le dimanche 26 mars 2017

Fruits-robots : ceci n'est pas une pomme

Des scientifiques ont mis au point un capteur qui enregistre la température des fruits transportés dans des conteneurs tout au long du voyage. Les données récoltées permettent de détecter les éventuels anomalies ou dysfonctionnements ayant entrainé un pourrissement des fruits.

Un capteur surveille les conteneurs de fruits


Des scientifiques ont mis au point un capteur qui prend la taille et la forme des fruits transportés dans des conteneurs (pommes, bananes, mangues...) et simule leur composition.

capteur fruit artificiel Empa

Les fruits, qui font parfois de longs trajets en bateau, n'arrivent pas toujours à destination en très bon état. S'il existe déjà des capteurs dans les conteneurs enregistrant la température de l'air, la température la plus fiable pour évaluer la qualité des fruits est celle de leur noyau, ce que permet de mesurer ce capteur en forme de fruit artificiel.

Les données enregistrées pour éviter le gaspillage alimentaire


Grâce à ce capteur, il est facile d'analyser les données du voyage des fruits, une fois qu'ils sont arrivés à destination. Le capteur, en enregistrant les températures de l'ensemble du trajet, améliore la surveillance du voyage et permet éventuellement de corriger certains paramètres, afin d'éviter que les fruits ne pourrissent en route.

Un fonctionnement en Wi-Fi ou Bluetooth serait optimal pour ce capteur : les données du conteneur pourraient alors être consultées en temps réel et les éventuels dysfonctionnements corrigés de façon instantanée. Les fruits arriveraient à destination en meilleur état, ce qui réduirait le gaspillage alimentaire.


Modifié le 24/03/2017 à 18h37
Commentaires