Commentaires : Coronavirus : la Jack Ma Foundation et Alibaba créent un programme mondial de lutte contre l'épidémie

La division de Cloud computing du géant chinois a lancé une plateforme en ligne sur laquelle elle héberge un manuel gratuit destiné aux personnels de santé du monde entier.

1 J'aime

Pendant ce temps, en france, on ne peut même pas se procurer de masque alors qu’une distribution aurait du être faites ou au moins avoir la possibilité d’en acheter…

1 J'aime

Pour ton information.

Les masques peuvent-ils me protéger?

Les mains demeurent, même avec un masque, les principaux moyens de contamination. L’Organisation mondiale de la santé affirme que seules les personnes qui présentent des symptômes respiratoires (fièvre et toux) et les gens qui s’occupent des patients doivent porter un masque.
Et aussi cela.

Quelles sont les règles à suivre pour prévenir une infection?

Se laver les mains régulièrement pendant au moins 20 secondes avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon. C’est le meilleur moyen de tuer le virus s’il est présent sur vos mains.

Éviter les contacts étroits avec toute personne présentant des symptômes de maladie respiratoire tels que la toux et les éternuements.

Il faut garder une distance d’au moins un mètre avec les autres personnes qui toussent ou qui éternuent pour ne pas être en contact avec les petites gouttelettes qui peuvent contenir le virus.

Lorsque vous toussez ou éternuez, vous devez également vous couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude. Si vous vous mouchez, jetez immédiatement le mouchoir.

Il faut aussi éviter de vous toucher les yeux, le nez et la bouche. Les mains sont continuellement en contact avec plusieurs surfaces qui peuvent être contaminées par le virus. Elles représentent donc la meilleure façon pour le virus d’entrer dans votre organisme.

Ces règles de base pour contenir l’infection doivent également être suivies par les enfants

C’est les informations que l"on a au Canada.

Les masques n’ont d’utilité que pour les infectés (qui sont normalement en confinement total et qui peuvent avoir des masques), ou sinon en protection avec les matériels particuliers mais qui n’ont pas de sens pour la population (FFP2 ou plus). Comme on est en confinement, la population n’en a pas besoin.
De plus avec une durée de vie de quelques minutes, il faudrait 300 millions de masque par jour (60 millions de français et 5 masques par jour minimum)… Et les précautions d’utilisation sont strictes et plus ou moins impossible à faire sans formation (mise en place, retrait, échange à chaque contact suspect).
Bref, c’est une mesure qui rassurerait (est-ce bien le moment avec encore pas mal de gens qui ne se sentent pas trop concernés…) et n’aurait pratiquement pas d’efficacité sanitaire.

Même chose en France. Comme quoi le virus est bien international! :stuck_out_tongue:

Nmut, il faut s’informer un minimum…et surtout réfléchir, dans la mesure ou on peut être infecté sans n’avoir de symptômes, un masque est nécessaire pour la personne du foyer qui sort faire ses courses afin de ne pas risquer de propager l’épidémie. Etant donné qu’on ne doit pas faire des courses tous les jours, un masque ou deux par semaine doit suffire par foyer et non par français. A cela se rajoutent ceux qui travaillent encore mais on est loin, très loin de votre compte de 300 millions par jours…Au cas où vous seriez coupé de l’actualité, sachez que en France, le nombre de tests effectués est très faible et que de nombreuses personnes infectées, symptômes apparents ou pas, ne sont pas testés

2 J'aime

Dire que mettre un masque en préventif lorsque l’on sors de confinement pour aller dans une zone a risque ne sers a rien devrait être passible de lourdes sanctions.
C’est Juste un mensonge d’état (voir international si c’est l’OMS qui dit cela), sûrement car on a deja pas assez de masques pour le personnel hospitalier (qui est évidemment une priorité).

La plupart des personnes contagieuses ne savent même pas à un temps T qu’elles le sont (et ne le sauront peut etre jamais si elles ont une bonne constitution)
La plupart des personnes en France (et dans l’europe de l’ouest en général) ont une notion du respect des règles (et je ne parle meme pas de l’hygiène) très aproximatif, ce qui fait qu’un porteur pourra facilement contaminer des personnes l’entourant (1m ou deux c’est rien dans un milieu confiné) en toussant, ou parceque il aura touché une ou des dizaines de produits avec ses mains non désinfectées au préalable.

