Commentaires : Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA

Prochaine étape : effectuer un premier vol test.

un sous marin volant en sorte ?

1 J'aime

Pour l’instant ce bla bla Musk ne fait que de la propagande, et rien de concret.

faut qu’il le passe aux mines aussi.

@ l’oracle

Musk rien ce concret ?
Les voiture Tesla c’est quoi?
Spacex c’est quoi?
Fusée réutilisable c’est quoi?
Cargo dragon pour iss c’est quoi?
Bientôt vol habité via Crew dragon c’est quoi?
Falcon heavy c’est quoi?
Projet straship en cours c’est quoi?
Moteur raptors pour straship déjà mature c’est quoi?

Tout ça c’est du concret grâce a Musk

3 J'aime

Tesla c’est pas Musk qui a fondé cette marque…
Spacex, c’est comme BlueOrigins de Bezos qui ont très certainement profité largement de toutes les recherches de MacDonnellDouglass , avec leurs fusées à décollage et atterrissage à la verticale , avant d’être stoppées faute de fin.Et c’était 10ans avant Spacex et BlueOrigins.
Oui , c’est un grand patron, le Musk, mais ça n’est pas un génie non plus.
J’attends quand même de voir ce que va donner Neuralink

2 J'aime

De la poudre de perlimpinpin, arrête avec ton gourou, c’est juste un escroc, et justement dans tout ce que tu a dis y’a rien de concret, tu défend du vent, c’est débile de prendre partie comme ça juste sur la base de propagande.
Aussi, je t’invite à lire un peu Cdoric (plus bas) pour comprendre un peu la supercherie.

Le projet Starshgip est à lui seul bien plus complet que tous les autres projets que tu cites.
Les voitures électriques ce n’est pas lui qui a inventé le concept et encore moins celui qui l’a commercialisé en premier.
SpaceX c’est une agence spatiale qui existe grace aux contrats de la NASA et aux recrutement chez la NASA quand elle a viré tous ces ingénieurs après l’abandon des navettes. SpaceX a également bénéficié du savoir faire de la NASA qui est dans son role d’aider toutes les entreprises américaiens dans les domaines du spatial et de l’aéronautique
Les fusées réutilisables ce n’est pas lui qui a inventé le concept et des essais avait déja eu lieu avant SpaceX. La technologie était mature, ce n’est pas un exploit, les autres constructeurs auraient surement pu le faire s’ils avaient voulu mais la volonté économique et de rentabilité ne les y poussaient pas
Dragon c’est un programme payé par les contrats de la NASA. C’est une réussite, certes mais pas un exploit, l’HTV et le Cygnus ont montré que ce n’était pas une exception, et l’ATV européen était bien meilleur, bien plus gros, bien plus performant.
Falcon Heavy c’est quoi ? 3 Falcon 9 accolées.

Bref ces projets là ont été de belles réussites mais rien d’insurmontable technologiquement et techniquement, c’était du déja fait, déja vu, du amélioré mais rien de révolutionnaire.
Par contre le Starship, oui ce sera du révolutionnaire et ce sera un programme bien plus complexe à lui seul que tout le reste réuni, et les premiers essais qui ont été marqué par de nombreux échecs sont là pour rappeler que rien n’est facile dans ce défi, et que ce n’est pas parce qu’on s’appelle Musk qu’on réussit tout. Docn oui Starship est un pari et pas gagné d’avance.
Jusque là Musk a bénéficié de beaucoup d’aide jusque là, mais avec Starship c’est différent.

En fait, avec du recul, Musk est un opportuniste.
Sa fortune il l’a doit au rachat de Paypal qui décollait, il a racheté Tesla qui décollait, il a lancé SpaceX sachant que la NASA allait tout financer. Et il a bien arrosé les démocrates et les républicains en dons pour leurs campagnes pour avoir ces avantages. Bref le génie a surtout su racheter ce qui marchait et avoir les bonnes relations.

4 J'aime

Je crois qu’on a pas la même définition de concrétisation.
Tu me parle de Blabla, quand tu blablates tu ne concrétise rien. Ce n’est pas du tout le cas de Musk qui arrive à concrétiser ses rêves et projets avec son entreprise SpaceX et pour cela il faut de l’argent et il à réussi. Je vois pas le problème c’est très bien pour lui d’avoir réussi. C’est facile de critiquer et de blâmer. C’est bien aussi de féliciter une entreprise qui réussi, sauf que les Français sont toujours des râleurs. je ne vois pas de supercherie la dedans, explique moi ou et la supercherie.

@ Fullmetal
Il a l’aide de la nasa pour le financement oui et alors ? c’est pas le problème. La grande différence c’est qu’avec un budget limité SpaceX arrive à faire de grande chose. On le voit avec la Nasa et le SLS qui coute une blinde de dizaine de milliards de dollars, ils pourraient construire des centaines de Starship pour le même budget

Si tu me parle de la navette Spatiale pour le réutilisable, c’est pas forcement du réutilisable quand le cout est plus élevé à la rénovation à chaque vol que de fabriquer une nouvelle navette. Tu ne répare pas ta voiture à chaque fois que tu la réutilise pour un cout plus élevé qu’a l’achat, non? SpaceX a réussi avec la Falcon 9 d’avoir peu d’entretient après réutilisation, et ca c’est révolutionnaire pour le secteur spatiale

Et bientot la première entreprise privée a envoyer des hommes dans l’espace en orbite, c’est pas révolutionnaire ca? Ah oui les Français sont toujours râleur j’avais oublié, non ca rien d’extraordinaire, c’est nul à chier.

