Commentaires : Des tweets de Bolsonaro et Maduro à propos du Covid-19 supprimés par la plateforme

En pleine crise du coronavirus, Twitter fait ce qu’il peut pour lutter contre la désinformation. Outre la mise en place de modérateurs experts en santé, la plateforme a entamé la suppression de messages comportant de fausses informations, y compris lorsqu’elles sont postées par des personnalités publiques.

Sincèrement quand on voit la percé des fake news dans l’esprit des gens ca fait peur, et même ici sur Clubic : virus inventé en laboratoire, tous les médias sérieux à jeter aux orties etc…, franchement ca fait peur et c’est très triste…

j’ignore si dans 10 ans ca ira mieux mais ca me semblait être mieux il y a 10 ans, c’est ce qui est vraiment inquiétant :frowning:

3 J'aime

Pour ceux et celles qui postent des liens et autres infos, notamment en rapport avec le coronavirus et les traitements en cours d’évaluation :

Merci de faire attention à vos sources et de faire preuve d’honnêteté, notamment pour ceux qui défendent bec et ongles les travaux du PR. Raoult.
Et quand je parle d’honnêteté, ceci inclus de rappeler que ses études souffrent d’importants biais méthodologiques.

Quand ces consignes seront respectés, on pourra peut-être aborder les débats d’une manière plus posée.

3 J'aime

À la suite d’une déclaration similaire du président américain Donald Trump, un Américain est mort il y a quelques jours après avoir avalé de l’antiparasitaire pour aquarium, qui contenait du phosphate de chloroquine.

En même temps, le problème chez eux, c’est que beaucoup de gens n’ont pas de vraie couverture médicale et que le moindre soin peut coûter une vraie fortune.
Alors je ne sais pas si c’est la raison pour laquelle ce gars la s’est mis à « bricoler » avec un produit aussi hasardeux, mais c’est une cause possible.

Après, concernant la Chloroquine, il faut faire de la pédagogie, bien expliquer au grand public pourquoi c’est un médicament dont le traitement ne doit pas s’improviser et encore moins sans contrôle médical sérieux.

Jair Bolsonaro avait également déclaré dans une vidéo…

Sincèrement, vu le niveau, je ne sais pas ou il l’on trouvé celui la…

Les paris sont ouverts pour savoir à quel moment précis, il va recommander de boire de l’eau de javel pour se soigner :wink:

Et le débat sera hautement philosophique pour savoir si le bien de l’humanité sera vraiment d’empêcher son électorat de l’écouter.

@lapin-tfc

Sincèrement quand on voit la percé des fake news dans l’esprit des gens ca fait peur, et même ici sur Clubic : virus inventé en laboratoire,

En même temps, on ne pourra jamais empêcher les gens de (mal) penser.

Internet est peut être aussi le meilleur moyen de combattre leurs idées reçues.

Ces théories du complot ne sont quand même pas très dures à démonter.

tous les médias sérieux à jeter aux orties etc…

En même temps, eux, ils ne l’ont peut être pas volé.

Il semblerait que la France est le pays ou les gens ont le moins confiance dans la parole du gouvernement et des média.

Et comme on dit, tout effet possède une cause.

As-tu une source honnête qui le prouve ou as-tu toi-même vérifier ses travaux en faisant preuve d’honnêteté et si c’est le cas pourrais-tu afficher ton étude sur le sujet?

1 J'aime

Pour ma part, je me réfère systématiquement au Monde :

N’étant (malheureusement) pas infectiologue, je n’aurais pas l’outrecuidance de prétendre l’avoir vérifié par moi-même.

En revanche, il y a effectivement des sources :

Et en anglais (il s’agit de l’article qui à servi de source à celui de France-Culture) :

C’est étrange et dommage de constater que beaucoup de personnes ne font effectivement pas confiance au gouvernement et aux médias alors que dans le même temps ces mêmes personnes prennent pour argent comptant la moindre rumeur lancée par un abruti sur internet …

C’est étrange et dommage de constater que beaucoup de personnes ne font effectivement pas confiance au gouvernement et aux médias alors que dans le même temps ces mêmes personnes prennent pour argent comptant la moindre rumeur lancée par un abruti sur internet …

Oui, tout à fait. C’est même dramatique.

Cela m’inspire plusieurs choses.

(1) Le gouvernement français a une grande part de responsabilité dans cet état de fait. Leur façon de gérer les crises et de communiquer avec le public est catastrophique. Et cela ne date pas d’hier. Ceux qui ont connu l’épisode de Tchernobyl et d’autres scandales sanitaires comme le sang contaminé vous diront que la perte de confiance ne date pas d’hier.
Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’affaire du Coronavirus ne va pas arranger les choses.

(2) L’école à complètement échoué à donner aux gens la capacité à trier l’information et à s’assurer de leur véracité. C’est particulièrement criant quand on voit les théories du complot complètement capillotractées auquel beaucoup de gens arrivent à croire. Et surtout, leur absence totale d’esprit critique vis à vis de ces théories.
Bref, on ne peut pas se plaindre que les gens sont des idiots sans se demander qui les à rendu idiots…

(3) Il faut bien comprendre qu’il n’existe pas, et qu’il n’existera jamais de « canal de la vérité » que l’on pourrait croire sans réserve et sans faire preuve d’esprit critique. Quand vous êtes abonné à plusieurs sources d’informations réputées sérieuses(et payantes) chacune apporte un angle de vue différent sur l’actualité avec plus ou moins d’objectivité. Mais il vous revient de vous faire une idée de laquelle vous a donné l’angle de vue le plus pertinent sur un événement donné à un instant T.

En même temps, ce Professeur Raoult me semble être un gars de terrain, donc avec une démarche pragmatique plutôt qu’une démarche académique.

On peut comprendre que ceux qui voient des gens crever ont envie d’agir sans attendre des études parfaites qui risquent d’arriver un peu trop tard, voir après la bataille. Et que la rigueur académique ne soit pas en ce moment le premier de leur souci.
Et je peux comprendre que dans un tel contexte un médecin puisse répugner à donner des placébo.

D’autant que croyez moi, à Marseille, t’as pas intérêt à filer un placebo à 50% de tes patients au beau milieu d’une pandémie…

Je suis d’accord avec toi sur le principe (situation d’urgence, etc.), mais cela n’empêche que des biais méthodologique ont été relevé (et pas des moindres d’après l’article) et qu’il ne faut pas l’occulter non plus.

Oui, tout à fait. Je suis entièrement d’accord. Je pense que la dessus, il n’y aura pas trop de débat.

Il me parait évident qu’il faut prendre cela plus comme un constat préliminaire de terrain plus que comme une étude scientifique rigoureuse.

Mais pour l’instant, qui peut dire mieux ou proposer de meilleures solutions ?

En situation d’urgence, il est assez courant que les informations qui arrivent le plus vite soient par nature incertaines, partielles ou manquent de validation. Il faut être pragmatique et savoir décider sur la base de ce que l’on possède tout en sachant bien sûr tenir compte de leurs limites.

On ne peut pas toujours remettre des décisions à plus tard quand des gens vont mourir.

Ce genre de décision met à l’épreuve les décideurs et leurs qualités. C’est facile de prendre des décisions quand on dispose de temps et de certitudes. C’est beaucoup plus compliqué de décider dans l’urgence avec des données incertaines.

Le problème, c’est que le risque de commettre une erreur conduit souvent les décideurs peu aguerris aux décisions en urgence à… être paralysé de peur… un biais humain courant… et parfois fatal.