le vendredi 20 avril 2018

Lilo, le moteur de recherche français qui a le cœur sur la main

Quand vous naviguez sur Google, les revenus publicitaires vont directement dans la poche des régies et du géant américain. Mais qu'en serait-il si ce mode de fonctionnement servait à financer des projets collaboratifs et sociaux ? C'est le pari lancé par les créateurs de Lilo, un jeune moteur de recherche français qui a la main sur le cœur. Cerise sur le gâteau, il est respectueux de la vie privée ! Dans ce dossier, nous vous disons tout ce qu'il faut savoir sur ce métamoteur original qui mérite d'être connu.

Un moteur de recherche récent mais diablement original !


Lancé publiquement en février 2015 sur la toile, Lilo est un moteur de recherche français créé par Clément Le Bras et Marc Haussaire. Dès avril 2015, l'entreprise derrière le moteur de recherche est immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés en tant que SAS ou Société par Actions Simplifiées. Les fondateurs de Lilo indiquent d'ailleurs sur leur site qu'ils déclarent tous leurs impôts en France. Une initiative louable quand on voit "l'optimisation fiscale" de plusieurs milliards d'euros réalisée par les géants des GAFAM...

Le 30 juin 2015, Lilo récoltait 5004€ sur Ulule, le site de financement participatif français. Si les plus hauts paliers ne furent malheureusement pas atteints, l'engouement des fans était clairement présent. L'argent récolté aura permis d'améliorer l'interface du moteur de recherche tout en accélérant son développement.

lilo moteur de recherche


Lilo compte sur divers partenaires - des ONG, des associations - pour soutenir des projets sociaux et environnementaux. Au nombre de 10 au lancement du site, il y en a maintenant 137 et la liste ne cesse de s'allonger. Lutte contre le cancer, protection des animaux, combat contre l'obsolescence programmée... Il y a l'embarras du choix.

A l'heure où nous écrivons ce dossier, le moteur de recherche a récolté plus de 730 000€ et atteint plus de 700 000 utilisateurs mensuels pour un quota de presque 40 millions de recherches par mois. Un bon de géant en un peu plus de trois ans !



Cette progression rapide aura d'ailleurs permis la naissance de Lilo Mail, un service de mail centré sur la vie prive et bien entendu le soutien de projets sociaux. De quoi se débarrasser de Gmail qui s'avère bien trop curieux avec nos communications. Ce service annexe au moteur est lui aussi hébergé en France et vise un impact carbone le plus réduit possible. Il permet d'ailleurs l'envoi de pièces jointes de grande taille, jusqu'à 5 Go. Pas mal du tout !

Les revenus publicitaires au service de la communauté


Utiliser Lilo ne vous épargnera pas les liens publicitaires dans vos recherches. Mais une partie des revenus récoltés par le moteur de recherche est reversée à diverses associations. La société française se veut d'ailleurs transparente sur le sujet : 50% des revenus publicitaires sont destinés aux projets sociaux, 20% à la communication pour faire connaître le site et 30% servent à assurer son fonctionnement.

lilo moteur de recherche


Mais comment ça fonctionne ? C'est très simple : à chaque recherche, vous récoltez une goutte d'eau - virtuelle bien évidemment ! - dont la valeur est comprise entre 0.002€ et 0.003€. Vous pouvez ensuite distribuer vos gouttes à un ou plusieurs projets de votre choix. Si la valeur d'une goutte peut sembler dérisoire de prime abord, n'oubliez pas que vous n'êtes pas seul à utiliser le moteur de recherche au quotidien.

Et si vous vous posez la question de l'impact environnemental généré par l'utilisation du moteur français, sachez que Lilo reverse une partie des dons à des projets de compensation carbone. Certes, cela ne couvre probablement pas toutes les émissions de CO2 des serveurs Lilo et tiers, mais l'idée à néanmoins le mérite d'exister.

