Commentaires : La sonde OSIRIS-REx s'est entraînée une dernière fois à descendre sur l'astéroïde Bennu

Dans une suite de manœuvres en toute autonomie, la sonde américaine est descendue à seulement 40 mètres du cratère Nightingale, au-dessus de l’astéroïde Bennu.

2 J'aime

Cette prudence est tout sauf excessive.
Forer ou prélever reste une activité
rare, expérimentale, qui réserve inévitablement son lot de (mauvaises) surprises quand il est impossible d’opérer en direct.
Les américains ont en tête les tribulations de Philae sur Rosetta et le demi-succès hasardeux de Hayabusa-1.
Eux qui sur Mars ont connu des déboires avec la perceuse de Curiosity (rafistolée), tandis que la « taupe » d’Insight n’y arrive toujours pas en dépit d’efforts acharnés depuis un an et demi !