Logitech Pro Mouse : la souris légère du gamer ?

Logitech annonçait dans la torpeur de l'été une nouvelle souris dédiée aux joueurs, la Pro Mouse. Et si d'ordinaire, le fabricant préfère les chiffres à la mode G9xx pour désigner ses périphériques joueurs, la Pro fait définitivement bande à part.

Pour Logitech, la nouvelle Pro Mouse se destine tout de go à l'eSport et aux eCompétitions. Bien sûr, le quidam peut quand même en profiter moyennant quelques euros ! Pour cette souris filaire, disons-le tout net, moins ambitieuse que la récente G900, Logitech se concentre sur quelques éléments clés : la glisse, la taille et le poids.

On le sait, il y a diverses écoles en matière de souris pour joueurs : certains préfèrent l'ultra-personnalisation avec des souris aux boutons et poids ajustables, d'autres préfèrent l'ultra-simplicité. C'est définitivement dans cette dernière catégorie que joue la Pro Mouse. Tour d'horizon.

Logitech G Pro 1 2
Logitech G Pro 1


Design


La Logitech Pro Mouse adopte un design minimaliste et ambidextre, ce qui plaira aussi bien aux gauchers qu'aux droitiers. Ici, point de fioritures mais un style des plus classiques, proche des G100/G100s de la marque : de quoi presque nous dépayser. Filaire, avec un câble tressé remarquablement long et un connecteur USB, la Pro Mouse est toute en rondeur (à l'inverse de la G303 par exemple). Malgré les bords de la souris, légèrement rugueux, vous poserez votre main sur un revêtement peau de pêche. La base comporte les habituels patins pour la glisse avec, chose rare chez Logitech, un patin circulaire entourant le capteur optique. A noter, les patins sont censés endurer 250 km selon le fabricant.

Logitech G Pro 2
Logitech G Pro 3


Si cette souris se veut fonctionnelle, Logitech n'oublie pas de la doter d'un rétroéclairage RGB. Celui-ci illumine le logo central « G » ainsi qu'un liseré en U du plus bel effet, entre le châssis de la souris et sa partie supérieure. Bien sûr, l'utilité du rétroéclairage programmable sur 16,8 millions de couleurs reste discutable, mais il en est ainsi.

Avec deux boutons de clic, une molette cliquable, un bouton d'ajustement de la résolution optique et deux boutons latéraux, la Pro Mouse est loin de jouer la surenchère en matière de boutons : seulement six boutons, dont la molette, pour ce mulot de compet' ! Et point n'est question de l'habituelle molette Logitech : ici, il s'agit d'une simple molette conventionnelle crantée (sans défilement horizontal).

Enfin, et c'est probablement le plus important dans cette Pro Mouse, il nous faut vous parler de sa légèreté. La souris de Logitech ne pèse en effet que 83 grammes. Autant dire un poids plume ! Et cela se ressent très vite.

Logitech G Pro 6


La technique


Au cœur de la souris, Logitech a prévu, pour ses performances, du connu avec un processeur ARM 32 bits, et un capteur PMW3366, déjà à l'œuvre dans la G900 notamment. La résolution optique varie ainsi de 200 à 12 000 dpi, selon votre choix bien sûr. Rappelons que le PMW3366 a ceci d'intéressant qu'il n'applique aucun lissage, filtrage ou accélération sur les déplacements.

Logitech propose avec la Pro Mouse le même système de tension de boutons déjà mis en œuvre sur la G900 : les clics sont donc assez nets et uniformes entre les boutons gauche et droit, en plus d'être particulièrement réactifs. Un clic franc et bruyant que l'on retrouve sur les boutons latéraux à l'inverse de la roulette qui se montre, pour sa part, silencieuse. Logitech annonce par ailleurs que les boutons de cette Pro sont censées endurer 20 millions de clics, tout de même.

Logitech G Pro Mouse - LGS - 4
Logitech G Pro Mouse - LGS - 3
Logitech G Pro Mouse - LGS - 2
Logitech G Pro Mouse - LGS - 1

Pilotes Logitech et Pro Mouse


Si vous êtes du genre à programmer des profils spécifiques sur votre souris, avec diverses fonctions assignées à chaque bouton, la souris embarque une mémoire pour stocker les profils en question, de sorte à en profiter en changeant de machine.

L'épreuve du feu


Il nous faut bien sûr partager avec vous nos impressions en jeu de cette nouvelle souris Pro. Et si nous ne sommes pas PGM (Pro Gamer), nous le sommes normalement assez dans l'âme pour être sensibles à ce genre de souris. Nous avons logiquement essayé la Pro Mouse avec les jeux du moment : du très fun Overwatch au contemplatif No Man's Sky avec son gameplay des plus discutables, au tout dernier Deus Ex : Mankind Divided tout aussi critiquable tant ses mécaniques de jeu n'ont pas bougé depuis les précédents opus.

Alors qu'en est-il de cette Pro Mouse ? Légère, voire très légère, la souris a tendance à glisser presque trop vite sur notre tapis, quand sa forme, elle, est agréable à l'utilisation, mais peut-être trop compacte pour notre main. Le clic des boutons latéraux a un effet inattendu : celui-ci étant ferme et la souris légère, il a tendance à la propulser sur le côté droit.

Les clics gauche et droit surprennent : ils sont incisifs, instantanés et presque trop bruyants. Le rétroéclairage de la souris est, lui, un peu fort dans son intensité lors du premier branchement : un rapide tour dans les pilotes nous permettra de ne pas nous éblouir. En jeu, la souris est parfaitement précise même si la combinaison de trois facteurs - plus petite taille, légèreté et glisse rapide - exige un temps d'adaptation.

Logitech G Pro 5
Logitech G Pro 4


Les paliers proposés par le bouton central pour jouer sur la résolution du capteur optique ne sont pas forcément les plus adéquats à notre goût, mais là aussi, un tour dans les pilotes LGS nous permettra de corriger le tir. En revanche, s'il y a bien une chose que nous regrettons, c'est l'absence d'indicateur visuel sur la souris pour nous rappeler la résolution actuellement sélectionnée. On retrouve notamment cette possibilité sur la G500s du fabricant, la G602 ou plus récemment, la G900 (mais pas seulement). La roulette, pour sa part, fait le job, mais clairement, on regrettera ici qu'elle ne soit pas plus élaborée (pas de défilement libre ou horizontal).

Conclusion


Avec la Pro Mouse, Logitech tente de réconcilier tous ceux qui reprochent aux souris gamers leur côté trop bling-bling. En se concentrant sur l'essentiel, le fabricant nous propose une souris épurée, compacte et légère. Certains joueurs adoreront. La glisse de cette Pro Mouse est d'ailleurs impressionnante, tout comme sa légèreté. Le clic très nerveux proposé par Logitech sur les boutons gauche et droit nous plaît, même s'il est étonnamment bruyant.

Finalement, on reprochera à cette souris sa molette trop basique ou même, son rétroéclairage. Il y a quelque chose de contradictoire à chercher l'épure tout en proposant un rétroéclairage sur 16,8 millions de couleurs, à l'utilité parfaitement discutable. Enfin, cette Pro Mouse nous paraît un tantinet onéreuse : 79,99 euros TTC cela reste cher, quand bien même la souris vise l'eSport et ses joueurs pro.


Logitech Pro Mouse

Les plus
+ Design ambidextre
+ Légèreté et glisse impressionnantes
+ La simplicité faite souris
Les moins
- Prix élevé
- Eclairage RGB discutable
- La molette ?
4.5
Confort
Précision
Boutons


Modifié le 05/09/2016 à 17h31
Commentaires