Communauté Clubic

1.1.1.1 : le VPN gratuit et mobile de Cloudflare est enfin disponible (et c'était long)

commentaires
#1

Après des mois d’attente, le fournisseur de services réseau Cloudflare a enfin rendu disponible WARP son VPN illimité et gratuit, et nommé pour l’occasion 1.1.1.1. On a l’habitude de dire qu’un VPN gratuit n’est pas toujours très efficace, mais qu’en est-il de ce nouveau VPN gratuit pour mobile ?

0 Likes

#2

Si l’adresse ip initiale est rendue publique pour permettre le blocage le truc perds pas mal son intérêt, voir même sa dénomination de VPN si l’on sait toujours qui viens sur le site.
Peut être que le FAI ne sais plus, par contre les sites derrières eux le savent toujours.

3 Likes

#3

“Le service s’adresse donc à des utilisateurs souhaitant d’abord avoir une vitesse de connexion optimale partout dans le monde, tout en préservant la sécurité de leur connexion”

Va falloir expliquer ce paragraphe qui va a l’encontre de ce qui est dit juste au dessus…

4 Likes

#4

Idem, je ne comprends pas trop à quoi sert ce VPN et si on peut encore l’appeler VPN, du coup, s’il ne masque pas l’adresse IP.
A quoi sert il ?

5 Likes

#5

Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu une nouvelle aussi “drôle”.

4 Likes

#6

A leur décharge, ils n’ont indiqué nulle part “VPN” dans les fiches descriptives sur les stores (c’est en effet un abus de langage), et pour la question de l’IP qui n’est pas masquée il semblerait que : “le service vous offrira l’assurance que personne ne pourra accéder à vos données de navigation, si ce n’est Cloudflare évidemment”. CQFD :wink:

1 Like

#7

À la base, un vpn sert à mettre en relation 2 machines sans que les intermédiaires ne sachent ce qui se passe. Ça ne sert pas à se cacher ou à faire semblant d’être dans un autre pays…
C’est exactement ce qui est proposé ici : la destination connaît la source mais pas les intermédiaires.
Que d’autres vpn masquent la source ne signifie pas que c’est le fonctionnement normal…

6 Likes

#8

La source est un peu plus explicite :

"From a technical perspective, WARP is a VPN. But it is designed for a very different audience than a traditional VPN. WARP is not designed to allow you to access geo-restricted content when you’re traveling. It will not hide your IP address from the websites you visit. If you’re looking for that kind of high-security protection then a traditional VPN or a service like Tor are likely better choices for you.

WARP, instead, is built for the average consumer. It’s built to ensure that your data is secured while it’s in transit. So the networks between you and the applications you’re using can’t spy on you. It will help protect you from people sniffing your data while you’re at a local coffee shop. It will also help ensure that your ISP isn’t hoovering up data on your browsing patterns to sell to advertisers."

4 Likes

#9

C’est ce qu’on appelle un VPN mort né. Aucun intérêt. Un VPN public doit avant tout masquer l’IP pour ma part.

0 Likes

#10

J’ai du mal à saisir en quoi il protège en fait… Mais pourquoi pas. Je viens de l’installer, je verrai.

0 Likes

#11

VPN mort né je, ne pense pas.
La personne qui n’a pas besoin de cacher son IP, mais souhaite un VPN gratuit pour se connecter sur les réseaux publics, Cloudfare fait son travail.
Je pense qu’ils ont pu sortir ce modèle gratuit pour justement éviter les grosses consommations de bande passante tel que le P2P, mais je sens que pas mal de personne vont se faire avoir par Hadopi puisqu’en général on ne lit pas les restrictions correctement…

2 Likes

#13

Alors euh j’interviens juste pour dire que le protocole UDP ne porte strictement aucune sécurité… Je sais pas quel était l’argument d’origine ici mais c’est certainement pas un facteur sécurisant, bieeen au contraire. Au mieux, c’est plus rapide mais c’est tout

0 Likes

#14

C’est catastrophique hahaha

0 Likes

#15

En gros, ils ont ressorti les serveurs proxy mais sur une nouvelle techno qui utilise les systèmes VPN :thinking:

0 Likes

#16

Je viens de tester, et c’est un VPN

Lorsque l’on active WARP, on ne voit plus que l’IP du VPN (Une IP Cloudfare). Ce n’est pas un proxy.
Donc votre news est fausse.

