le mardi 03 octobre 2017

Ils escroquent Amazon et risquent 20 ans de prison

Si vous pensiez que les sociétés de vente à distance étaient des cibles faciles pour les escrocs, détrompez-vous ; ce n'est pas toujours vrai : un couple américain ayant admis avoir escroqué Amazon va devoir rembourser près d'un million d'euros et risque 20 ans d'emprisonnement.

Amazon aurait perdu l'équivalent d'un million d'euros à cause des agissements du couple


Si Amazon n'est pas une entreprise comme les autres, c'est d'autant plus vrai lorsqu'il s'agit de sa politique de retours de marchandise. Très accommodant dans le domaine, lorsqu'Amazon reçoit une réclamation sur un produit défectueux ou abîmé lors de son transport, il en envoie aussitôt un nouveau, sans attendre que le client lui renvoie le produit défectueux. Ayant senti le filon, deux Américains, Erin Joseph Finan (38 ans) et Leah Jeanette Finan (37 ans), résidents de l'Indiana, se sont mis à commander des caméras GoPro, des PlayStation, des Xbox... Le tout sous des identités différentes évidemment, afin qu'Amazon ne se doute de rien. Déposant à chaque fois une réclamation, le couple recevait systématiquement un deuxième exemplaire d'un même produit et ne renvoyait jamais le premier.

Un complice, Danijel Glumac, aidait le couple dans le transport des marchandises volées et les conseillait sur les techniques pour dissiper les doutes qu'Amazon pourrait avoir. C'est également lui qui rachetait aux Finan les produits volés en-dessous des prix de marché, avant de les revendre à une société new-yorkaise, en se faisant une marge confortable bien entendu. Danijel Glumac a ainsi empoché l'équivalent d'un million d'euros, les Finan ayant reçu l'équivalent d'un peu plus de 500.000 euros.

Amazon colis livraison logistique


Une lourde peine pour ces escrocs de la vente à distance


Les coupables ont pu être identifiés grâce à une enquête conjointe menée par le fisc américain, l'inspection des services postaux et la police de l'Indiana. Accusé de fraude postale et de blanchiment d'argent, le couple a admis son tort. La condamnation devrait être prononcée le 9 novembre 2017. Ils devront vraisemblablement rembourser un million d'euros à Amazon et passeront les 20 prochaines années en prison.

Amazon n'est pas la seule société de vente à distance à subir ce type de fraude. Ebay et Aliexpress peinent eux aussi à se protéger des individus qui, bien qu'à une moindre échelle, profitent des failles du système. Sur ces marketplaces, la somme réglée par le consommateur reste en effet dans les mains de la plateforme jusqu'à ce que le client confirme la bonne réception de la marchandise, ou jusqu'à l'écoulement du délai imparti pour la livraison. Si le produit arrive endommagé ou n'arrive pas du tout, ces plateformes remboursent le client. Et comme un très grand nombre de petits colis sont envoyés sans numéro de suivi postal, le vendeur se retrouve dans l'impossibilité de prouver sa bonne foi et se voit contraint de rembourser le client.


Modifié le 03/10/2017 à 11h31
Commentaires