le dimanche 11 juin 2017

Voitures électriques : seulement 0,2 % du parc auto mondial

Malgré un taux de croissance à deux chiffres depuis plusieurs années, le parc de voitures électriques dans le monde reste anecdotique : 0,2 % selon un rapport de l'agence internationale de l'énergie. A ce rythme, les objectifs de la COP 21 paraissent inatteignables.

En décembre 2015, le monde s'était entendu sur l'objectif de 600 millions de véhicules électriques dans le monde en 2040, pour soutenir l'effort global de réduction des émissions de gaz à effet de serre et contenir le réchauffement climatique.

750.000 voitures électriques vendues l'an dernier dans le monde


Alors qu'il roule dans le monde plus d'un milliard de véhicules toutes catégories confondues, la part de l'électrique ne parvient pas à décoller. L'Agence Internationale de l'Energie rattachée à l'OCDE a recensé en 2016 seulement 2 millions de véhicules dits "zéro émission". Au total, moins d'un million (750.000) de voitures électriques ont été immatriculées dans le monde l'an dernier.

Cela dit, le taux de croissance du parc de voitures électriques demeure soutenu : 59 % l'an dernier, contre 76 % en 2015 et 84 % en 2014. A ce rythme, l'IAE estime qu'en 2030, le monde comptera 56 millions de voitures électriques. Des prévisions inférieures à celles de l'industrie automobile, qui table elle sur 70 millions de voitures électriques dans le monde en 2025.

Logo turbo 1280 zoe sport


Remise en cause de certaines aides à l'achat


Il faudra sans doute un rythme de croissance aussi soutenu que l'espèrent les constructeurs pour atteindre l'objectif défini par la Conférence des Parties à Paris (COP 21) fin 2015 : 600 millions de voitures électriques sur les routes en 2040, pour limiter le réchauffement climatique sous la barre des 2°C par rapport à 1900.

Reste à savoir si les pouvoirs publics maintiendront leur soutien au développement du secteur : les ventes de voitures électriques profitent en effet de la générosité des Etats qui subventionnent abondamment l'acquisition de modèles zéro émission. En Norvège, vitrine mondiale de la mobilité verte avec 29 % du parc automobile, les voitures électriques sont exemptées de taxes, de péages, et peuvent rouler dans les couloirs de bus. La France, elle, offre à l'achat un bonus écologique de 6 000 euros qui déplaît grandement à la Cour des Comptes. Enfin, la Chine, qui représente 40 % des ventes mondiales de voitures électriques, remet en cause certaines aides publiques à l'acquisition.




Modifié le 08/06/2017 à 19h02
Commentaires