0 Likes

#17

Il va falloir se renseigner sérieusement sur le fonctionnement des VPN alors.

@offset891 C’est pas parce que tu ne sais pas comment recuperer l’IP originale qu’elle n’est pas communiqué pour autant. Tu n’oses pas apprendre aux ingénieurs de Cloudflare qu’ils ne savent pas ce qu’ils font quand meme ?

.

Cette section commentaire est totalement délirante. On voit bien que les gens n’y connaissent rien, meme sur un site porté sur le sujet
Oui un VPN ne sert pas a cacher son IP ou détourner des blocages geographiques, cette utilisation est venu après et n’est pas la fonction clef d’un VPN. A la base ca sert a faire un reseau privé etre plusieurs machines, a encapsuler son trafic, et a le securiser pour eviter des attaques MITM par exemple.
Bon nombre de VPN ne font que ca et c’est la partie la plus importante du VPN. Si vous voulez etre anonyme sur internet ce n’est pas (que) vers un VPN que vous devriez vous tourner de toutes facon.

.

C’est exactement comme Chrome qui bloque les contenus mixes, ca sert a augmenter notre securité et a etre sur que personne ne va fouiller dans nos affaires voire modifier le contenu du traffic entre temps.

2 Likes

#18

… Elle est communiqué comment alors si elle est pas dans les request header ? Par magie mystique ?

0 Likes

#19

Cadeau : https://whatismyipaddress.com/

0 Likes

#21

A la base, cloudflare était, et est toujours, si je ne me trompe pas, le plus gros serveur DNS publique utilisant en standard le cryptage des requêtes DNS récursives.
Ceci a pour but de “bypasser” les serveurs DNS des FAI afin que ceux-ci ne puissent pas intercepter, lister ou même filtrer toutes les requêtes DNS des abonnés.
Cependant, cela n’empêche en rien ces mêmes FAI de tracer le trafic des internautes, sur base des adresses IP sur lesquelles les internautes se connectent.

Comme un utilisateur le dit très bien plus haut, les différents protocoles VPN ont été mis en place afin de permettre aux entreprises et aux organisations de travailler, de manière sécurisée, en multi site via des connexions Internet traditionnelles, et non plus via des “lignes louées” chez les opérateurs télécom, comme s’était les cas dans les années 90.

On appel ce système, du “site to site VPN”. Ensuite, ce sont les utilisateurs mobiles, qui ont eux aussi eu droit à ce genre de connexion en tant que client VPN pour pouvoir se connecter de manière sécurisée, depuis n’importe ou, vers leur quartier général.

A la base, les différents protocoles VPN, n’ont pas été créé, pour “anonymiser” les utilisateurs sur Internet. On à détourné l’utilisation première des protocoles.

Il est aussi très important de savoir, que les fournisseurs de VPN, sont soumis aux lois des pays dans lesquels ils sont présents. Et donc, la notion “d’anonymat sur Internet” est toute relative et fonction des réglementations de ces mêmes pays.

La plupart de ces services sont payant, via carte de crédit ou Paypal. Le meilleur lien pour identifier une personne… Certains fournisseurs proposent des paiements en bitcoins pour les plus paranos :wink:

1 Like

#22

Warp c’est pas un simple paquet IP encapsulé dans de l’UDP, ça utilise du chiffrement à la pointe de la pointe vu que c’est un dérivé du projet de VPN WireGuard. Et en plus utiliser TCP serait une faille de sécurité au vu de la conception de WireGuard, ça permettrait à un attaquant de deviner la présence d’un nœud WireGuard à une adresse donnée.

0 Likes