Commentaires : Conquête spatiale : le niveau de rayonnements sur la Lune a été mesuré pour la première fois

Une étude publiée dans la revue Science Advances a permis de mesurer le taux de rayonnements ionisants atteignant la surface de notre satellite. Les scientifiques peuvent dès lors se faire une idée des protections dont devront s’équiper les astronautes qui s’y rendront pour de longs séjours.

1 J'aime

Est-ce qu’il a déjà été évoqué de terraformer la lune?
Si le champ magnétique terrestre nous protège, est-il envisageable (si pas déjà le cas) de protéger les vaisseaux et bases en leur faisant générer un champ magnétique assez puissant?

2 J'aimes

On n’est pas rendu pour terraformer la Lune. La gravité est faible pour retenir une atmosphère, et pas sur qu’il y ait assez d’oxygène et d’eau sur place… :smiley:
Le champ magnétique ne protège que de certains rayonnements mais pas tous, et il faudrait une belle quantité d’énergie (ou un sacré aimant) pour le produire sur plusieurs années.

1 J'aime

C’est ce que je me disais tout en espérant qu’on savait faire.

En effet la Terraformation c’est possible dans les jeux vidéos et la SF :wink:
Dans la réalité c’est impossible avec le niveau technologique actuel de l’humanité.
Ni même dans 100 ans. pour la simple raison que pour créer une atmosphère il faut rassembler une quantité de paramètres que seule la Terre peut fournir a cet instant.

Gravité.
Eau
Volcans qui fournissent du Co² et nutriments pour les bactéries.
Pression atmosphérique pour empêcher l’eau de s’évaporer dans l’espace.
et bien sur une magnétosphère pour protéger toute forme de vie sur la surface…

Non vraiment la terraformation c’est juste impossible ^^

3 J'aimes

Tu fais comment pour terraformer la Lune, qui n’a ni la gravité permettant de retenir une atmosphère, ni champ magnétique pour protéger des rayons, ni matière première (connue) comme l’eau?

À part l’entourer d’une bulle de plexi :sweat_smile: ou inventer un bouclier énergétique style science fiction, ça va être compliqué…

Même Mars n’a pas la gravité ni le champ magnétique adéquat…

Je pense aussi que les volcans participent en [grande?] partie au maintient des eaux en surface sur Terre.
L’eau qui s’infiltre profondément dans la croute terrestre remonte par l’action convective du magma, en partie en vapeur, en partie en geysers ou sources chaudes, en partie au plus profond de nos océans par les fumeurs.
J’imagine pas sans le manteau quelle masse d’eau disparaitrait dans l’écorce…

2 J'aimes

Je n’y connais rien d’oú mes questions.
Pour la terraformation, il me semblait avoir lu quelque part que c’était une volonté pour Mars. J’ai du confondre ou mélanger plusieurs infos. Et aucun rapport avec la trilogie de romans sur Mars :grin:.

1 J'aime

Oui, y’a Musk l’illuminé mégalo qui a vaguement causé d’employer des bombes nucléaires pour terraformer Mars, m’enfin bon, si Musk était scientifique, ça se saurait (puis bon y’a un « docufiction » sur Netflix avec lui sur la colonisation de Mars, mais dans « docufiction », faut retenir « fiction » uniquement).

https://www.qwant.com/?q=musk%20bombe%20nucléaire%20mars&t=web&client=qwant-firefox

Pour la petite histoire, les scientifiques, les vrais, pensent que Mars a pu avoir une atmosphère primitive comparable à l’atmosphère primitive de notre planète, mais l’activité volcanique, et donc le noyau magnétique de Mars, étant morts il y a bien longtemps, Mars n’a plus de magnétosphère capable d’arrêter les « vents » solaires, et ces derniers ont simplement balayé l’atmosphère de Mars (du moins la majeure partie, il en reste une infime proportion).

Créer une atmosphère sur Mars sans protection physique ou magnétique reviendrait à se battre contre le soleil à mains nues, et ce même si la gravité y est, de souvenir quasiment la même que sur Terre (0.8 x celle de la Terre).

1 J'aime

il reste la possibilité d’un dipôle au point de lagrange L1 mars-soleil, ce qui permet d’intercepter avec une relativement petite surface (et de relativement « petits » moyens), une grande partie du vent solaire bien avant qu’il n’atteigne mars, en la mettant « à l’ombre » de ce dipôle

Il reste la nécessité de créer une atmosphère d’au moins 700 millibars sur une planète à des millions de kilomètres et quand bien même elle aurait les ressources nécessaires sur place pour créer cette atmosphère, il faudrait assez de ressources pour construire des générateurs, et les alimenter en énergie.

Des milliards de kilomètres cube d’atmosphère à créer d’on ne sait pas ce qu’il y a réellement sur place, avec quasiment rien.

C’est pas avec une falcon heavy ou deux qu’on va en venir à bout. Ni quelques bombe atomiques.

Bref, je ne doute pas de la possibilité de coloniser Mars, voir pourquoi pas de la terraformer, mais pour ça faudrait une politique mondiale d’union des ressources et des peuples, bref, c’est pas demain la veille.

Déjà qu’on arrête de massacrer notre planète avant de vouloir la copier ailleurs…

1 J'aime

L’eau finirait par remonter sous l’effet de l’extrême chaleur du noyau, et cela même si l’eau bout à 200° à une certaine profondeur à cause de la très forte pression atmosphérique à ce niveau.

La Lune je ne crois pas, c’est un satellite totalement stérile.

Par contre, Mars ça sera certainement possible car il y a la présence d’eau.
La terraformation sera possible, non pas grâce à la technologie (en tout cas actuellement), mais simplement grâce aux bactéries capables de transformer le méthane de l’atmosphère martienne en oxygène. Ces bactéries existent sur Terre. Il suffirait de les transporter sur Mars et de les cultiver en masse et de les disséminer sur le sol martien. Il faudrait ensuite attendre plusieurs décennies avant qu’elle devienne respirable j’imagine ?..

La solution n’est pas de terraformer le Lune, ce qui est impossible, mais de trouver des abris sûrs. Et il y en, ainsi que sur Mars. Ce sont de vastes cavernes d’origine volcanique, vastes et hautes, qui se sont formées il y a 3 milliards d’années (si je ne me trompe), au temps où la Lune était encore chaude. Quand tout s’est refroidi, la lave étant écoulée, ces immenses tunnels ont été remplis… de vide. S’ils tiennent depuis si longtemps, c’est qu’ils sont solides. On peut établir une station dedans, et il y a déjà une de ces cavernes volcaniques qui a été repérée et doit être explorée. Sur Mars aussi on en a repéré.

Je ne connaissais pas ces cavernes. Merci de l’info.