le lundi 01 janvier 2018

Furlexa : quand un Furby intègre Alexa

Les Furby ont marqué la fin des années 1990 et le début des années 2000 puis, finalement, les années 2010. La première version est sortie en 1998 et la toute dernière en 2016. En près de 20 ans d'existence, ils ont largement évolué mais les limites de ces boules de poils électroniques sont toujours les mêmes. Un ingénieur a décidé qu'il allait donner une toute nouvelle dimension à un vieux Furby.

Le projet pourrait donner quelques idées de partenariat à Hasbro, qui commercialise le Furby depuis 2005.

Furby + Alexa = Furlexa


Dans une vidéo postée sur Youtube le 26 novembre 2017, Zach présente sa dernière idée : un mélange entre un Furby et Alexa, l'assistant personnel développé par Amazon. C'est ainsi qu'est née Furlexa : une version Furby d'Amazon Echo. Une idée originale qui donne un réel sens au Furby, qui se transforme ainsi en assistant personnel.

Le projet a nécessité plus d'un an de travail et des connaissances poussées, tant en hardware qu'en software : pour que le Furby devienne Furlexa, Zach a utilisé un ordinateur Raspberry Pi Zero W, qui est en effet en mesure de faire tourner une version de l'assistant personne d'Amazon. Le géant de Seattle propose une version pour développeurs de l'Alexa Voice Service (AVS), que Zach a toutefois dû modifier pour l'utiliser avec un Rasberry Pi Zero W.



Un projet à seulement 50 dollars


Zach a également dû intégrer au Furby un microphone et un haut-parleur, pour obtenir un meilleur son et permettre le contrôle vocal. L'intégration de ces éléments dans la coque du Furby n'a pas été simple mais finalement, c'est une réussite : mis à part l'adaptateur secteur externe et le fil qui va avec, on croirait réellement avoir devant nous un simple Furby. Jusqu'à ce qu'il s'anime, bien évidemment.

Zach n'a pas payé cher les éléments intégrés au Furby : il annonce un prix de seulement 50 dollars. Néanmoins, il faut de sacrées connaissances en informatique pour réussir à reproduire le Furlexa.

Modifié le 26/12/2017 à 13h40
Commentaires