le lundi 19 mars 2018

Oreillettes traductrices : Pixel Buds, Pilot... elles existent déjà !

Les nouvelles technologies permettent de faire sauter certaines barrières. Plusieurs fabricants, dont Google, lancent des écouteurs capables de traduire instantanément une langue étrangère. Voilà une innovation qui devrait rendre service à un grand nombre d'individus pas très à l'aise à l'idée de parler dans une autre langue.

clik oreillette traductrice


Parler une langue étrangère sans la connaître


Une langue universelle permettant à tous les humains de se comprendre est un fait irréalisable. Nous sommes donc obligés d'apprendre d'autres langues pour communiquer lorsqu'on sort de l'hexagone et des pays francophones. Mais cette nécessité pourrait bien disparaître avec l'invention des oreillettes traductrices.

Prenez un logiciel de traduction comme Google Translate et liez le à des oreillettes connectées : le résultat donne des écouteurs capables d'entendre la voix d'un interlocuteur et de traduire quasiment instantanément ce qui est dit.

Plusieurs modèles d'écouteurs sont déjà en vente


Ce doux mélange entre intelligence artificielle et reconnaissance vocale a de quoi faire froid dans le dos mais promet de rendre service à un nombre incalculable de personnes.

pixel buds


Trois modèles existent déjà sur le marché américain, dont certains proviennent de projet de crowdfunding :

  • Pixel Buds, de la marque Google avec Google Translate ;

  • Pilot, de la marque Waverly Labs avec un logiciel de traduction spécialement développé ;

  • Clik, de la marque Mymanu avec un logiciel spécialement développé.


Dans ce pays, comptez 250 dollars pour vous offrir ce semblant de liberté et même 160 dollars pour les oreillettes de traduction Google. Pour pouvoir fonctionner, ces écouteurs ont besoin d'être reliés en Bluetooth à un smartphone ayant une application de traduction dédiée. Si le Clik et le Pilot sont sans fil, Google a préféré en ajouter un. Forcément, en plus de petits haut-parleurs, ils sont équipés de micros afin d'entendre ce qui se dit à l'extérieur.

Waverly Labs se targue de proposer 15 langues, Mymanu surenchérit plutôt à 37 quand Google remporte la mise avec 40 langues.

oreillette traductrice pilot


Oreillette de traduction : une technologie encore en devenir


Ne nous emballons pas pour autant. La technologie n'est pas encore parfaitement au point. Les traductions sont en effet parfois approximatives, comme vous le savez sûrement si vous utilisez parfois Google Trad. De plus, pour fonctionner correctement, il peut être nécessaire que les deux interlocuteurs mettent une paire d'écouteurs en même temps. Nous imaginons également une traduction faite via le haut-parleur du téléphone mais dans ce cas et dans certaines situation comme en ville, nous risquerions de ne pas entendre grand-chose.

L'obligation d'être connecté à internet est également un défaut majeur pour pouvoir s'en servir partout. La technologie est donc pour le moment réalisable, mais demande encore quelque temps avant d'être pleinement utilisable. Une chose est sure, vous pouvez continuer d'aller à vos cours d'anglais puisque ces modèles ne sont pas encore disponibles en France.
Modifié le 21/03/2018 à 16h16
Commentaires