Les grandes surfaces étants des viviers a microbes (et je ne parle pas que des caddies que je ne touche plus depuis des années, pour être efficace, il faudrait que chaque personne qui va faire ses courses en grande surface porte un masque a usage unique et de désinfecte comme il faut, éventuellement porte des gants a usages uniques à chaque fois qu’il fait ses courses.
Et si on y réfléchis bien, si 1 personne fait les courses 1 fois par semaine par famille, je ne pense pas que ce soit 4 masques et 4 paires de gants à usage unique par foyer et par mois qui fera vraiment la différence, contrairement au personnel hospitalier qui pour sa survie soit en changer tres régulierement.

Je pense que il est plus logique de rester confiné chez soi, et de se protéger et protéger les autres en amont lorsque l’on sors de son confinement, sachant que le virus se ballade de facon transparente pour le regard et les gens contaminés asymptomatiques. Il me semble plus logique de « gaspiller » quelques masques et gants individuellement et avec SAGESSE, que de faire comme si les virus s’arrêtaient aux portes des magasins…

Cela permettrai sûrement aux hopitaux de lisser leur courbe d’accueil et de soins de malades, leur permettrai de souffler un peu et de moins jouer avec leur vie pour sauver la notre !

2 J'aime

Est-ce que tu pourrais nous faire connaitre la bonne technique pour porter un masque et les gants sans les contamineret par le fait même se contaminer.

Si possible, tu pourrais nous faire connaitre tes sources qui sont vérifiables, pour nous permettre de ne pas mettre en doute tes informations.

Le protocole est simple et devrait se passer d’explication… mais tu sembles chercher la bête…

On se nettoie sérieusement les mains jusqu’aux poignets avec une solution désinfectante, on met un masque neuf, puis on enfile ses gants neufs (plutot que l’inverse car si on éternue sans le masque en mettant les gants on peut les souiller).
A partir de la, et en respectant les « distances de sécurité », on ne contamine pas, on ne se fait pas contaminer. et une fois terminé, on enleve ses gants, on les jette, puis le masque, on le jette, et par securité un pti coup de gel.
Ah et la partie colorée (bleu/vert) du masque se met à l’extérieur.

Pour ce qui est de mes sources, elles viennent du bon sens, d’une expérience dans le paramédical quand j’etais jeune (qui suis les mêmes règles d’hygiène et de protection que le médical), et un suivi des recherches et points de vue médicaux à travers le monde (notamment de chine vu que ils ont un peu plus de recul), ca fait passer le temps…
Et donc si on regarde un peu sans avoir des oeillères (que ca soit dans un sens ou l’autre), on sait que l’on n’en sait pas assez. Mais si comme pour certaines maladies et virus on peut transmettre pendant la période d’incubation, qui peut être asymptomatique selon notre constitution, même si on éternue non pas a cause des symptomes, mais juste parceque on a le nez qui gratte ou a cause de l’allergie (et on est rentrés dans une saison allergène, qui en plus affaiblit le système immunitaire des plus allergiques, pour ta gouverne), ben on envoie les mêmes miasmes dangereux que si on eternuais à causes des symptomes dudit virus.

Je pourrais continuer mais de devoir expliquer du bon sens me fait des noeuds au cerveau…

Donc à minima, il faudrait que les gens qui vont dans les grandes surfaces aient un « bête » masque chirurgical, et qu’il y ai un distributeur de solution désinfectante obligatoire à l’entrée du magasin.

Actuellement, sans vouloir trop polémiquer sur les décisions du gouvernement, je trouve que il est plus dangereux de faire ses courses dans un grand magasin ou potentiellement il y a des petits bouts de virus sur chaque aliment et emballage, et dans l’air du fait du confinement d’un magasin, que sur les étals des marchés ou ce sont généralement les marchands qui prennent les produits, les pèsent les emballent et les donnent en main propre (:D) au client (et eux ils ont la gueule de remettre à leur place les clients qui respectent pas les distances). si eux ont masque et gants, et que le client à un masque, la chaine de propagation de virus en prend un coup.

A bon entendeur…

2 J'aime

Je ne suis pas d’accord.

Le fait que les masques sont susceptibles d’arrêter tout ou partie de la contamination d’origine aérienne, c’est un fait scientifiquement prouvé.

Et puis, soyons logique, si les masques n’avaient aucune utilité, le personnel médical en contact avec des malades n’en porterait pas.

D’ailleurs, les pays d’asie semblent penser tout le contraire de nous sur l’utilité du masque pour l’ensemble de la population.

Etant donné leurs meilleures performances dans la lutte contre cette infection, j’aurais tendance à penser que la vérité est plutôt de leur côté que du notre.

