Commentaires : Les émissions de CO2 issues du transport aérien ne cessent de grimper, d'après une étude

Une organisation internationale a publié un rapport sur l’évolution des quantités de CO2 émises par les compagnies aériennes américaines. Des chiffres en forte augmentation, malgré les efforts réalisés par les entreprises pour soigner leur efficacité énergétique.

1 J'aime

Ne cessent de grimper ? le CO2 va plus haut qu’avant ?

1 J'aime

vivement l avion à pédale

1 J'aime

donc je dois aller à la nage pour rendre visite à ma famille tous les ans ou alors couper tous liens familiaux ou professionnels et devenir autiste asperger…

non ! tu polluerais les océans ! :slight_smile: :slight_smile:
Mais bon, une prise de conscience n’est peut être pas plus mal tant du coté des constructeurs que des voyageurs …

Ya 50 ans les gens étaient autistes asperger ?
Le gros problème est que le transport aérien devient de moins en moins cher et donc et de plus en plus utilisé.
Le kérosène est trop bon marché.
On peut également réduire l avion en le limitant au long courrier.

Il faut que Rolls-Royce fasse des moteurs hybrides puis électriques.

entre 2016 et 2018, les rejets de CO2 et la consommation de carburant auraient augmenté de 7 %

Des statistiques sur 2 années, c’est un peu cheap comme technique. Mais cela suggère 2 excellentes nouvelles (enfin si on croit aux “études” publiées par des ONG inconnues mais avec des noms pompeux) :

1/ libéralisé, le transport aérien voit son coût diminuer et donc il est utilisé par de plus en plus de gens : c’est donc que le capitalisme fonctionne !

2/ la Terre va verdir un peu plus grâce au gaz de la vie : la Nature est la seule maîtresse.

leurs émissions de CO2 n’ont augmenté que de 3 % entre 2000 et 2018, alors que le nombre de personnes et de marchandises transportées a grimpé de 42 %

Cela relativise les statistiques de “l’étude”.

1 J'aime

C’est quoi cette nouvelle mode bobo écolo de s’acharner sur l’aviation pour le CO2 ?
Le plus gros pollueur en CO2 dans le monde sont … les bateaux, devant les véhicules routiers. Et ça tombe bien les marseillais s’en plaignent. L’aviation ne représente qu’une faible partie. Son seul défaut est d’etre le plus pollueur par passager mais il reste le plus gros pollueur globalement comparé aux autres.

2 J'aime

Ce n’est pas une mode mais une stratégie : en prenant un peu de recul sur l’actualité et le monde, on s’aperçoit que les #Infox et #FakeNews escrolos sortent de manière cadencées et sont reprises en cœur par le réseau (merdiatique) d’intérêt idéologique qui les propage alors pendant une courte période comme une chambre d’écho jusqu’à l’intox suivante.

Le but est d’inciter le lectorat non avertit à ne plus se poser de questions face à l’avalanche d’infos toutes semblables (ils ne peuvent pas tous se tromper en même temps quand même, n’est-ce pas ?), de le formater pour avoir une emprise psychologique (il est mauvais, il faut donc le guider) en répétant constamment, mais avec des sujets superficiellement différents, la même rengaine sous-jacente avec les mêmes ficelles grossières, prenant parfaitement exemple en cela, et de manière tout à fait décomplexée, sur la méthode de J. Goebbels.

(Ta dernière phrase n’est pas très logique.)

5 J'aime

absolument il y a une surenchère du lobbying écolo , on nous a rabaché le trou de la couche d’ozone pendant des années (qui brutalement s’est refermé et que les écolo ont mis sous silence), ensuite ça a été la fonte des glaciers, puis el réchauffement, maintenant on a la pollution des voitures, puis des avions, on nous sort aussi la foret amazonienne qui brule (“la maison brule” disait Macron), on nous a sorti aussi les pailles à boire, etc bref tout est devenu prétexte pour effrayer les gens sur l’écologie qui est devenu un énorme business pour le lobbying, écolo mais aussi scientifique (ça amène d’énorme budget pour les labo) et également de certains industriels. Pire l’état a trouvé dans ce lobbying un moyen de mieux faire accepter de nouvelles taxes.
Moi ça ma saoule, pas un mois sans qu’on nous découvre une nouvelle source de pollution à la mode, pas un jour sans qu’on nous bassine avec le dérèglement climatique (il faut chaud c’est le dérèglement, il fait froid c’est le dérèglement, il pleut trop c’est le dérèglement, etc). Je veux bien croire qu’il faut faire des effort mais ce matraquage médiatico-politique est devenu pénible. On sent à chaque nouveau sujet qu’il y a une volonté d’en rajouter plus, trouver u nnouveau coupable, une nouvelle activité néfaste pour la planète, tout est bon. Bientot on ne pourra plus péter comme dirait un amis. bref on fait quoi ? on revient à la bougie et au vélo ? parce que là c’est là dessus qu’on va

