Billets de trains : Captain Train racheté par son concurrent

Le destin d’une société faisant partie de la French Tech peut être de connaître la réussite, ou de se faire racheter par un rival. C’est le cas de Captain Train avalé par son concurrent britannique pour 200 millions d’euros.


La société française Captain Train a été rachetée par Trainline, son concurrent britannique. Le montant de la transaction est évalué à 200 millions d'euros. Si la vente est finalisée, il s'agira d'une des 10 plus grosses acquisitions de start-up françaises lors des dernières années. Les actifs de l'entreprise vont permettre à son homologue de se déployer en Europe.

Selon Les Echos, Capitaine Train couvre dès à présent pas moins de 19 pays. De quoi répondre aux ambitions de croissance de Trainline. Quant au groupe français, il revendique 1,5 million d'utilisateurs pour 5 000 billets vendus quotidiennement. Les deux marques subsisteront pour mieux adresser leurs marchés respectifs.

Le nouvel ensemble est désormais présent sur 22 pays et recense les offres de 36 compagnies ferroviaires. La société devrait continuer sa croissance dans la mesure où le marché ferroviaire a vocation à s'ouvrir davantage dans les prochaines années.

Capitaine Train


A lire également
Modifié le 15/03/2016 à 16h03
Commentaires