Commentaires : Fraude fiscale : Google va verser près d'un milliard d'euros à l'État français

Le géant de l’Internet mondial, Google, va verser en deux parties environ un milliard d’euros au fisc français, pour solder ses contentieux.

Ok parfait, donc maintenant google arrête de passer par l’Irlande pour échapper à l’impôt en France? Ou bien il faudra refaire la même procédure dans 5 ans??

Vous devrez recommencer dans 10 ans… 5 ça fait trop tôt.
J’ai vu aussi que Lenovo aimait bien l’Irlande. En fait, faudrait recenser les entreprises qui jouent le jeu. La liste devrait vite être faite.

“parfait”… pour Google seulement.
Toi quand tu dois 100 euros aux impôts t’arrives à négocier pour payer que 10 euros ? Non ? Ben eux c’est ce qu’ils viennent de faire :slight_smile:
Pour le reste de ton message je suis d’accord.

4 J'aime

Je croyais que cette optimisation fiscale était légale moi. L’Europe on la veut bien…mais on aime bien nos impôts aussi. Je propose a tous les pays de la zone euro a s’aligner sur la fiscalité de l’Irlande :slight_smile:

1 J'aime

Je me suis fait le même genre de remarque !!!

C’est peu 1 Milliard, l’idée est de repartir sur de bonnes bases.
Mais je doute que google quitte l’Irlande, c’est un pays chaud et accueillant pour les multinationales

Ca laisse rêveur des sommes engrangées par l’espionnage de masse…

1 J'aime

En fait c’est légal, mais c’est juste vraiment trop abusé dans ce cas (surfacturations à l’Irlande). D’où la négo…
Google préfère lâcher un peu de lest pour être tranquille pendant quelques années et que la France pousse moins sur sa taxe GAFA internationale qui leur couterait plus cher.

Dans le cas présent ce n’est pas de l’espionnage car en utilisant les produits Google on consent à donner nos informations.

je veux mes 14.95 € !

Ce n’est pas faux…Sauf que parfois/souvent/régulièrement/rarement (au choix) Google récupère plus d’informations qu’on ne le pense…et sans qu’on le sache…Heureusement qu’ils se font prendre la main dans le bocal de bonbons parfois :wink:.

Tu pourrais consentir à faire don de tes organes, ça ne serait pas pour autant légal.
Il faudrait changer la loi pour que ce soit clair en appliquant le principe du consentement éclairé. En gros pour recueillir des informations il faudrait préciser à quelles fins et en détails + s’engager à restreindre l’accès a ces informations. Ce serait donc interdit de les partager sans un nouvel accord et avis éclairé. Il doit aussi exister un droit de retrait complet et sans avoir à motiver. La durée de stockage des infos doit faire partie du “contrat”. Les infos recueillies doivent être évaluée par un commuté d’éthique indépendant et ne pas dépasser le nécessaire.

Si tu consens à faire don’t d’un organe à un pitbull en face de toi, ça devient légal. Il a le droit de te bouffer la main et le foie. J’ai vérifié avec l’avocat de la spa. XD.

Le putbull oui, mais pas son propriétaire :wink: ^^

La répression se base sur un système binaire, c’est légal ou ça ne l’est pas. Si s’installer en Irlande est légal, alors Google respecte la loi et n’a pas à payer cette amende. Et s’il la paye c’est qu’il a enfreint la loi. D’ailleurs c’est un tribunal qui a validé la transaction…

Malheureusement, la loi n’est pas toujours binaire. Tu peux être verbalisé pour comportement dangereux ou pour tapage, c’est à la discrétion des forces de l’ordre et donc forcément subjectif (pas basé sur critère scientifique précis).
Dans ce cas, une surfacturation est interdite mais quand commence t’elle puisque les prix sont censés être libres? On a un conflit entre la liberté de commerce et la limitation des abus :-D. C’est ce flou qu’exploitent les “optimisations” pour “rester dans la légalité”.

S’installer en Irlande est légal. Surfacturer la filiale française pour effacer l’impôt sur les bénéfices réalisés ne l’est pas…

Malheureusement, la loi n’est pas toujours binaire. Tu peux être verbalisé pour comportement dangereux ou pour tapage

Vous le dites vous-même… si on est verbalisé c’est qu’on a commis une faute. Dans le cas contraire on le serait pas. Donc la binarité est bien présente.

1 J'aime

Ok, on ne parle pas de la même chose. Je pensais binaire dans le sens: on a une mesure objective qui permet dire si c’est légal ou pas, ce qui ne me semble pas le cas ici.