Commentaires : Fracture numérique, qualité de connexion : UFC-Que Choisir fait l’état des lieux de l’Internet fixe

L’association de consommateurs a publié, jeudi, une étude sur les retards pris au niveau du déploiement du très haut débit fixe en France.

la fibre passe à 100m de chez moi, mais 15000 € le répartiteur à payer par le village de 250 hab., c’est énorme !
Donc on regarde passer le cable qui arrive au village suivant de 2500 habitants et qui n’ont pas la fibre non plus, trop cher, parce que ce puta de gouvernement ruine les campagnes !!!

faut pas déconner ça fait 60€ par habitants c pas la mort. moi je signe direct

je ne voudrais pas dire mais 15000€ pour 250 hab, cela fait 60€ par habitant. Si il y a une réelle volonté de tout le monde, c’est réalisable et de plus, cela peut créer un vrai plus pour le village.
Moi, j’ai pire : la fibre à 50m (et encore) en ADSL à 11mbs depuis plus de 10 ans.
Il n’y a aucun problème technique tout est en souterrain. C’est un pavillon en zone très urbaine.
Orange m’a dit ok, Free m’a dit ok et les 2 sont ko sur le raccordement. je suis là dessus depuis juillet dernier.

ouais mais 60€ pour des petites retraite c est pas rien non plus et il y a autre choses a payer que la fibre !!

sans compter qu’Orange délaisse les abonnés au cuivre (2 mois pour qu’il vienne réparer par chez nous un fil de téléphone tombé… et encore, il a fallu changé d’opérateur SFR->Orange pour qu’ils daignent s’occuper de nous). Et ca reste cher comme abonnement (35eur/mois pour un débit de 3Mo)

Sans compter que sur 250 habitants il n’y a probablement pas que des adultes et dans ces adultes il doit bien y avoir des couples donc le coût par foyers n’est plus le même…

60€ par habitant, cela se trouve. Tout est question de volonté. Attention, je n’ai en aucun cas dit que la totalité des couts doit être payé par les habitants. Déjà, avec un bon dossier monté par la municipalité et défendu auprès du député, je pense que l’on peut bien descendre la facture pour le client final. Enfin, moi, c’est ce que j’essaierai de faire au lieu d’attendre que tout arrive sans rien faire.

Peut être faut il tout simplement arrêter de vivre dans des villages de 250 habitants. c’est un non-sens !

on a le réseau que l’on mérite, 4 opérateurs, le moins chers d’Europe, mais le plus pourri.

pour répondre, je ne vais pas organiser une cotise des habitants, qui sont pour 70 % des retraités qui s’en battent de la fibre.
La taxe d’habitation était de 150 € par an. Maintenant, c’est zéro. La mairie ne peut pas payer.
Mais pour rien au monde je ne retournerai vivre dans une ville de plus de 5 000 habitants, j’ai grandi à marseille et lille, la ville, je connais, je veux vivre vieux…
Maintenant, je paye le même prix mon FAI que les citadins pour du 8 Mb/s, j’ai la 3g depuis 1 ans pour le même prix que la 4g.
Par contre, une subvention de 650 000 € à “permis de bétonner” les 400m de route du village, avec des câbles enterrés tout neufs, mais pas de répartiteur fibre…peut être en 2023.
Les entreprises rames avec un débit indécent en 2019, le cloud et les services en ligne, on oubli.
L’école du grand village a 20 pc et 15 tablettes pour 160 élèves (Ipad, vive le plan numérique orienté Apple) avec du 12Mb.
Donc, oui, nous sommes oubliés et non, on veut pas vivre en ville, ici pas de feu rouge, un rond point pour 4 gilets jaunes maxi, du bon air et de la bouffe locale clean.

Tu peux expliquer en quoi c’est un non-sens de vivre dans un village de 250 habitants? J’ai envie de rigoler un peu…

Près du tiers des habitants des communes qui comptent moins de 1 000 âmes ne dépassent pas le seuil des 3 Mbit/s. Dans les villes de plus de 100 000 habitants, seulement 0,8% des administrés doivent se contenter d’un si faible débit.

Article faux et incomplet comme le montre la carte de France des débits https://observatoire.francethd.fr/

En aveyron (rural par excellence) la plupart des villages de moins de 1000 hab ont déja du Xdsl et débits a 30MBits/s

De l’autre coté nous avons des “grandes villes” de plus de 100 000 habitants toutes fibrés.

