Commentaires : Bornes de recharge : où charger sa voiture électrique en France?

Avec la prolifération des voitures électriques en France, les bornes de recharge poussent comme des champignons aux quatre coins de l’Hexagone. Pour trouver la station la plus proche de chez vous, plusieurs sites ont géolocalisé l’ensemble des infrastructures dédiées.

Le nombre de stations hors d’usage n’est pas négligeable. C’est chaud si on est pressé ou loin d’une autre station…

3 J'aime

En fait, il n’y a pratiquement que des bornes à 22kW dans les Hautes-Alpes (un coin de montagne préservé mais où l’on fait vite beaucoup kilométrage). Bon, je m’en doutais , vu que pour ma commune je n’ai pas pu négocier mieux (les subventions ne dépendent pas de nous, donc on ne choisit pas), mais je pensais au moins que les autres stations, plus grandes, étaient mieux loties.
Du coup, pour les touristes qui montent au ski c’est vraiment trop cool, mais au sens propre… Et c’est avec ça que l’on prétend developer le tourisme (soupir) !

Il y beaucoup mieux comme application : https://abetterrouteplanner.com/

Après comme dit précedemment, ce n’est pas la densité des stations qui fait la qualité de la recharge .

je vous invite à regarder sur Youtube une perle : un A-R Paris Tours en Kia E-Niro : https://youtu.be/UVy28s7n4-Q

L’hiver dernier, les employés municipaux de ma station village n’avaient rien trouvé de mieux que de stocker la neige sur les places de recharge. L’argument, étant qu’il n’y avait jamais personne, à part des vélos électriques. Sauf que c’est juste un illégal, et que j’ai horreur des prédictions auto-réalisatrices… Du coup cette année (pas bol, une année sans neige), on a pu accueillir notre première Tesla.

Comme je RIS lorsque je vois ce genre d’intox !
Sur Paris et en IDF, plus 80% des stations sont Hors Service…
Impossible d’avoir une voiture électrique… Je voulais m’acheter un hybride rechargeable… Je fais comment ? Je fais sortir une rallonge de 50m par la fenêtre du 4ème étage ? et jusqu’à ma place de parking ?

C’est pas parce que nous sommes gouvernés par des guignols qu’il faut accepter ce genre d’intox…

3 J'aime

Prendre un itinéraire, non pas parceque l’on est pressé, ou pour voir du pays, mais pour ne pas tomber en panne, comment dire… c’est particulier

3 J'aime

Avec la désertification des campagnes et la faillite des toutes petites stations essence, c’est déjà le cas pour les motos dans certaines régions.

La vraie question à se poser pour passer à l’électrique, c’est : est-ce que je peux recharger à l’un des endroits où ma voiture est garée de toute façon ? Garage individuel, parking boulot, fitness, supermarché… Si la réponse est négative, oubliez la VE !
Par contre, si la réponse est oui, la deuxième question est : combien de fois par an vais-je devoir ravitailler en cours de route ? Si c’est 2-4 fois par an, le temps éventuellement perdu lors de ces longs trajets est largement compensé par le temps gagné le reste de l’année à ne pas avoir besoin d’aller faire le plein. Si c’est plutôt 2x par mois, c’est sûr que c’est tout de suite moins intéressant. Dans ce cas, à part la BMW i3 REx (qui n’est plus proposée en Europe mais qui pouvait faire 600-700 km avec 2 arrêts pour remplir le réservoir d’essence, voire rouler en continu en limitant sa vitesse à 110), toutes les électriques et même les Teslas deviennent vite contraignantes.
En résumé, il faut juste réapprendre à gérer l’énergie et ne plus penser en terme de ravitaillement pour continuer à rouler, mais en terme d’étapes où on prévoit de s’arrêter de toute façon (un resto, un musée, un ami, une baignade, du shopping…). Dès que c’est intégré, le VE devient en réalité moins contraignant que le VT parce qu’on oublie la plupart du temps d’avoir à ravitailler, ce soucis n’apparaît que lorsqu’on prévoit de dépasser les 200-400 km d’autonomie de la batterie et c’est rare pour une grande majorité d’utilisateurs.

1 J'aime

J’ai une question, désolé mais personne n’a dit qui finançait l’installation de ces bornes… Je dis ça car depuis grands nombres d’années maintenant, entre les primes (qui sont à mon avis un moyen déguisé de filer de l’argent aux constructeurs) entre la division d’EDF en plusieurs parties, celles qui rapportent s’étant privatisées contrairement à celle qui perdent de l’argent toujours dans le giron de l’état. Bref, si il se trouve que c’est l’état, ça ajouterait encore à l’addition alors que peu nombreux sont les fans de l’électrique.
Merci pour la réponse.

J’espère que le prochain gouvernement s’apercevra de cette gabegie et stoppera tout cela.

Où recharger en France?
Si t’as pas de Tesla, et que tu veux pas te retrouve en rade, c’est chez toi.

À part Tesla tous les autres réseaux collectionnent les chargeurs défectueux. Désolant.