Des employés d’Apple vendaient des données confidentielles en Chine

En Chine, des employés d'Apple se sont livrés à un juteux trafic de données, qui leur a permis d'accumuler plusieurs millions d'euros.

20 employés d'Apple ont été arrêtés suite à la découverte cette escroquerie.

Un trafic de données découvert en Chine


D'après une déclaration des autorités chinoises, 22 personnes ont été arrêtées pour avoir volé et vendu des informations privées. Cette escroquerie massive leur aurait permis de récolter 50 millions de yuans chinois (soit 6,58 millions d'euros).

Parmi les 22 personnes arrêtées, 20 travaillaient pour l'entreprise Apple. Ces derniers auraient exploité le réseau interne de l'entreprise pour sécuriser et vendre les données sensibles. Ces informations comprenaient des noms d'utilisateurs, des identifiants Apple, des numéros de téléphones et se vendaient entre 10 yuans (1,3 euro) et 180 yuans (24 euros) l'unité.

Données sécurisées


Un commerce illégal très répandu en Chine


Ces trafics sont très communs en Chine, où des informations de ce type peuvent être achetées sans passer par de nombreux intermédiaires. D'après une enquête du journal chinois Southern Metropolis Daily, cette arnaque à grande échelle a été découverte alors qu'un de leurs journalistes avait pu acheter des informations sur l'un de ses collègues, dont l'adresse de son lieu de résidence et le dernier café dans lequel il s'était rendu.

L'investigation a duré pendant des mois et a impliqué des policiers issus de quatre provinces chinoises différentes. Toutefois, l'enquête n'a pas encore clairement établi si ce marchandage de données ne concernait que des utilisateurs chinois ou si des clients internationaux d'Apple avaient également été compromis.


Modifié le 09/06/2017 à 16h29
Commentaires