Alexa, l'assistante d'Amazon, officieusement portée sur le Web

Les travaux d'Amazon portés sur son assistante vocale Alexa ne sont pas passés inaperçus aux Etats-Unis et désormais, les anglophones peuvent tester le dispositif directement au travers de leur navigateur.

En novembre 2014, Amazon créait la surprise en dévoilant Echo une sorte d'enceinte connectée dotée d'une assistante vocale. Pour le cyber-marchand, l'objectif était de placer des algorithmes d'intelligence artificielle dans chaque foyer et pouvant être contrôlés à la voix ou via le smartphone. Par la suite, Amazon décidait d'ouvrir des interfaces de programmation tirant parti de ces algorithmes.

Récemment nous apprenions qu'Amazon avait écoulé 3 millions d'unités aux Etats-Unis. Contrairement à l'échec cuisant du Firephone, il semblerait que les consommateurs se soient laissés séduire par cette idée. Et d'ailleurs, les concurrents comptent bien en profiter. Google a récemment annoncé Google Home et Apple plancherait également sur un dispositif similaire pour l'Apple TV.

Un ingénieur chez Nexmo a fait usage des API d'Alexa pour concevoir une application Web. Cette dernière nécessite de s'authentifier avec son compte Amazon et requiert une autorisation pour accéder au microphone de la machine. Par la suite, il suffira de presser une icone le temps de formuler une question pour obtenir une réponse de la part d'Alexa.

Echosim.io


Puisque l'assistante est pour l'heure réservée au continent américain, les requêtes devront être formulées dans la langue de Shakespeare. L'application est disponible sur le site Echosim.io, lequel met en scène les interactions avec une représentation dynamique du terminal Echo.

Modifié le 28/06/2016 à 10h50
Commentaires