Le prochain Google Pixel avec écran aux bords recourbés ?

Alors que Samsung a décidé, pour son dernier flagship, le S8, de faire de l'écran aux bords recourbés une fonctionnalité de base et qu'il y a de fortes chances qu'Apple fasse de même tout comme d'autres constructeurs, voilà que Google s'y intéresserait aussi. Une nouvelle preuve du fait que la firme de Mountain View veut concurrencer de plus en plus les deux leaders du marché.

Un investissement, que pourrait réaliser la firme de Mountain View dans le constructeur d'écrans LG Display, serait un indice fiable de cette volonté.

Google investit dans LG Display pour des écrans OLED flexibles


C'est le quotidien coréen Electronic Times qui révèle le 10 avril 2017 cet investissement du géant de Mountain View. Il aurait proposé de mettre près de 880 millions de dollars, si ce n'est plus, dans LG Display qui produit actuellement des écrans OLED flexibles. C'est la flexibilité de ces écrans qui permet aux constructeurs d'imaginer les smartphones aux bords recourbés.

L'investissement devrait permettre à Google de faire de LG Display un fournisseur stable et sécurisé. De quoi lui permettre de réfléchir au design de son futur smartphone en ayant déjà sécurisé la provenance de l'écran et donc son côté potentiellement recourbé, bien que, bien évidemment, LG Display ne produise pas uniquement ce type d'écrans.

g - google pixel


Le Google Pixel pour concurrencer l'iPhone et les Galaxy S ?


Si l'information de Electronics Times se confirme, elle pourrait réellement traduire la volonté de Google de faire de son smartphone un concurrent d'Apple et de Samsung. Le Google Pixel a rencontré un discret succès mais reste aujourd'hui assez peu vendu : 2 millions d'unités écoulées malgré des critiques et des recensions plutôt très positives.

Le seul moyen pour Google de permettre à son Pixel de se frayer une place dans le cœur des consommateurs est de continuer de proposer de nouveaux modèles de plus en plus performants mais, surtout, de s'aligner sur les tendances pour le design et ne pas se laisser distancer. A moins que Google n'ait, dans ses cartons, un projet innovant ? Après l'échec du Projet Ara pour un smartphone modulaire, ce n'est plus aussi sûr.

Modifié le 10/04/2017 à 10h58
Commentaires