très mal !?

Parce que l’ue ne fait pas d’ingérence peut-être, on leur rappelle comment a était élu macron? l’ue paie des informaticiens qui surveillent les réseaux sociaux à la recherche de la moindre propagande Russe et désinformation (c’est à dire toute information ou propagande qui ne va pas dans le sens de la mondialisation et ultra-libéralisme à outrance).
Je sais bien que les Russes ne sont pas tout roses non plus, mais que l’ue arrête de jouer les hypocrites et bien pensant, parce que comme le dit si bien le proverbe: On voit la paille dans l’œil de son voisin, mais pas la poutre dans le sien.

1 J'aime

C’est pas comme si BFMTV manipulait le cerveau des gens à longueur d’années :joy:

1 J'aime

Bullshit habituel européen, tout le monde utilise les réseaux sociaux pour influencer de manière plus ou moins organisée, et souvent quand on y regarde de plus prés c’est plutôt “très peu organisé”. Pour reprendre la précédente étude Disinfolab qui avait fait le buzz, au final il avaient identifié peu voir pas d’acteurs précis, mais une “sphère d’influence” composée de gens qui avaient à un moment ou à un autre liké des contenus “pro-russes”.
A partir de là, au final tous ces gens juste pas d’accord avec la vision dogmatique occidentale étaient limite considérés comme des agents pro-russes propagateurs de fake news, bonjour le raccourci…
Par ailleurs il faut réaliser que nous sommes nous même dans notre propre sphére d’influence “Pro-Europe/occident” ou il y a une propagande constante et des fake-news à foison.
En résumé, faut arrêter de croire aux gentils vs les méchants, chacun défends ses intérêts et son clocher, y compris et surtout les “Journalistes”, et oui c’est une guerre économique et geo-politique, ou à mon humble avis les plus offensifs ne sont pas les russes (Les russes n’ont pas de bases militaires partout dans le monde alors que les usa oui et en particulier ils déploient constamment de nouvelles forces le long de la frontière russe…, et sur les activités du type “renversement de gouvernement” , les usa sont indéniablement champions du monde aussi…).

3 J'aime

Ces commentaires… Non la Russie n’est pas innocente, c’est même tout l’inverse. Elle joue à la provocation militaire aussi, comme lors de la guerre froide, pour accentuer cette image de renouveau de la diplomatie russe. Mais le monde anglo-saxon n’est pas plus amical, et la réalité c’est que l’UE est très mal préparée contre ces attaques.

1 J'aime

Tout a fait, l’UE est a tout point de vue un Vassal des USA, rien que militairement notre appartenance à l’UE nous place sous le commandement de l’OTAN donc de Washington (Article 42 du TUE pour être précis, c’est écrit noir sur blanc). Mais c’est vrai aussi économiquement et culturellement, on est pas du tout prêts ni autonomes.

1 J'aime

Toujours aucun exemple concret, précis, factuel de ce que serait une de ces “fake news” ! on se contente d’accuser dans le vague, gobalement, d’une façon qui est de la propagande et non pas de l’information.

1 J'aime

des preuves, une preuve, factuelle , rien qu’UNE fois ? on attend toujours !

1 J'aime

si on accuse, on doit prouver, : ou bien alors on ferme sa gueule !

1 J'aime

Sauf pour la Russie, la Chine, la Corée (libre), l’Iran, le Vénézuela, toute l’Afrique et certains pays du Moyen-Orient

C’est évident

1 J'aime

L’UE utilise les même méthode que la Russie pour faire de la manipulation d’information dite positive: parce que dans l’intérêt de l’UE… Gnéé. Je recommande le visionnage du fil d’actu sur YouTube lors de leur invitation à la commission européenne. Les fonctionnaire ne cache même pas leurs méfaits, passent leur temps à user de la Russie pour justifier leur propre intox etc… Je dis pas que la Russie est toute blanche, mais l’UE c’est le même type de cancer que l’URSS

1 J'aime

C’est beau de blâmer la Russie qui ne fait qu’offrir un service payant (pas forcément en monnaie) à des acteurs Français sans scrupule. On pourrait aussi blâmer ces français éduqués qui rejoignent ces groupes de propagande simplement par appât du gain. Si c’était pas la Russie, ça serait quelqu’un d’autre qui le ferait, peut-être que je m’en occuperais moi-même, rien que pour gicler un peu de sarcasme sur cette horde de personnes coupables d’une paresse intellectuelle criminelle et meurtrière en ne questionnant jamais leur réalité.

Je suis fier d’habiter dans un pays où sa virginale république met un point d’honneur à l’impartialité, à l’objectivité et à la pluralité dans ses médias.