4 J'aime

La messe est dite !

1 J'aime

rassurant de voir encore des personnes censées bravo :slight_smile:

Bien dit, en résumé cela s’appelle “La Pédagogie”, traduction bombarder les gens d’infos biaisées, afin qu’au final ils acceptent sans broncher n’importe quelle mesure de ceux qui à force de matraquage, en font une réalité vraie, sans contestation possible.

Sur LCI, de mémoire “Maintenant plus personne ne doute qu’il y a un réchauffement climatique”, vraiment pénible ce genre d’affirmation gratuite, comme si l’humain qui passe sur un plateau TV peut parler pour tous les humains de France et du monde.

2 J'aime

Rassurez vous, Manu va nous trouver une nouvelle taxe !

1 J'aime

Une bref rappelle sur les sécheresses (histoire de voir que cette année n’est pas la plus sèche ni exceptionnelle sur 1 siècle)

1 J'aime

Pour info, on note aussi un dérèglement climatique sur Mars, +0.65°c entre 1970 et 1990, et ces dernières années l’accélération s’amplifie … et pourtant nous ne sommes pas en cause. Moi je soutiens une autres thèses qui est émise par des scientifiques que les lobbying font taire car ça dérange … le soleil qui a des cycles variables est en activité croissante.


1 J'aime

Sur LCI, de mémoire “Maintenant plus personne ne doute qu’il y a un réchauffement climatique”, vraiment pénible ce genre d’affirmation gratuite, comme si l’humain qui passe sur un plateau TV peut parler pour tous les humains de France et du monde.

Évidemment que non, les chaînes télé parlent en matière de statistiques et de quantité.

Sous-entendus, qu’effectivement la majorité ne doutent plus du réchauffement car celui-ci est prouvé et partagé par la majorité des scientifiques sur l’appuie d’étude sérieuses. Il y a des dizaines de sondages (de scientifiques, et de population) qui montrent que c’est effectivement l’opinion majoritaire et de loin.

Maintenant c’est clair que la simplification à outrance amène le public, si il ne cherche pas à savoir, sur de mauvaises informations. Effectivement oui, y’en a encore qui doutent, mais ils sont peu nombreux comparés à ceux qui n’en doutent pas, factuellement, l’info est biaisée, mais il s’agit juste d’un raccourci, non une manipulation caractérisée.

Faut aussi arrêter de voir le mal partout. Même si je te rejoins sur le côté dangereux de propager une pensée unique aussi facilement, autant donner les faits, et non insinuer que 0% de personnes doutent.

Le problème dans le réchauffement climatique c’est que rien n’est facile à interpréter tant les facteurs sont multiples.

Effectivement, le soleil à clairement un rôle et je partage ton opinion. Maintenant, il est un peu fallacieux de baser uniquement sur cette argument pour en tirer des conclusions. Le réchauffement anthropomorphique est indéniable, prouvé, et partagé par la majorité des scientifiques (90%+) quand on prend le contexte en globalité.

Là réalité, c’est que l’homme n’est pas le “seul responsable” c’est clair et net. Et là dessus les médias devraient communiquer, mais il est le facteur le plus aggravant et accélérant.

Mais je te laisse, sociologiquement, imaginer ce que ça fera si on disait clairement la vérité du “on est pas les seuls à être en cause”. Plus personne ne feraient rien.
Après ça rejoins l’inverse, vu qu’on ne dit pas toute la vérité, certains vont dans la brèche pour dire qu’on nous ment…

On tourne en rond avec ce fichu humain :stuck_out_tongue: