Commentaires : « Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos

Le fondateur de Tesla et de SpaceX a sévèrement taclé celui du géant du e-commerce et de Blue Origin, jeudi sur Twitter.

Qu’est-ce que ça me casse les c… tous ces gens qui crient au fascisme, à la censure, au totalitarisme. Dans toute l’histoire de l’humanité, on n’a jamais autant eu de liberté d’expression. N’importe qui peut raconter ses débilités à la planète entière. Le mec est juste frustré de ne pas pouvoir profiter de l’amplificateur de pognon potentiel qu’est Amazon. Si son livre contenait quelque chose de si important, il le mettrait à disposition et ça se téléchargerait par palettes… Mais non… L’accès à la vérité ne semble pas être sa motivation première…

26 J'aime

tout ca pour rien…

Dispute de bac à sable entre milliardaires.

7 J'aime

Je crois que la serie silicon valley met bien en scene la réalité des rivalités entre milliardaires.

1 J'aime

Amazon a créé un système terriblement efficace qui offre le meilleur service actuel au client. Amazon, épaulée par de grands groupes financiers, réduit ses marges au maximum jusqu’à tuer la concurrence et ainsi imposer ses tarifs, ses marges, à tous. Le vrai gros défaut d’Amazon c’est d’utiliser la précarité à outrance pour réduire ses coûts (et immédiatement réinvestir ses bénéfices dans de nouveaux équipements). Les salariés sont ceux qui subissent le plus cette nouvelle forme de dictature de la précarité.

4 J'aime

La faute ne vient pas d’Amazon, elle vient des consommateurs qui préfèrent payer moins cher, sans se préoccuper des employés d’Amazon. La grande distribution fait exactement pareil.
Qui achète chez un revendeur français, souvent plus cher, que chez Amazon ?
Moi je le fais, mais je pense que je suis une exception.
Les gens vont dire « à oui mais c’est la même chose, les revendeurs français, ils ne sont pas plus honnêtes ». En tout cas, ils paient leur impôts en france, ce qui n’est pas le cas d’amazon.

16 J'aime

Quelqu’un a lu le livre ?

4 J'aime

Je suis d’accord, non seulement on n’a jamais autant eu de liberté d’expression mais aussi autant de moyens d’expression !
N’importe qui, et surtout les plus débiles, passent leur temps à raconter leurs débilités à la planète entière. Et oui, ils n’ont pas grand chose d’autre à faire.

9 J'aime

Problème d’ego.

Heureusement qu’on pousse pas une gueulante, chaque fois qu’un éditeur refuse un bouquin. Surtout que dans les faits, il faut vraiment le vouloir pour qu’Amazon refuse un livre. Amazon au contraire a permis à bon nombre de gens de s’auto publier facilement :smiley:

9 J'aime

Exact, je connais quelqu’un qui a publié un livre très facilement

2 J'aime

On a jamais eu autant de liberté d’expression, du coup quand une entreprise interdit de parler d’un sujet, pas de problèmes, fermons notre gueule :smiley: .
Belle mentalité.

1 J'aime

Il peut effectivement s’agir d’une « erreur » d’Amazon mais au vu de toutes les fausses infos, les fakes, les complotistes en tous genres ou autres hallucinés qui naviguent dans le flux du Covid, peut-être le service Kindle a-t-il été « peut-être » un peu trop hâtif à le rejeter.

Ou alors les deux milliardaires se sont offerts un gros coup de pub avec une vrai/fausse affaire et en font profiter le journaliste dont le livre va se vendre comme des petits pains.

2 J'aime

En tout cas, ils paient leur impôts en france, ce qui n’est pas le cas d’amazon.

Réalité alternative détectée :wink:

La société a payé l’an dernier 250 millions d’euros d’impôt. Et elle claque de l’argent pour ses infrastructures, ce qui donne du boulot à des gens et amène quelques deniers dans les caisses de l’État.
Et sinon les salariés Amazon sont sous contrat français, contribuant donc au système social.

Ce à quoi tu vas répondre « ah oui mais il paient pas assez ». Ouais, probablement.

7 J'aime

heu ouais, en même temps Amazon est une entreprise privée, ils font ce qui leur plait sur leur plateforme. C’est exactement la même chose que le patron de bar qui refuse qu’on parle religion dans son établissement. Tu n’est pas content tu te casses du dit bar, l’auteur n’est pas content? il y a plein d’autres plateformes de vente EBook.

3 J'aime

« Qui achète chez un revendeur français, souvent plus cher, que chez Amazon ? »

Perso c’est ce que je faisais quand je n’avait que mes propres dépenses à gérer ; maintenant uniquement en période de soldes.

Après quand tu regardes la situation financière du « francais moyen » (qui vas bien au dela des 60% de gens qui ne payent pas d’impots) qui as une femme et deux enfants, ben c’est juste impossible de passer au quotidien par la case boutique physique.

Pour bien des ménages, le seul fait de payer le loyer, les charges, la bouffe, les assurances et mutuelles, le telephone, l’internet, un crédit bagnole l’essence etc etc

c’est 80 à 90% de leur salaire.

Donc au contraire moi je dis heureusement que il y a des Amazon & Cie pour pouvoir acheter à un prix plus raisonnable que en boutique physique les mêmes produits chinois.

6 J'aime

Tout à fait d’accord avec vous.

Tu vois tu dis « heureusement que… », c’est exactement ce que je dis, ce sont les consommateurs qui font qu’Amazon baisse les prix au maximum, donc on ne peut pas lui rejeter toute la faute. Il n’est pas le premier ni le dernier.
En fait je ne pensais pas forcément aux boutiques physiques en alternative à Amazon, je pensais aux revendeurs français, type fnac, ldlc, materiel.net
Cela étant, je me suis aperçu que sur certains revendeurs de bricolage, notamment ceux qui font beaucoup de marketplace, tu peux trouver en grande surface spécialisée ('casto, leroy-merlin) les mêmes produits souvent à des prix quasi identiques. Pour 2 ou 3 euros de différence, je préfère payer et voir la marchandise.

3 J'aime

non, je vais répondre : ils ne paient pas ce qu’ils devraient, et sans doute de beaucoup.
Et de toute façon, je préfère privilégier une boîte française qui va (plus) essayer de garder la main d’oeuvre en france, qu’une boite étrangère, qui aura plus tendance à la délocaliser.
Heureusement qu’ils déclarent leurs salariés !

1 J'aime