1 J'aime

Faut sortir de ta bulle, t’a pas les capacités pour déceler ces choses là, c’est bien d’encourager les ambitieux mais pas bêtement, à un moment il faut savoir reconnaître les tricheurs et les opportunistes comme a si bien décrit Fulmlmetal qui s’est bien chargé de t’ouvrir les yeux, mais malheureusement tu t’obstine, donc là désolé, je peux plus rien pour toi.

1 J'aime

Pourquoi moi je serais obstiné, on peut inverser les rôles, c’est facile.

Il faut sortir de ta bulle, je décide que c’est toi qui t’obstine à toujours dénigrer aussi bêtement ce Mr Musk et son entreprise de le traiter de tricheur sans fondement.

Edit > Depuis le départ, tes interventions d’ailleurs ne fait que blablater sans argumentations contrairement à certain intervenant même si on peut-etre d’accord ou en désaccord au moins il y a de l’échange constructif avec argumentation, ce qui n’est pas ton cas jusqu’à preuve du contraire

Pour le moment le développement du SLS me parait plus stable et fiable que le dev du Starship qui se limite à faire exploser ses cocotes minute les unes après les autres.

Pour le réutilisable, non je ne faisais pas référence à la navette, je parlais surtout de l’aspect technique et je faisais référence à d’autres proto comme le DC-X

Pour ce qui est de la révolution de voir une entreprise privé envoyer des hommes dan sl’esapce, non ce n’est pas révolutionnaire si on prend ne compte que tout a été payé par la NASA, donc l’administration, via le contrat de sous traitance CCDeV

A voir avec le temps pour le SLS, personne n’a la réponse pour le moment mais nous le serons assez vite. Même si de mon coté je penche très sérieusement du coté du Starship qui a de bon atout, car cout de matière première (Acier peu chère, facile à construire, usine de construction à la chaine, cout d’un moteur raptor entre 1 à 2 millions de dollars contre 150 millions de dollars pour seulement un moteur SLS etc…)

Pour le DCX, ok il a été réutilisable mais il n’a pas orbité et la différence est énorme avec le falcon 9. Il y a un fossé entre du suborbitale et de l’orbitale, c’est un peu comme la New Shepard de Blue origin.

Pour le vol habité privée, oui la Nasa a payé 3 Millards et quelques à SpaceX, ce qui n’est pas beaucoup contrairement à Boeing (et alors !!, finalement je ne vois pas de contrainte et SpaceX reste propriétaire), mais ca reste tout de même dans les fait une première. Car à plus long terme tout va changer, l’accessibilité à l’espace et autre sera plus facile et moins chère et surtout de l’expérience pour SpaceX et son future Starship

D’ailleurs c’est bien aussi d’échouer, c’est grâce à cela que SpaceX est devenu grand dans le spatiale en apprenant grâce aux échec.

Les échecs des Starship MK1, SN1, SN2, SN3 ont permis que SN4 fonctionne très bien actuellement pour les tests de pression et tir statique. Et bientot un vol peut etre la semaine prochaine (possible Lundi).
Le SN5 est déjà construit et le SN6 est bien avancé alors que SN7 débute sa construction.

Voila le début d’une chaine de production que ne fait pas la Nasa et ne peut pas faire avec le SLS

« SpaceX a réussi avec la Falcon 9 d’avoir peu d’entretient après réutilisation, et ça c’est révolutionnaire pour le secteur spatiale » ==> tu peux donner des sources ?
Les lois de la physique étant implacable (en l’occurrence la malédiction de Tsiolkovski, qui explique pourquoi les lanceurs réutilisable sont vite énorme), il faut vraiment que cette maintenance soit la plus minime possible !
Par exemple, en GTO, on perd plus de 30% de charge utile entre un F9 sacrifié et un F9 réutilisable (sachant en plus que l’on parle ici d’un service vraiment minimum avec un dV à 2200 m/s et une inclinaison de 27°).

Il n’y a aucune source (entreprise privée oblige) mais des indices comme :

  • les tarifs de lancement plus bas pour les fusées réutilisé.

  • Ils continuent après 5 ans de développement à lancer leurs Falcon 9 réutilisé (5 fois pour les plus utilisé) Si ce n’était pas rentable, ils auraient arrêté depuis quelques temps à les réutilisé. N’oublions pas que SpaceX est une entreprise privée et doit faire du profits.

  • Ensuite ils doivent lancer Starlink très régulièrement, et la fusée réutilisable est une obligation, donc si Starlink continue son projet d’expansion en orbite c’est que la réutilisation des fusées est certainement viable économiquement

1 J'aime

@loracle ça commence réellement à bien faire, cette attitude systématiquement négative dans tous les sujets sans exception, continues dans cette voie et il y aura un gros troll de moins sur Clubic, avertissement sans frais jap

« les tarifs de lancement plus bas pour les fusées réutilisé. » ==> justement, contrairement à ses rodomontades initiales, Elon Musk n’a pas tué le marché (celui ouvert à la concurrence). Sachant que la NASA a payé la moitié du développement du Falcon, et que le nombre garanti de missions institutionnelles est suffisant pour assurer sa rentabilité, la démonstration économique n’est pas triviale. Et ce, d’autant plus que les lanceurs du « new space », peuvent s’affranchir des anciennes règles du type « juste retour géographique » qui plombent les prix des concurrents.

Et combien faut-il de Dragon pour remplacer une seule navette ? En fait, je ne suis pas certain que la navette était si ruineuse (même son taux de réussite n’était pas si ridicule).

" Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA "

tout comme le Boeing 737 max et on a vu le résultat !!

3 J'aime