Windows 10 Anniversary Update : le test

Windows Defender plus visible


Microsoft revient sur la sécurité de son OS et propose avec Windows 10 Anniversary Update une nouvelle mouture de Windows Defender, son antivirus gratuit maison et intégré à l'OS. Si l'interface du client ne change pas, une icône apparaît dans la zone de notification de la barre d'état, pour vous indiquer l'état de sécurité du PC. Et puisque Microsoft semble avoir voulu rendre son antivirus standard plus visible, celui-ci affiche de temps à autre des notifications et rappels que l'on trouvera dans le centre de notifications.

L'icône de Windows Defender a également changé dans le panneau de configuration classique, mais aussi dans la barre des tâches, lorsqu'on exécute le client (elle est hideuse), tandis que l'on peut lancer une analyse d'un clic-droit sur un fichier/dossier depuis l'explorateur. La fonction est maintenant correctement traduite en français, avec la même icône peu esthétique qui apparaît à ses côtés. En outre, pour une meilleure protection, Windows Defender vous invite, au premier lancement, à activer les options de protection depuis le cloud et d'envoi automatique d'un échantillon : à vous de voir si vous souhaitez activer ces deux fonctions.

Windows 10 Anniversary Update - Windows Defender - 1

Windows Defender évolue avec Windows 10 Anniversary Update



D'autres nouveautés en vrac


Avec Windows 10 Anniversary Update, d'autres nouveautés fonctionnelles plus ou moins visibles ou importantes sont intégrées : votre ordinateur se règle maintenant automatiquement à la bonne heure du fuseau horaire lors de vos voyages ; vous pourrez synchroniser les notifications de votre téléphone avec votre PC pour peu que vous utilisiez Windows 10 Mobile. Il est même possible de répondre aux notifications depuis votre PC. A noter que si outre-Atlantique, Cortana a trouvé sa place sur les smartphones Android et iOS, permettant notamment la synchronisation des notifications depuis Android, en France, l'app n'est toujours pas sur les stores officiels. Une fonction de diffusion de son bureau Windows est également à l'ordre du jour. Cela passe par l'application « Se connecter » et permet aux PC Miracast de projeter leur contenu sur d'autres PC sans recourir à un accessoire externe.

Windows Update est maintenant plus civilisé : vous pouvez définir des plages horaires d'activité qui empêcheront toute installation de mise à jour pendant celles-ci. La gestion de la batterie a été améliorée : une nouvelle fonction laisse à Windows le soin d'arrêter les tâches en cours d'exécution en arrière-plan lorsqu'il s'agit d'économiser de la batterie, mais aussi de suspendre les tâches énergivores lorsqu'elles ne sont pas utilisées depuis quelque temps. A la manière d'iOS, un message vous invite à basculer sur le mode de sauvegarde de la batterie quand celle-ci tombe à 20% d'autonomie restante. Vous pouvez d'ailleurs ajuster le pourcentage qui déclenche l'alerte depuis les paramètres de Windows.

Windows 10 Anniversary Update - Windows Update

Windows Update : définir les plages horaires pendant lesquelles aucune mise à jour n'est déployée


Quant à Windows Hello, si nous avons évoqué son intégration à Microsoft Edge, la technologie d'authentification biométrique de Microsoft va également se frayer un chemin au cœur des applications. Mais si nous adorons Windows Hello, il faut bien reconnaître que les machines compatibles sont peu nombreuses, voire inexistantes, et qu'aucun fabricant n'a pour l'instant commercialisé de caméra compatible. Nous attendons d'ailleurs toujours le modèle Razer annoncé l'an dernier par exemple !

Des changements pour le noyau


C'est un détail anodin. Pourtant il risque de causer une foule de problèmes potentiels. Dans sa version définitive, build 1607, Windows 10 Anniversary Update exige que les pilotes en mode noyau soient certifiés. Si ce n'est pas le cas leur exécution s'en trouve bloquée. Un changement qui va vers la direction du toujours plus de sécurité de l'OS mais qui implique aussi des problèmes de compatibilité que ce soit pour des périphériques anciens ou des logiciels également datés. On pense notamment à certaines protections anti-triche déployées avec des jeux vidéo qui utilisent un pilote en mode noyau : c'est le cas de la protection qui accompagne le jeu Rust notamment. Seul répit pour le moment : les mises à jour de Windows 10 vers Windows 10 Anniversary Update n'activent pas cette restriction. Seules les nouvelles installations en profite... si l'on ose l'écrire.

Windows 10 Anniversary Update - Winver

A propos de Windows 10 Anniversary Update


OneDrive ou la promesse non tenue


C'est l'histoire d'une reculade. Avec Windows 8, le client OneDrive intégré au système permettait de naviguer, dans l'arborescence de son cloud comme dans un disque local, sans télécharger tous les fichiers en local pour autant. Seuls les fichiers utilisés étaient localement téléchargés. C'était diablement pratique et participait à préserver la capacité des SSD, notamment.

Avec Windows 10, Microsoft a fait machine arrière : OneDrive doit synchroniser les dossiers et fichiers en local, ce qui peut vite remplir un SSD entier. Impossible, sinon, de naviguer dans son cloud comme sur ses disques. Mais promis, l'éditeur de Redmond devait revenir sur cette régression. Un an plus tard, en 2016, ce n'est toujours pas le cas. Du coup, en ce qui nous concerne, nous ne synchronisons tout simplement pas OneDrive avec nos PC laissant aux apps Office le soin de stocker et récupérer nos documents dans le cloud. Dommage...
Modifié le 13/01/2017 à 16h28
Commentaires