Commentaires : La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, les médias ou encore le fondateur de ByteDance, tous condamnent la stratégie américaine à propos de TikTok, qualifiée de « vol ».

Donald Trump veut aussi prélever son pourcentage, car il a forcé la vente à prix bradée.

En même temps supprimer Tiktok…
Comment dire …
C’est carrément une mesure de salubrité publique.

J’ai d’autres exemples en tête d’application que j’aimerais bien voir disparaître. Ça fera de la place.

Je vais envoyer la liste à Donald.

17 J'aime

Les USA pourraient espionner encore un peu plus le monde avec une telle application en leur possession.

11 J'aime

La Chine a entièrement raison, c’est très clairement du du vol et rien ne peut justifier une telle action.

Que les Etats-Unis demandent que les données des utilisateurs soient hébergées sur leur territoire, qu’ils fassent des contrôles, c’est leur droit. Mais là, ça va beaucoup beaucoup trop loin. Cette application a été conçue par un chinois, c’est à lui qu’elle appartient, c’est lui qui a en le mérite et la propriété et c’est à lui seul de savoir s’il veut la vendre et personne ne devrait avoir le droit de l’y contraindre d’une quelconque manière.

12 J'aime

Si ca te gène fait comme moi, ne l’installe pas …

5 J'aime

Bien, les européens devraient suivre la même voie en forçant Google à vendre sa filiale européenne. Si TikTok pose des questions concernant la sécurité nationale, on peut légitimement penser que Google également.

25 J'aime

Oui c’est du vol.
Mais quand c’est la Chine qui le pense, c’est quand même un peu l’hopital qui se fout de la charité :smiley: …quand on voit les prérequis pour une entreprise étrangère pour s’installer en Chine et les multiples ‹ vol › de propriétés et de technologies. Là en ce moment ARM semble en faire les frais .

6 J'aime

Le problème ce n’est pas l’application mais les gens qui l’utilisent, faut-il les supprimer eux aussi ?

1 J'aime

ce sera une chose chose que Microsoft rachète TikTok : au moins on est sûr que le service fermera au bout d’un an… Pour Nadella, Windows veut dire jeter l’argent par la fenêtre.

2 J'aime

Et tu pense quoi de facebouc, google, youtube twitter, miscrosoft qui pillent sans vergogne les donnés utilisateurs de la planète.
C’est incroyable cet aveuglement a ne voir qu’un coté la pièce. Fait ce que je dis, mais ne fait pas ce que je fais.
Je dis bravo a la Chine d’avoir été visionnaire en interdisant les GAFAM dans son pays. Nous en Europe, on est les dindons de la farce, pris en sandwich entre les USA qui font ce qu’ils veulent en Europe en étant entièrement dépendant de leur numérique, et la Chine qui et qui devenue l’usine de l’Europe sans laquelle tout s’arrête.

8 J'aime

Sauf que Microsoft peut acheter TikTok, tandis que Thalès ne pourra pas payer 10% de Google. On ne joue pas dans la même cours :smile:

2 J'aime

La nouvelle arme du moment"La sécurité nationale" et à toutes les sauces. C’est porteur et ça me fait penser au film de Carpenter « New-York 1997 » sauf que le mur va entourer les US…

3 J'aime

C’est mérité entièrement. Lors de mon arrivé en Chine Uber était dispo et la Chine a fait la même chose en rachetant Uber, le logo, lappli, bref tout. Ils ont giclé Uber et récupérer le business et tout les utilisateurs. Et maintenant ils crient au voleur, laisse moi rire!!!
Si ils ne peuvent pas récupérer la technologie ils la banisse, c’est comme ca que ca se passe.

3 J'aime

je ne pense pas que @molotofmezcal parlait de données mais des prérequis pour qu’une entreprise s’installe en Chine. Il est très couramment admis que le transfert technologique fait partie d’un contrat commercial …

2 J'aime

Tu fera attention, ça frise la crise obsessionnelle, lire les mêmes énormités à chaque fois que Microsoft est cité c’est barbant.

Je serais mort de rire que la chine face pareil avec Tesla en Chine.

Je ne l’ai pas installée, et elle ne me pose aucun souci du coup.
Aucune raison de vouloir la faire disparaitre, c’est pas parce que ça ne te plait pas que les autres doivent s’en passer

Je ne parle pas des données mais des conditions nécessaires pour qu’une entreprise puisse s’installer en Chine (associé local majoritaire et bien souvent transfert de technologies).
La différence est que là ils n’ont pas le couteau sous la gorge et étaient prêt à faire d’énormes concessions pour que s’ouvre à eux l’enorme marché chinois.
Mais les raisons pour lesquelles ils entravaient les GAFAM ne sont pas les mêmes qu’ici en Europe.

Après j’essaie justement de ne pas être partisan, d’autant que par ailleurs j’adore ce pays (la Chine) et que ma femme est chinoise :grimacing::grin:.
A l’inverse je me retrouve à souvent défendre les USA alors que je n’apprécie pas particulièrement ce pays.

D’autant qu’ils auraient largement de quoi le faire, ils ont à la fois de gros acteurs locaux et le 1er marché mondial.