Pour Ubuntu Phone, Canonical courtise les constructeurs de smartphones Android

L'éditeur Canonical souhaite multiplier ses accords et entame diverses discussions avec les constructeurs partenaires de Google.

A la veille du Mobile World Congress, Canonical et BQ ont présenté une nouvelle tablette : la M10. L'appareil présente la particularité de mettre en avant les efforts de l'éditeur sur sa vision d'un système multiplateforme. En effet, l'appareil est livré avec une version d'Ubuntu optimisée pour un usage sur un écran multipoint mais dès qu'un clavier et une souris sont branchés, l'appareil affiche la version classique d'Ubuntu conçue pour le PC.

En d'autres termes, Ubuntu et Microsoft semblent avoir des visions relativement similaires et Windows 10 est également en mesure de proposer deux modes d'affichage différents en fonction de la présence ou non des périphériques.

Outre BQ, Canonical a précédemment signé avec Meizu pour une version spécifique du smartphone MX4. Mais l'éditeur ne souhaite pas en rester là et a amorcé des discussions avec plusieurs autres constructeurs. Interrogée par nos confrères de The Register, Jane Silber, PDG de Canonical, affirme ainsi : « nous parlons régulièrement avec eux (ndlr : les fabricants d'appareils Android) et plusieurs d'entre eux commercialiseront des smartphones Ubuntu. Ils manifestent un grand intérêt à l'idée d'adopter une autre plate-forme ».

Face à l'abandon de Firefox OS sur le marché des smartphones, Canonical n'est pas inquiet du poids représenté par les mastodontes que sont Google et Apple. « Les gens n'avaient pas de raisons fondamentales d'acheter un téléphone sur Firefox », affirme Mme Silber avant d'ajouter : « nous offrons une vision différente et plus poussée en termes de convergence ».

BQ tablette


Depuis plusieurs années, les constructeurs partenaires de Google ont une vision assez ambivalente d'Android. D'une part l'OS mobile leur permet de commercialiser leurs terminaux et le cas échéant de pousser leurs services, mais d'un autre côté, la concurrence les force à baisser les prix de vente et Google se montre de plus en plus agressif et envisagerait même de concevoir ses propres smartphones, quitte à faire de l'ombre à ses partenaires. Samsung, qui détient 25% du marché Android tente d'imposer son OS Tizen mais n'a pas encore franchi le pas pour l'installer sur ses smartphones haut de gamme.

Reste qu'a priori, Microsoft serait tout de même mieux placé pour offrir une promesse de convergence articulée sur son système Windows 10.

Télécharger Ubuntu pour Linux.
Modifié le 12/05/2016 à 15h45
Commentaires