Et entre… Toutes les petites villes de plus de 10000 habitants qui n’ont même pas du 10Mbits/s parce que trop loin du repartiteur… Les parents pauvre du Haut débit et du Très haut débits ce sont ces villes entre 10000 et 50000 habitants qui ont les pires débits de France.

Le pire c’est que pour le SIEDA qui s’occupe de certains départements d’ocitanie certains village peu denses ou déjà en Xdsl auront la FTTH avant les villes pourtant bien plus denses.

C’est pas du tout logique… quel intérêt de tirer des Km de fibre pour des villages ou il n’y a que quelques disaines d’habitations et qui ont pourtant déjà une bonne qualité de Xdsl alors que des villes bien plus denses n’ont même pas le débit pour la TV…

Si tu trouves que 35 € par mois pour un débit de 24 Mb/s c’est cher, alors demande à nos voisins Belges ce qu’ils en pensent et comment ça se passe chez eux…

D’accord.

Alors, UFC, Que choisir ?

Donc il ne faut pas se plaindre d’avoir du 2Mb/s x)
Faudrait être naïf pour ne pas savoir à quoi s’attendre quand on passe d’une grosse ville à une petite bourgade éloignée de tout… On gagne en calme, en cadre de vie et tout, mais on perd évidemment tous les avantages de la ville.
Après faut arrêter de faire les victimes, surtout qu’il y a un gap entre des villes à hautes densité de population comme Marseille ou Lille et des villes de taille moyenne (Metz, Reims, Nancy ~100k habitants intramuro)et pour lesquelles tu peux t’éloigner de 5min, etre au calme dans une petite commune avec tous les avantages de la ville…
D’autant que c’est du foutage de gueule, mon best habite a 30min de Lyon, dans un blède tout p’tit avec jardin et tout, et il est fibré, 4G, etcetc.

Personne ne veut payer mais tout le monde veut tout. On ne peut pas tout avoir. En tout cas, un dossier cela se construit et un député cela accorde des subventions et ouvre des portes. Le tout est question de volonté. C’est sûr si la mairie ne valide pas le projet car n’en vois aucune utilité ni maintenant, ni dans 10 ans, soit tu changes de village, soit vous changez de maire. Et pour info, je suis en pleine zone urbaine en Ile de France et je ne peux pas avoir autre chose que du 11mbs depuis 14 ans alors le coup nous sommes les grands oubliés, cela me donne un grand sourire.

J’habite en zone urbaine, j’ai du 1Gb/s (théorique), mais l’OMS prédit que je vivrai 9 ans de moins à cause des nano particules…
La vie, c’est faire des choix !
C’est comme l’histoire des immeubles vétustes qui se sont éffondré en plein centre de marseille : vétuste, mais pas cher ! Au point de risquer sa vie pour ne pas déménager en banlieu.
La vie, une histoire de choix…

Le constat est pas génial quand même
Bonsoir,
15km de Paris au sud, ville moins de 20000 habitants à 6km de Polytechnique, dans le genre coin paumé on a connu pire…
8 méga en vitesse de pointe, faut éteindre la tv (image réglée en dégradé sur décodeur TV4) pour pouvoir utiliser à peu près correctement l’ensemble des périphériques connectés
Le jeu en ligne adieu aussi, ping trop important et débit insuffisant (à moins d’être tout seul connecté)
VDSL2 incompatible 1800m du DSLAM
2019 comme en 2008 aucun changement à venir pour l’instant 50 euros /mois avec la location Livebox 4
Quand je vois 3méga chez certains, forcément je n’ai pas le droit de me plaindre
Y a Vidéo Futur qui propose la fibre mais je le sens pas, les avis sont pas top
Si vous êtres dans un secteur pavillonaire et que rien ne bouge, rassurez vous vous n’êtes plus seul ^^

Eh bien, les coûts de raccordement au réseau y sont absolument prohibitifs. C’est valable aussi pour l’électricité au demeurant. Et comme notre beau pays n’a que le mot péréquation à la bouche, cela veut dire qu’on ponctionne les habitants des villes pour sauvegarder des petits villages.

Dans les autres pays, il y a beaucoup moins de petits villages, tout simplement.