le dimanche 24 septembre 2017

Insolite : Amazon envoie des messages affirmant que vous êtes enceinte

« Félicitations pour cet heureux événement » ! C'est en substance le message reçu par plusieurs milliers de clients d'Amazon. Le e-commerçant les informait par erreur de l'expédition d'un cadeau de naissance pour leur enfant à venir... Sauf que les clients en question n'attendaient pas d'enfant.

Récit d'un ratage, révélateur de la collecte d'informations à laquelle s'adonne Amazon auprès de ses clients.

Félicitations mais panier vide


On sait les géants du web champions dans la collecte d'information sur leurs clients ou leurs abonnés. Mais le profilage à objectif publicitaire ciblé vient de franchir un cap chez Amazon, ou plus exactement d'effectuer un sérieux dérapage. Ces derniers jours, plusieurs milliers de clients américains d'Amazon ont reçu un message sur leur compte les informant qu'un colis contenant un cadeau de naissance pour leur futur enfant venait d'être expédié. Le message s'accompagnant de la photo d'un joli petit bébé gambadant en couche et à quatre pattes.

Problème : les clients en question n'attendent pas d'enfant ! D'où les nombreuses réactions sur Twitter, certains demandant à Amazon s'il était au courant de choses qu'ils ignorent, une autre s'étonnant du retard à l'allumage (mais merci tout de même pour l'intention), son fils ayant 21 ans !

amazon-prime-day


?Problème technique?


D'autres clients d'Amazon sont allés jusqu'à s'inquiéter d'une tentative de hameçonnage, le lien d'Amazon atterrissant sur une page vierge. D'autant que dans leur panier de commande, aucun objet correspondant au message n'apparaissait.

En guise d'explication, Amazon évoque un très flou « problème technique » ayant conduit à l'envoi inopportun d'une alerte mail. Le groupe s'excuse également de la gêne occasionnée. Il y a trois ans, une autre erreur avait causé un coup de pub involontaire au géant de Seattle : il avait livré par erreur 46 colis d'un montant total de 4.500 euros à un étudiant, qui avait été autorisé à garder les cadeaux. C'était Noël... Cela dit, on attend toujours la réponse d'Amazon à la seule vraie question : sait-il quelque chose que nous ne savons pas ?

Modifié le 22/09/2017 à 15h57
Commentaires