Commentaires : Apple passerait à l'ARM pour ses Mac de 2021

Le constructeur pourrait annoncer le début de la transition lors de sa conférence d’ouverture à la WWDC 2020, qui se tiendra le 22 juin prochain.

1 J'aime

Motorola CISC => x64 => ARM… ça va cross-compiler à mort, s’ils veulent rebalancer vers ARM tout l’écosysteme d’applications macOS… je suis curieux de voir comment ça va être géré…

1 J'aime

Les powerPC sont des processeurs RISC. Peut-être tu as oublié une archi.
Motorola 68k => Motorola/freescale PPC => x64 => ARM ?
En tout ca, je demande à voir « les performances accrues » avec de l’ARM…

2 J'aime

Entre le rapport qualité prix d’AMD et apple qui veut faire ses propres cpu arm, Intel devrait commencer à prendre peur après s’être reposé pendant 10 ans

2 J'aime

Donc on ne pourra plus installer Windows sur ces ordis ?

l’ARM c’est super, mais imaginer que c’est aussi rapide qu’un Intel, s’est se fourrer le doigt dans l’oeil.
Sans compter les problèmes d’optimisation des logicielles qui seront des vraies tortues.

Ah oui, j’oubliai: « …aurait quant à lui récupérer… » Vendre / Vendu

4 J'aime

C’est la suite logique des choses.
D’un côté, Intel fait du sur-place depuis longtemps. De l’autre, Apple conçoit des puces ARM de plus en plus performantes.

Pour des machines haut-de-gamme comme les iMac/iMac Pro/Mac Pro/MBP 16 qui ont besoin de beaucoup de performances, de GPU dédié, etc je pense qu’il faudra un peu de temps avant d’arriver à l’ARM, mais pour des machines entrée-de-gamme comme le Macbook Air, c’est déjà tout vu.

Rien que la puce A12Z d’un iPad Pro, combiné à un MacOS réellement optimisé pour ARM et des application natives ARM ferait sans doute aussi bien le travail que le CPU Intel présent dans ces machines. Le tout avec beaucoup moins de chauffe et de consommation.

2 J'aime

Il n’y a pas une version de Windows 10 sous ARM? Je me souviens qu’elle fonctionnait sur les PI. Par contre au niveau de la compatibilité des applications ca risque d’être problématique.

Tout est question d’optimisation. Suffit de voir par exemple un RPi 4, qui avec un SoC ARM relativement peu performant et un stockage « lent » sur micro SD arrive pourtant à avoir des performances tout à fait convenables sous Linux dans la plupart des applications. Et c’est logique, puisque tout est compilé et optimisé pour.

C’est sur que si on fait comme Microsoft qui émule des programmes x86 sur ARM, là les performances sont évidemment ridicules.

C’est la mort du dual boot sur Mac :frowning:

A quoi bon vouloir amincir encore les mac?

Oui ! Bien vu, il manquait les archis PPC :wink:

Tu as de bien meilleures performances en batterie avec l’ARM en general.

@Krimog Il existe(ra) une version de Windows sous ARM

Les ARM disposent de plus de coeurs. Pour le moment ils sont destinés à des machines nomades et donc limitées en fréquence pour l’autonomie, mais j’imagine que rien n’interdit d’en faire des versions Desktop (avec ou sans GPU) bien plus costaud…

Windows existe sous ARM, mais est-ce compatible avec l’ARM Apple?

Plus = plus fragile = vente en augmentation de services et produit quand le service est terminé.

Une excellente occasion pour augmenter encore les prix

@jason56 @jcc137, merci pour votre observation, la faute est corrigée ! :slight_smile:

la démarche et que pur logique , avec 10-15% de part de marché
Apple veut monétisé sont parc et touché au passage 30% en plus éventuel économie Hardware

l’époque ou le meilleur PC était un MAC est révolu
exemple Mac Pro : meilleur Processeur AMD Apple y mes un Intel meilleur Carte Graphique Nvdia Apple y colle une Radeon bref tous a l’envers

c’est juste dans la logique d’une intégration verticale toujours plus poussée

certes ils le font lentement, mais ils veulent le faire bien

ça, c’est la preuve que Steve Jobs n’est pas tout à fait mort chez Apple car c’est dans la logique de son obsession de la maitrise du produit de A à Z

1 J'aime