Commentaires : 1959, la course à l'espace : Luna-1, le loupé soviétique transformé en succès

La deuxième manche de la « Course à l’espace » entre Américains et Soviétiques concernait déjà la Lune… À une période où il était encore difficile d’atteindre l’orbite terrestre.

2 J'aime

Fin 1959 le match se termine par 3 à 0 pour l’Urss, grâce à luna 2 (impact) puis luna 3 (survol et 1ers clichés face cachée) !

4 J'aime

Oui, mais ça c’est une autre histoire :stuck_out_tongue:

Peu importe le 3-0 pour l’URSS, tout ce que l’histoire et les gens ont retenu c’est le premier homme sur la Lune. Meme ce premier pas sur la lune a eu plus d’impact dans les mémoires et les générations suivantes que le premier vol d’un homme dans l’espace.

Et en seulement 10 ans !

Aujourd’hui le match n’intéresse que les americains (nasa+privé, avec leurs supplétifs) et les chinois qui font moins rêver que les soviétiques en leur temps.

Pour faire rêver il faut innover. Pour le moment les chinois n’ont fait que faire ce que d’autres ont déja fait avant eux.

Teuteuteu, en France, peut-être, mais la Chine fait rêver des centaines de millions de ses propres concitoyens. Et leurs moyens sont largement d’actualité. Rappelons quand même leurs prouesses lunaires (1er posé sur la face cachée, 1er satellite en orbite halo derrière la Lune, 1ers CubeSats lunaires avec caméra amateur, 1è nation à poser un robot du premier coup sur la Lune… ). Leur programme est souvent vu comme une redite, mais il est très ambitieux et même s’il va « à son rythme » la prochaine décennie sera assez passionnante. On va déjà voir s’ils arrivent à ramener des échantillons.

3 J'aime

4-0 pour la Russie si on considère que le 2ème corps à toucher la lune est le 3ème étage de la fusée, 1/2 heure après Luna2… On n’est pas dans la finesse, Luna1 est passée à 6000km, Luna2 touche à 10.000 km/h et se vaporise: ca tient plus du bombardement… D’ailleurs, initialement, Luna devait faire exploser une bombe nucléaire sur la lune, une maquette a été réalisée, mais projet abandonné de peur des réactions en chaîne de la communauté scientifique… Luna 1 confirmera qu’il n’y a pas de radioactivité et il n’y aura pas de Luna 4 pour l’y installer !

Si quelqu’un peu expliquer au néophyte que je suis pourquoi on a réussi à se poser sur la Lune avec des technologies des années 60 et qu’aujourd’hui avec nos technologies actuelle on galère pour y retourner , que ce demande des années de préparations ?

C’est avant tout une question d’argent et de lanceur. Dans les années 60, la NASA recevait 4% du PIB des Etats-Unis pour ses activités dont l’essentiel était dédié à la conquête lunaire.
Aujourd’hui elle reçoit 0,4% du PIB et ses activités couvrent un énorme spectre d’activités (ISS, observation de la Terre, exploration robotisée du système solaire, astronomie etc). Le choix de la Lune est essentiellement politique, et dans la dernière décennie la NASA a fait des choix discutables sur les options qui lui étaient demandés pour se rendre vers la Lune et Mars avec ses astronautes, s’engageant dans un projet nommé SLS qui cumule les retards et dépassements de budgets.
On retournera sur la Lune, quand ce sera jugé suffisamment prioritaire et utile. Il y a d’ailleurs pas mal de projets qui visent à y envoyer du matériel et des humains dans les années à venir (Artemis, aux USA).

2 J'aime

Avant tout une question de volonté politique dans un contexte géopolitique donné.

La Chine s’est donnée les moyens de rouler sur la lune et prépare des missions plus ambitieuses encore, y compris pilotées.

A contrario Europe et Japon qui ont toutes les compétences requises ont fait d’autres choix, préférant attribuer leurs budgets contraints à d’autres objectifs scientifiques: comètes, mars, soleil, mercure, titan, prochaines destinations financées phobos, satellites de Jupiter

2 J'aime

Disons, 50/50, pour les gens de l’ex-URSS les premiers pas sur la Lune n’avait pas bcp d’importance, car pour eux Gagarine était presque un démiurge, on ne parle pas de la propagande :slight_smile:

En Russie peut etre mais moi je parle mondialement, et de nos jours. Demande à quelqu’un dont ce n’est pas une passion qui a été le premier dans l’espace il ne saura peut être pas, demande qui a marché en 1er sur la lune et quasiment tout le monde te le dira.
La lune marque plus les esprits parce qu’on la voit et on la connait tous, chaque jour elle est sous nos yeux. Par contre l’orbite on ne la voit pas, pour certain c’est abstrait, c’est juste tourner autour de la terre et de nos jours c’est tellement banal que ça ne marque plus les esprits. La lune reste encore à ce jour le plus grand exploit de l’humanité, et inégalé depuis 50 ans

Si tu veut, chacun voit le midi à sa porte)