Les données de Cyberpunk 2077 et The Witcher 3 auraient trouvé preneur sur le Dark Web

12 février 2021 à 10h05
28
© CD Projekt Red

Quelques jours à peine après l'attaque par ransomware contre CD Projekt Red, qui a refusé de payer la rançon, les données de Cyberpunk 2077,The Witcher 3 et bien d'autres ont fait l'objet d'une vente aux enchères sur le Dark Web et trouvé preneur.

L'information nous provient de la société de cyber-intelligence Kela sur Twitter. Parmi les données vendues se trouvaient le code source de plusieurs jeux du studio polonais et celui de son moteur maison, le RedEngine.

Au pied du Mur Noir

Mardi 9 février, CD Projekt Red annonçait être victime d'une attaque par un ransomware présumé connu sous le nom « HelloKitty ». Cette attaque aurait eu lieu le 6 février, deux jours avant que le studio polonais ne s'en rende compte. À peine quelques jours plus tard et devant le refus du studio polonais de coopérer, les données subtilisées se trouvaient déjà en vente aux enchères sur le Dark Web.

Ladite vente aurait commencé avec un prix de départ à 1 million de dollars pour finalement approcher les 7 millions de dollars. Mais le vendeur aurait finalement retiré son offre après avoir reçu de l'extérieur une contre-offre encore plus intéressante. Nous ne connaissons pas pour l'heure le montant proposé par l'acheteur extérieur aux enchères.

À la suite de l'achat, le vendeur a ajouté comme condition que les données subtilisées ne soient plus redistribuées ou vendues, avant de clore les enchères définitivement.

De nombreuses données sensibles en liberté

Après la vente, les données vendues ont commencé à fuiter en ligne, comme le rapporte notamment @vxunderground sur Twitter.

On y retrouve entre autres le code source du moteur maison de CD Projekt Red, le RedEngine. Le code source de The Witcher 3 et d'une future version supportant le ray-tracing de ce dernier figurent également parmi les données subtilisées. D'autres jeux ont vu leur code source fuiter en ligne, Cyberpunk 2077 en tête, ainsi que Thronebreaker: The Witcher Tales. De son côté, le code source du jeu de cartes en ligne Gwent avait déjà fait l'objet d'une vente à hauteur de 1 000 dollars peu après l'annonce publique de l'attaque par CD Projekt Red.

Il est encore trop tôt pour déterminer la portée d'une telle opération, d'une véhémence rarement vue auparavant. En tout cas, il est certain que CD Projekt Red vit actuellement une période particulièrement sombre et stressante de sa relativement jeune histoire.

Source : Twitter 1, Twitter 2

Modifié le 16/02/2021 à 12h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
28
15
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Envie d'une réelle immersion lors de vos séances ciné à la maison ? Découvrez notre comparatif des amplis Home-Cinema
SoundCloud lance son système de rémunération
Quels sont les meilleurs services Cloud pour stocker ses données en ligne ?
La Space Force, entre risée mondiale et future élite numérique
Blade (Shadow), placée en redressement judiciaire, cherche un repreneur
Ionity, formé par Volkswagen et BMW, veut booster le réseau de recharge européen
Xbox Game Pass : NBA 2K21 et une vague de jeux de sport débarquent bientôt
Brave va lancer un moteur de recherche privé et basé sur un index indépendant
AMD officialise la Radeon RX 6700 XT et avance quelques benchmarks
Forfait RED by SFR : plus que quelques jours pour profiter de l'offre 100 Go à 15€/mois
Haut de page