Commentaires : Emmanuel Macron va (encore) recevoir Mark Zuckerberg à l'Élysée : de quoi vont-ils discuter?

Le chef de l’État et le boss de Facebook s’étaient déjà rencontrés en mai 2018 au palais présidentiel en marge du sommet Tech for Good.

lequel des deux est le plus crapule?

1 J'aime

A la veille des élections européennes, c’est sur, c’est pas discret :]

1 J'aime

Les européennes approchent. Macron va donner ses directives. Mamie va préparer des petits gâteaux.

2 J'aime

Co régulation = censure dans un langage plus politiquement correct.

2 J'aime

La police du Politiquement Correct va être établie selon les désirs des gouvernements occidentaux ( à quelques exceptions) et de diverses associations, permettant de faire taire effectivement la plèbe prétendument mal éduquée utilisant leurs services.
Le tout pour défendre un agenda progressiste et promouvoir une empathie maladive envers des gens nouveaux-venus qui peuvent nous être hostiles.
Après tout, ces derniers font augmenter le PIB quoiqu’ils fassent et financent les retraites des boomers, pas vrai?

1 J'aime

Pour pratiquer pas mal de personne en ligne (et je parle pas que de facebook) la grand majorité ont clairement des propos et des attitudes qu’ils ne tiendraient pas si ils avaient une personne physique en face d’eux. Qui n’a pas poser un jour un commentaire légitime et reçu une page d’insulte gratuit du premier troll venu ? Mais ne soyons pas naïf. la rencontre entre Mac et Zuck n’a pas pour but éradiquer les mauvais comportement de la toile mais juste de juguler l’opposition spontané à la source. Les Trolls ont encore de beaux jours devant eux.

1 J'aime

Illuminati tous les deux

Heureusement, il n’y a pas que Facebook dans la vie… et sur Internet.

2 J'aime

franc-macronerie quand tu nous tiens

1 J'aime

Généralement, la censure, notamment sur internet, n’est pas la solution la plus éthique, ni la plus démocratique ou véridique. Son efficacité est douteuse, abusive, voire contre-productive. Elle est considérée souvent comme étant de l’hypocrisie et de la lâcheté. Elle est, malheureusement et paradoxalement, indispensable en cas où il n’y a pas d’alternatives. On est, dans des situations extrêmes, obligé de censurer immédiatement et totalement des idées criminelles ou des propos abjectes. Tolérer des actes mafieux ou des paroles sordides est une complicité impardonnable. Permettre la libre expression à des voyous ou à des ennemis du respect est une attitude antidémocratique et conspirationniste. La censure qui a pour objectif la protection de la dignité humaine ou la pudeur est une forme de responsabilité sociale, un devoir civique essentiel. Elle n’est, donc, nécessaire que dans des circonstances limitées et particulières et juste pour interdire une injustice, mais même dans ces cas là elle demeure moins convaincante que des approches plus éducatives et des méthodes plus préventives et durables à long terme. Je pense que plus on donne l’exemple éthique dans nos affaires privées et publiques et plus on fait une éducation globale réussie pour rationaliser et moraliser les libertés personnelles moins on aurait besoin de censure, interdictions et sanctions. Il faut, à mon avis, améliorer continuellement les systèmes scolaires et culturels et, particulièrement, en y renforçant les dimensions morales et en y enseignant plus profondément l’éthique, ses théories, ses domaines, ses applications, son histoire et sa philosophie. Je crois que c’est plus efficace, logique et crédible qu’oublier soi-même, contrôler autrui, critiquer leurs choix, réprimer leurs volontés et parasiter leurs vies.

il v

il va lui demander plus d’intrusion dans vos données personnelles et pourra préparer aux petits oignons sa prochaine présidentielle

Ben ils vont causer de placements dans des paradis fiscaux… en génral quand un gros compte a rendez-vous avec un banquier c’est pour parler placements et fraud… Pardon, “optimisation fiscale”.

Je suis pour la liberté d’expression, mais quand elle est assumée. Ce n’est pas le cas avec internet facebook etc. Et l’éducation ne changera rien au problème, les manipulations se font à grande échelle par des personnes éduquées. Et elles sont si bien montées qu’il est difficile parfois de trouver le vrai du faux.

Mais je suis d’accord, la censure n’est jamais gratuite.

Je pense que le problème est l’anonymat, comme je l’ai dit il faut assumer ces dires.

Le niveau d’incompétence des commentateurs est désespérant. Leur projet, on le connaît : il s’agit de transformer Internet en Gafaminitel. Aucun média n’en parle alors que l’Europe s’apprête à supprimer la liberté d’expression ! Encore une régression due aux copinages de macron! C’est ça quand on élit un banquier comme président. Pour être correctement informé sur le sujet: https://www.laquadrature.net/2018/11/14/censure-antiterroriste-macron-se-soumet-aux-geants-du-web-pour-instaurer-une-surveillance-generalisee/