le mercredi 14 juin 2017

Apple Car : faites une croix dessus

Une voiture avec son volant, ses quatre roues et un logo en forme de pomme croquée à la place des plus classiques losange ou lion, voilà qui a fait rêver les fans d'Apple ces dernières années. Les rumeurs prêtant à Apple la volonté de construire sa propre voiture ont été légion et la guerre entre le groupe de Cupertino et Tesla pour embaucher les meilleurs ingénieurs, en particulier sur les voitures autonomes, les a alimentées.

Apple n'a toutefois jamais parlé officiellement du projet au nom de code "Project Titan". Jusqu'à présent, tout du moins : Tim Cook s'est confié le 5 juin 2017 à la chaîne Bloomberg Television.

Apple ne construira pas sa propre voiture


Lors de cet entretien, Tim Cook a clos une fois pour toutes la question : Apple ne compte pas construire sa propre voiture comme le fait, par exemple, Tesla. La firme de Cupertino n'a donc pas de "Project Titan" dans les cartons comme pouvaient l'espérer les fans de la marque bien que le groupe ne nie pas son intérêt pour l'industrie automobile, loin de là.

Le PDG d'Apple semble catégorique mais laisse toutefois une once d'espoir : le fait qu'Apple ne construise pas de voiture estampillée de son logo est une réalité, en tout cas pour l'instant. Le but du groupe est aujourd'hui de créer une intelligence artificielle pour les futures voitures autonomes, un projet qui ne manque pas de rappeler celui de son principal concurrent, Alphabet, déjà bien avancé dans le domaine avec sa filiale Waymo.

Apple Car Concept


La voiture autonome est "la mère des projets dans l'intelligence artificielle"


Si les déclarations de Tim Cook ne manqueront pas de décevoir certains fans, elles sont cohérentes avec l'accent mis par Apple sur l'intelligence artificielle lors de la conférence WWDC 2017. Pour le PDG d'Apple, la voiture autonome est tout simplement « la mère de tous les projets » dans ce domaine. Il estime même qu'il s'agit là de l'un des projets « les plus compliqués » sur lesquels travaille son entreprise.

Apple se concentrerait donc sur la partie logicielle des futures voitures autonomes afin de devenir un équipementier : le groupe pourra vendre sa technologie à des constructeurs historiques qui auront la possibilité de l'intégrer à leurs modèles.

Modifié le 14/06/2017 à 11h20
Commentaires