Commentaires : En Allemagne, les propos haineux seront transmis à la police fédérale (et ça inquiète)

Le Parlement allemand a adopté une nouvelle mesure pour renforcer sa loi sur les contenus haineux en ligne. Désormais, les réseaux sociaux vont devoir envoyer les données personnelles des auteurs de propos haineux à la police fédérale du pays. Une décision qui inquiète les défenseurs des libertés civiles…

Suffit d’arrêter de partager des conneries sur les réseaux sociaux ça règle le pb…
L’idée de base paraît pourtant bonne et parfaitement louable mais comme tout le problème est la dérive… La liberté d’expression a ses dérives, cette lois aura la dérive opposée…
Je suis d’accord avec un point cité dans l’article, que le contenu soit d’abord transmis aux autorités pour juger de la nécessité de devoir ouvrir ou non des poursuites et non tout balancer en automatique car là on a la dérive justement…

3 J'aime

Les autorités ne sont pas toujours dignes de confiance.

2 J'aime

Prochaine étape, le retour de la Stasi c’était le bon temps !

5 J'aime

il ne sera pu possible de critiquer israel?

Pour ma part, vu les suicides qu’on voit après les cas de cyberbullying, je pense que c’est une bonne chose.
En espérant que ca ne dégénère pas pour les libertés individuelles mais trop de libertés dans ce cas, ce n’est pas bon non plus.

C’est les Chinois qui doivent se marrer…

Si, bien sûr, tu auras toujours le droit de dire, par exemple, qu’il y fait trop chaud l’été mais pas 2 fois de suite, parce que dans ce cas là ça signifierait clairement que…

cyberbullying

Tech&Co, BFMBusness :
disruption, gap, down to up, market…
C’est over cool !