Canon cesse la production d’objectifs en monture EF, à moins que la demande ne reparte à la hausse

Alors qu’il vient juste de présenter son DSLR le plus haut de gamme, Canon annonce qu’il ne développerait plus de nouveaux objectifs à destination de ces appareils.

Quand on voit le prix obscène de certains objectifs, pas seulement ceux de la série EF, à des plus de 10 000 euros pièce, on se dit que il est temps que ces grandes marques coulent et se remettent en question : un tel élitisme par l’argent n’est plus acceptable

Faudrait peut-être arrêter avec cette dénomination « hybride », chez Canon comme chez Nikon ou Sony, cela n’existe pas, c’est un terme galvaudé.

1 J'aime

Prends du recul, ces objectifs « à 10 000€ » sont destinés à des professionnels qui travaillent à des niveaux d’exigence qualitative qui dépassent largement ceux de 99% des amateurs.
Tu n’achètes pas une Bugatti Veyron pour aller faire tes courses à Carrefour.

Par contre, nous sommes d’accord que les fabricants d’appareils traditionnels (Canon, Nikon) ont mis beaucoup trop de temps à passer au mirrorless.

4 J'aimes

Le titre est un peu racoleur voire trompeur. Canon dit cesser le développement de nouveaux objectifs, mais pas qu’il arrête la production.

3 J'aimes

tu parle de quoi la jdupons?

d’un noctilux-m 50mm f/0.95 asph de chez leica? d’un NIKKOR Z 58mm f/0.95 S Noct? d’un CANON 600MM EF F/4 L IS III USM ou d’un CANON 800MM EF F/5.6 L IS USM?

les marques alternatives font elle mieux? oui, par exemple avec le SIGMA 200-500MM F/2.8 DG APO EX pour 20 kilo boulèzes!

tu te rend compte que concevoir/produire des cailloux comme cela à un coût et que ce sont principalement des outils de travail.

libre à toi de te contenter (ou de ne pouvoir te payer) que des culs de bouteille, mais une objectif photo c’est onéreux parceque - si on veut de la qualité - le process de production n’a rien à voir avec celui d’une petite lentille pour smartphone!

3 J'aimes

bon après, c’est vrai que pour les 50mm f0,9 (leica ou nikon) je vois pas trop le côté « pro » c’est quand même ultra spécifique comme outils et ça répond pas à une demande « pro » à proprement parler… mais ce sont de magnifiques objectifs qui sont plus des marqueurs pour l’image de marque de l’entreprise :wink:

L’achat d’un bus neuf coûte entre 200 et 500.000€.

C’est très cher, mais c’est un matériel professionnel.

Pour revenir aux APN, il ne faudrait peut être pas confondre une chinoiserie à 50€ et un reflex avec objectif à 15 ou 20.000€.
Le résultat obtenu n’est pas vraiment identique, quand bien même la qualité la plus importante d’une photo vient du photographe et non de l’appareil.

1 J'aime

@Remoss
Ton analogie est assez foireuse. Oui un objectif cher est plutôt justifié pour un pro (et si j’en crois la santé pas si solide des constructeurs d’APN, ils ne s’en mettent pas tant dans les poches que ça). Par contre la Bugatti Veyron ce n’est pas un outil de travail mais un produit de luxe. Sa seule raison d’exister ce sont les clients fortunés.

Canon refait ce qu’il a fait lorsqu’il est passé de la monture FD à EF dans les années 80.
Contrairement, à Nikon qui conserve sa monture F depuis les années 50.
C’est ce qui a permit à Canon de passé de l’argentique au Numérique plus facilement en intégrant plus facilement la motorisation stabilisé.
Là, avec les optiques RF (plus grand diamètre), ils ont cherché a faire des optiques plus lumineuse et surtout supporter de plus haute monté de résolution.
En proposant, une nouvelle gamme c’est pour assurer un marché pour les 30 ans avenir. Le hic, c’est qu’au début ça coûte très cher.

Ceci annonce la fin des boitiers traditionnels dits Reflex (avec basculement de miroir), CANON doit se recentrer sur sa capacité à innover. Ils se sont laissés devancer par SONY qui fabrique les capteurs de Nikon, Phase One, Hasselblad, etc…

C’était une façon de parler, le photographe amateur de base « moyen » n’a pas autant besoin de performances hors normes qu’un professionnel.

D’accord dans l’ensemble de ton raisonnement, j’ai un pôte qui a un Sony mirrorless, c’est certain que le résultat est probant, joli objet performant, personnellement j’attache une vielle amitié avec les reflex, peu importe, le virage de Canon va me permettre d’acquerrir à moyen terme des cailloux dont je n’ai absolument pas les moyens, comme j’ai actuellement quelques objets M42 des années 70.

L’optique de qualité a toujours couté très cher, quelle soit destiné à la photo ou toute autre matériel utilisant des lentilles optiques (ex. microscopes, etc…).

1 J'aime

Et pour la palme de la comparaison la plus foireuse… :smiley:

Ben justement, pour un commentaire foireux il faut une comparaison foireuse. Comme ça on est ton sur ton.

Moi je veux bien une bugatti comme outil de travail.

Bravo, vous au moins vous avez tout compris. Il est évident que nous achetons tous des objectifs à plus de 10.000 boules. Vous n’êtes pas fatigués de jouer les communards à deux balles? Je suis pro depuis des années et je n’ai pas un objectif qui a coûté plus de 2.000 euros la moyenne étant à 1000 et j’utilise 6 objectifs. Avec les boîtiers et les accessoires, l’investissement est de 25.000,- Où est le problème? Si vous n’êtes pas concerné, pourquoi perdre votre temps à écrire des conneries.

3 J'aimes

Je vois partout des gens qui parlent des mirrorless comme si c’était le projet le plus abouti en terme de matériel. Il y a longtemps que ce type d’appareil existe et d’ailleurs depuis très longtemps dans le monde amateur, les gens regardant l’écran de l’appareil et maintenant de leur téléphone. Les EVF sont apparus et j’ai disposé d’un boitier Fuji de première génération. Inutilisable tellement le rafraîchissement était lent. Je travaille maintenant avec un SONY A7R3. Vous croyez que c’est la panacée? Pas du tout, la raison de l’achat était le mode silencieux. Mais pour la réactivité, c’est nul de chez nul, loin derrière un OVF. Il ne faut pas, comme certain venter la technologie pour la technologie avant de s’en servir soi-même. On se rendrait vite compte de la supercherie.

1 J'aime

Le photographe de base peut se contenter d’un smartphone qui lui permettra de surcroit de jouer à Candy Crush. Gain d’argent, et moins de casse-pieds pour venir vous poser des questions à tout bout de champ sur le fonctionnement du matos dont il ne sait pas se servir en dehors de la position full auto. Bien sûr vous n’éviterez pas l’égotique qui vous montrera les superbes clichés couchés de soleil pris à Las-Palmas pour vous prouver qu’il peut faire aussi bien que vous avec votre sac de 15 kilos de matos bien cher et qui ne permet même pas de publier à la seconde sur Instagram. Pfffff monde de m.

2 J'aimes