C’était en réponse à Pierre Kail.
Je suis d’accord qu’il faudrait une formation et des masques pour tous les gens qui continuent de travailler en groupe, éventuellement pour faire les courses (même si la proba de contamination est quasi nulle dans ce cas si les consignes sont respectées (je sais ce n’est que rarement le cas pour l’heure que dure les courses).
Cependant, les millions de masques stockés sont largement insuffisants et ont été géré de manière désastreuse au départ et il FAUT absolument que les gens qui en ont vraiment besoin (pompiers et services d’urgence principalement) en aient, c’est vraiment vital pour eux, vu leur contact direct et permanent avec le virus.
Pour les tests, effectivement ils sont très rares (en gros les cas sévères douteux) mais ils n’ont que peu d’intérêts épidémiologiquement (on a déjà les données), et en général pas médicalement non plus. Si le diagnostique est évident, pas besoin de test, si le cas n’est pas grave, pas besoin non plus. Par contre l’information médiatique est du coup biaisée mais ils ne le disent jamais…

Si tu parles du masque, je ne sais que ce que ma meilleure amie virologue, m’a dit, mais je n’ai pas vraiment noté comme elle m’a dit que cela n’avait pas d’utilité.
En premier lieu, seuls certains masques protègent vraiment le porteur, la plupart sont pour protéger les autres (ok, c’est toujours utile!). Ensuite il faut les changer très régulièrement: pas plus d’une heure et dès que l’on a eu un contact avec un patient douteux. Pour le mettre, il faut être stérile, pour l’enlever, il ne faut pas le toucher et se nettoyer le visage et les mains après. En plus le maque n’est totalement efficace qu’associé à des lunettes ou mieux un masque complet et une combinaison étanche.

1 J'aime

Pour les pays asiatique, c’est en général un réflexe de protéger les autres de ces miasmes. Après je ne sais pas si cela a été effectivement efficace ou pas.

1 J'aime

Cependant, les millions de masques stockés sont largement insuffisants et ont été géré de manière désastreuse au départ et il FAUT absolument que les gens qui en ont vraiment besoin (pompiers et services d’urgence principalement) en aient, c’est vraiment vital pour eux, vu leur contact direct et permanent avec le virus.

Je pense qu’il ne faut pas rêver. Il y a une pénurie mondiale, personne ne va nous en envoyer. Et tout cas pas la quantité qu’il nous faudrait, ne fut ce que pour les seuls soignants.

Et désolé pour les élites qui pensaient qu’il suffirait de remplir un bon de commande et d’attendre que ça vienne tout seul depuis la Chine, mais il va falloir raisonner autrement et se bouger le cul.

Désolé pour les rêveurs de la mondialisation heureuse, mais la vraie réalité montre qu’on ne peut désormais compter que sur les ressources de notre propre nation.

Donc, le seul moyen pour que nos soignant aient des masques ET que nous en ayons tous, c’est de lancer des lignes de production en urgence. En France, nous avons de grandes écoles d’ingénieur, c’est le moment de prouver qu’elles servent à quelque chose.

Les Chinois l’ont fait, nous devrions en être capable.

En premier lieu, seuls certains masques protègent vraiment le porteur, la plupart sont pour protéger les autres (ok, c’est toujours utile!).

En asie, ils ont justement l’habitude d’en porter à chaque grippe saisonnière pour éviter que les personnes malades contaminent les autres.

Cela n’engage que mon opinion, mais je pense que les EPI sont la voie de l’avenir pour gérer ce genre de situation. Et je pense que les équipements actuels ont sans doute encore des progrès à faire, mais comme on dit, en attendant, c’est mieux que rien.

Ensuite il faut les changer très régulièrement: pas plus d’une heure et dès que l’on a eu un contact avec un patient douteux. Pour le mettre, il faut être stérile, pour l’enlever, il ne faut pas le toucher et se nettoyer le visage et les mains après. En plus le maque n’est totalement efficace qu’associé à des lunettes ou mieux un masque complet et une combinaison étanche.

C’est logique, ce sont des protocoles formels pensés pour éviter toute possibilité de contamination avec des maladies très pathogènes en milieu hospitalier ou les malades excrètent de façon maximale.
Mais il faudrait voir ce que recommanderaient les fabricants de masque pour l’usage de la ménagère qui fait ses courses, ce qui est un peu différent.

En attendant, je pense qu’on doit quand même pouvoir expliquer a tout le monde comment enlever son masque et ses lunettes sans se contaminer. Il y a des vidéo sur le sujet. Ce n’est pas non plus d’une difficulté extraordinaire.

Et d’ailleurs, pour ceux qui prétendent que le masque serait dangereux car contaminé, il ne faut pas oublier que si le masque est contaminé… c’est qu’il a arrêté des choses. Des choses qui en l’absence de masque… seraient logiquement passés dans nos poils de nez et nos poumons.

