Windows 10 et le milliard d'installations en 2018 : Microsoft abandonne

Microsoft a déclaré à l'AFP ne plus s'attendre à atteindre le milliard d'appareils actifs sous Windows 10 fin 2018, comme la firme de Redmond l'avait envisagé initialement.

C'était en avril 2015. Quelques semaines avant la sortie de Windows 10, Microsoft avait de grandes ambitions pour son nouveau système. Lors de la Build 2015, l'éditeur affichait clairement la couleur : selon lui, Windows 10 serait installé sur 1 milliard d'appareils actifs avant la fin 2018.

Pour parvenir à ses fins, Microsoft a redoublé d'efforts, quitte parfois à paraître quelque peu intrusifs, avec des fenêtres de plus en plus grosses, et des messages de plus en plus insistants (voir Windows 10 : attention à la mise à jour programmée ou Migration vers Windows 10 : Microsoft pousse-t-il le bouchon un peu trop loin ?).

Mais le marché du PC, que visent ces méthodes, ne peut pas tout et Microsoft pariait également sur des installations mobiles. C'est là que le bât blesse. La part de marché de Windows reste très faible dans les smartphones, puisqu'elle ne dépasse pas 0,7% au premier trimestre, selon Gartner. Et Microsoft ne le nie pas, expliquant ainsi : « En raison du recentrage de nos activités dans les téléphones, cela va prendre plus de temps et nous atteindrons notre objectif d'un milliard d'appareils actifs après la fin de l'exercice 2018 ». Vous aurez noté que cette fois, Microsoft se garde bien d'avancer une quelconque date.

Il n'en reste pas moins qu'avec plus de 350 millions d'appareils actifs sous Windows 10 en moins d'un an, le dernier système d'exploitation de Microsoft est celui qui a bénéficié du rythme d'adoption le plus élevé de l'histoire de l'éditeur.


A lire également :
Modifié le 22/07/2016 à 16h11
Commentaires