Respect de la vie privée


La vie privée est le cheval de bataille de nombreux moteurs alternatifs comme Qwant ou DuckDuckGo. Lilo suit la même voie, même si ce n'est pas son argument de vente principal. Le moteur de recherche français - qui fonctionne avant tout sous forme d'extension pour navigateur web - ne stocke aucun cookie de traçage. L'extension active même par défaut une instruction Do Not Track afin d'indiquer aux sites visités que vous ne souhaitez pas être traqué par des cookies publicitaires. Malheureusement, ce n'est pas un blocage absolu, juste une demande que peu de sites respectent...

En tant qu'entreprise informatique française, Lilo suit les prescriptions de la CNIL. Afin d'effectuer ses suivis analytiques, la SAS utilise l'outil open-source Piwik et non pas Google Analytics. C'est déjà ça de moins sur les serveurs américains ! Les serveurs du moteur de recherche sont d'ailleurs hébergés en France auprès d'OVH et Online. Vous ne risquez donc pas le forcing d'une agence gouvernementale étrangère comme ça peut être le cas avec DuckDuckGo. Les données restent ainsi à l'abri au sein de l'Hexagone.



L'extension Lilo requiert l'accès à quelques données comme votre historique de navigation. L'entreprise est claire sur ce point : rien n'est envoyé aux serveurs, tout est stocké en local sur votre ordinateur.

Pour terminer, il existe une possibilité - optionnelle - de créer un compte Lilo. L'adresse mail est alors utilisée pour faire le lien entre l'utilisateur et les gouttes récoltées ou d'autres informations comme la langue préférée et les réglages de l'extension. La société affirme ne pas revendre de données à des entreprises tierces. Aucun mail commercial n'est envoyé aux usagers du métamoteur. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la politique de confidentialité de Lilo.

Avantages et inconvénients de Lilo


Le moteur de recherche Made in France présente de beaux avantages dont le principal est évidemment de soutenir des projets sociaux et environnementaux. Les utilisateurs n'ont rien à payer pour que les dons soient reversés, juste à faire des recherches de la même façon que sur Google et Cie. Certes, la méthode la plus rapide reste de faire un don direct, mais l'idée globale est néanmoins rafraichissante, la publicité n'étant plus l'ennemie de la navigation.

lilo moteur de recherche


Les autres avantages du moteur de rechercher Lilo sont le respect de la vie privée et le fait qu'il soit français, avec un hébergement sur des infrastructures françaises. Les quelques données récoltées restent stockées en local et ne transitent pas sur les serveurs de l'entreprise. Un bon point face à la récolte toujours plus intrusive des GAFAM !

Malgré tout, il n'y a pas que des avantages à Lilo. Son plus gros inconvénient est finalement son mode de fonctionnement. La jeune société l'indique clairement : elle n'a pas les moyens de développer ses propres algorithmes de recherche. Le moteur français est par conséquent un métamoteur, c'est-à-dire qu'il s'appuie sur les résultats moteurs de recherches tiers qui ne sont autres que... Google, Bing et Yahoo !

lilo moteur de recherche


Selon votre emplacement et votre langue, l'un de ces moteurs sera privilégié. Pour le moment, la France et ses comparses francophones comme la Belgique ou le Canada bénéficient de résultats récoltés par Bing. Pour rappel, ce moteur de recherche est porté par Microsoft.

Au rang des petits défauts, on déplorera aussi quelques bugs dans le comptage des gouttes, mais ça reste assez rare. Et pour le moment, les projets soutenus sont uniquement sélectionnés par l'équipe Lilo. On peut espérer que dans les années à venir, ce système soit amélioré afin que les utilisateurs du moteur de recherche puissent voter pour leur projet préféré.


Dans tous les cas, nous ne pouvons que vous encourager à essayer Lilo sur votre navigateur préféré ou votre smartphone Android/iOS. Il reste une excellente alternative aux moteurs des GAFAM en apportant un soutien non négligeable à des projets environnementaux et sociaux de qualité. Si vous avez sauté le pas, n'hésitez pas à nous faire vos retours dans les commentaires.
Modifié le 20/04/2018 à 14h16
Commentaires