2 J'aime

Je suis globalement d’accord avec toi.
Pour les chaines de production, on n’a pas (plus?) l’agilité et les usines pour faire des masques rapidement et efficacement. Il faut des machines, de la matière première, des compétences (ingénieurs et ouvriers) et réunir tout ça…
Bref, continuer le stockage massif de masque aurait été une solution, mais le « gachis » supposé après le SRAS a laissé des traces et personne n’a voulu renouveler les stocks…
Je reste quand même sur mon idée que les masques sont une partie de la solution mais non indispensables pour limiter la vitesse de progression du virus dans la population.

SRAS et surtout H1N1 où Bachelot s’en est pris plein les dents avec ses vaccins et les masques qu’on avait en beaucoup trop grande quantité (selon certains à l’époque tout du moins).

Concernant le port des masques, au début de l’épidémie en France je ne sais plus que épidémiologiste disait que pour que ça soit réellement efficace il fallait que plus de 60% de la population en porte en permanence (même chez soit si on n’est pas seul).
Ca paraît malheureusement difficilement réalisable au vu du nombre que ça demanderait par jour.

Je suis globalement d’accord avec toi.
Pour les chaines de production, on n’a pas (plus?) l’agilité et les usines pour faire des masques rapidement et efficacement. Il faut des machines, de la matière première, des compétences (ingénieurs et ouvriers) et réunir tout ça…
Bref, continuer le stockage massif de masque aurait été une solution, mais le « gachis » supposé après le SRAS a laissé des traces et personne n’a voulu renouveler les stocks…

Oui, c’est indéniable.
Nous avons perdu le plus gros de notre savoir faire industriel, le plus gros de nos usines et de notre outillage. Et maintenant, on se retrouve dans la panade.
Honte aux élites qui ont laissé faire ça en prétendant que le marché mondial pourvoirait à tous nos besoins.

Je reste quand même sur mon idée que les masques sont une partie de la solution mais non indispensables pour limiter la vitesse de progression du virus dans la population.

Pour l’instant, tout le monde est en confinement. Mais il faudra bien en sortir un jour. Et cela sans que l’épidémie reprenne. Tout ce qui pourra freiner la propagation de ce virus, même un peu sera bon à prendre. Parce que dans le cas contraire, c’est toute la reprise de l’activité qui va traîner en longueur.
Le problème, c’est que le virus ne vas pas repartir comme par magie après le confinement, même de longue durée. Et surtout, que d’après les spécialistes, il peut revenir dans quelques mois. Comme la grippe espagnol qui était revenue 3 fois. Et cela tant qu’il n’y aura pas de vaccin.

1 J'aime

Concernant le port des masques, au début de l’épidémie en France je ne sais plus que épidémiologiste disait que pour que ça soit réellement efficace il fallait que plus de 60% de la population en porte en permanence (même chez soit si on n’est pas seul).
Ca paraît malheureusement difficilement réalisable au vu du nombre que ça demanderait par jour.

Dans certains pays asiatiques, la population en porte quotidiennement en ce moment. Le feraient t’ils si cela représentait un coût démesuré ?

Et puis, pourquoi penser qu’il faudrait forcément porter un masque en permanence ?

Si les gens en portaient déjà dans les situations de forte exposition : transports en commun, dans les toilettes publiques, en faisant leurs courses, dans les jobs à forte exposition du public et quand ils rencontrent des personnes qui ne font pas partie de leur cellule familiale, ce serait déjà pas mal.

Et je ne dit pas ça pour rien. A mon age, on a une excellente idée des situations ou l’on a choppé la grippe dans sa vie.

J’ajouterais qu’a mon humble avis, ces EPI jetables sont trop rudimentaires, très perfectible et surtout conçus pour enrichir leurs fabricants. Je pense qu’avec un peu de R&D, on peut faire beaucoup mieux : moins de consommables, plus efficients, plus facile à porter.

Maintenant que le besoin de masse existe, je pense que les produits vont se développer.

Sur le plus long terme, je pense qu’on devra repenser beaucoup de choses dans la façon dont notre société fonctionne. Les épidémiologistes nous préviennent depuis des lustres que des pandémies vont arriver. Et nous avons tout conçu dans notre société comme si cela ne devait jamais se produire. Cela devra changer, parce que dans le cas contraire, il est probable que vous connaîtrez dans votre vie des pandémies plus graves que le Coronavirus.

1 J'aime

t’es fute toi …
je viens de tester ton site SANS succes avec cette qyestion :

covid19 : efficacite des gels hydroalcooliques

C’était un lien « cassé » pour afficher une image
Que tu peux maintenant visualiser