Windows 10 Anniversary Update : le test

Un navigateur Web ouvert aux extensions


Avec Microsoft Edge, Microsoft a voulu relancer son navigateur emblématique, Internet Explorer. On le sait, ce dernier était en perte de vitesse. Pour le sauver, Microsoft a cru bon de le rebooter avec ce qui était connu sous le nom de projet Spartan lors du développement de Windows 10. Si l'intention était louable, avec de bonnes idées, - dont un moteur de rendu des pages web débarrassé de son héritage trop ancien ou inutile pour le web moderne -, Microsoft n'a pas été au bout de la démarche. Développé avec le framework UWP pour les applications universelles, Edge n'a, à aucun moment, été mis à jour en un an d'existence, de façon séparée du système d'exploitation. Pourtant, le fait que Edge soit une app UWP permettait de le mettre à jour via le Windows Store, histoire de garder la cadence par rapport à Google et Mozilla, qui sortent des nouvelles versions de Chrome et Firefox à un rythme effréné. Résultat des courses, douze mois plus tard, le principal reproche formulé à l'encontre d'Edge : l'absence de prise en charge d'extensions tierces est... toujours d'actualité.

La bonne nouvelle, c'est que l'Anniversary Update est l'occasion pour Microsoft de mettre à niveau son navigateur. Enfin ! Avec le support des extensions tierces. On retrouve AdBlock, LastPass mais aussi quelques extensions maison à installer à sa discrétion. Si l'on peut consulter les extensions disponibles depuis Edge, leur installation nécessite de passer par le Windows Store. A noter que côté développeurs, Microsoft a pensé à rendre possible le portage des extensions Chrome avec peu de développement. Mais si Edge s'ouvre enfin aux extensions, il est sans doute déjà trop tard, les utilisateurs Windows 10 de la première heure ayant probablement abandonné l'idée d'utiliser Edge comme leur navigateur quotidien.

L'arrivée des extensions n'est pas le seul changement du Edge de ce cru. Windows Hello est maintenant intégré au navigateur de Microsoft : on pourra s'identifier de manière biométrique (reconnaissance d'empreinte digitale ou de visage) pour valider la connexion à un site web compatible, par exemple. Ce qui veut dire que le site web doit être pensé pour être compatible avec Windows Hello : ils ne sont, pour l'heure, pas nombreux.

Windows 10 Anniversary Update - Edge - 1

Microsoft Edge : affichage des favoris et tri par nom


Microsoft ajoute également une gestion plus fine de Flash avec une fonction de pause automatique : le navigateur est capable de mettre en pause le chargement de contenu Flash qui n'est pas central. Si elle n'empêche pas la lecture automatique des vidéos, elle devrait affecter les publicités. Un clic sur le contenu suspendu permet de le lire. Cette fonction a été mise en place avant tout pour sauvegarder l'autonomie des tablettes et autres ordinateurs portables. Elle devrait également profiter à la consommation CPU et est active par défaut, y compris sur les ordinateurs fixes.

D'autres nouveautés plus subtiles voient le jour avec Edge : sur les écrans tactiles, une navigation d'un swipe du doigt pour passer d'une page à l'autre, une gestion des téléchargements enrichie de plus d'indications (nom de fichier, état du téléchargement, etc.) et proposition d'enregistrer sous, un volet « favoris » avec un affichage par arborescence et un tri par nom. Il est même possible d'épingler un onglet ou, via un clic-droit dans la barre d'adresses, de coller une URL et d'y accéder directement. Sans oublier que les notifications web sont censées rejoindre les notifications Windows dans le centre de notifications donc.


Windows 10 Anniversary Update - Microsoft Edge - Extensions - 1
Windows 10 Anniversary Update - Microsoft Edge - Extensions - 2

Microsoft Edge : les extensions disponibles se téléchargent depuis le Windows Store


Un nouveau Windows Store et des apps connues


La boutique applicative de Microsoft, qui vend aussi bien des applications que de la musique, des films ou des séries, continue d'évoluer avec Windows 10 Anniversary Update. Le Windows Store adopte une nouvelle présentation, mais pas sûr que le simple pot de peinture suffise à convaincre les rétifs. D'autant que le tout reste bien chargé. Et si, depuis Windows 8, Microsoft a eu droit à plusieurs essais pour réussir son store, celui-ci est aujourd'hui encore peu satisfaisant tant dans sa navigation que dans son contenu. Petite nouveauté intéressante : en cas d'espace insuffisant, l'installation de jeux ou d'applications de grande taille fait apparaître une boîte de dialogue vous laissant le choix du disque de destination pour le répertoire d'installation (auparavant, il était possible de changer la destination depuis les réglages de stockage, autrement dit en farfouillant dans les arcanes de l'OS). Et dans son redesign du Windows Store, Microsoft a revu l'indicateur de téléchargement avec un résultat peu heureux. Mais après tout ce n'est qu'un détail.

Windows 10 Anniversary Update - Windows Store

Un Windows Store revu ici avec son thème sombre


Du côté des apps livrées en série avec Windows 10, celles-ci n'évoluent que peu (ou pas). Ainsi le lecteur de musique Groove est-il toujours critiquable par certains aspects, alors que l'app Courrier ne vous surprendra guère. C'est dommage, car il y avait certainement matière à faire progresser tout cela.

Si l'on ne peut pas compter sur des nouveautés du côté des apps UWP, Microsoft nous a surpris en intégrant le Bash Linux à Windows. Bien sûr, pour le quidam cela revêt peu d'intérêt, voire pas du tout, mais pour le développeur le Bash Linux pourrait être un argument de taille. Ici, l'éditeur de Redmond a retenu la solution de Canonical, l'auteur de la distribution Ubuntu de Linux, avec lequel il a passé récemment un partenariat pour

Windows 10 Anniversary Update - Ubuntu

La ligne de commandes Linux sous Windows !


L'arrivée de la ligne de commandes Linux sous Windows n'est pas la seule nouveauté puisque Skype déboule sous Windows 10 Anniversary Update dans une mouture UWP. Comprendre que Microsoft a, une fois de plus, redéveloppé son client de messagerie instantanée, pour un résultat qui nous laisse perplexes. Clairement, la version Win32 nous satisfait davantage pour une raison cruciale : elle occupe moins de place à l'écran. Mais Microsoft veut à tout prix nous vendre UWP quitte à proposer une version preview de son client, l'éditeur n'ayant pas fini son développement. Soit. On se consolera avec le mode sombre disponible pour Skype, l'intégration des notifications riches de Windows 10 ou la possibilité de dialoguer avec les bots. En revanche, des options basiques, comme la non-conservation de l'historique de conversation, sont indisponibles...

Windows 10 Anniversary Update - Skype UWP

Skype pour Windows 10 en version UWP


Enfin, les apps Windows 10 devraient normalement arriver, si tout va bien, sur la Xbox One. Une promesse à laquelle on n'osait plus croire. Cela devrait nécessiter une mise à jour de la console alors que quelques apps vraiment universelles apparaîtront : c'est déjà le cas de Netflix notamment.
Modifié le 13/01/2017 à 16h28
Commentaires