le mercredi 02 mars 2016

Le DJI Phantom 4 vous suit et contourne les obstacles automatiquement

Le numéro un du drone compte bien le rester. Il dote pour cela son dernier modèle des spécificités de ses concurrents les plus sérieux. Le nouveau DJI Phantom 4 bénéficie ainsi de fonctions de pilotage autonome et de suivi automatique.

Le fabricant chinois DJI a annoncé hier le renouvellement de son quadricoptère vidéo grand public. Un an après le Phantom 3, il a lancé le Phantom 4, amélioré en tout point.

DJI Phantom 4

Suivi et pilotage automatique


Pour commencer, face au succès (au moins critique) d'un modèle tel que le 3D Robotics Solo, DJI dote son nouveau modèle des mêmes capacités de vol automatique. Le Phantom 4 bénéficie effectivement de fonctions baptisées TapFly et ActiveTrack, qui permettent respectivement de faire voler le drone en désignant simplement sa destination sur la vue dans l'application, et de lui faire suivre un objectif tel qu'un individu ou une voiture de manière entièrement automatique (et sans balise sur la cible). Si le prédécesseur facilitait le pilotage, le dernier né en dispense carrément l'utilisateur !

Le DJI Phantom 4 complète pour ce faire sa panoplie de capteurs. En plus des capteurs de positionnement ventraux apparus sur le Phantom 3, le nouveau quadricoptère accueille un détecteur d'obstacles frontal, similaire à celui du quadricoptère professionnel Matrice 100 robotisé, constitué de deux « yeux » qui lui permettent de voir en 3 dimensions. Il peut ainsi éviter les collisions en pilotage manuel et contourner les obstacles en pilotage automatique. Ces capteurs profitent au vol stationnaire, cinq fois plus précis.

DJI Phantom 4
DJI Phantom 4
DJI Phantom 4

Prestations vidéo et autonomie améliorées


La quatrième génération de Phantom rehausse par ailleurs son temps de vol de 25 % à 28 min, son rayon d'action à 5 km et sa vitesse de pointe de 16 à 20 m/s (de 58 à 72 km/h).

DJI Phantom 4

L'appareil améliore enfin ses prestations de prise de vue, sa fonction première. Sa caméra est coiffée d'une nouvelle lentille à 8 éléments. Le nouveau capteur de 12 millions de pixels au format 1/2,3 pouce photographie toujours en RAW DNG et filme toujours en vraie 4K ou en Ultra HD à 30 i/s, mais désormais aussi en Full HD à 120 i/s. Des profils D-Log et Cine-D offrent une grande latitude d'étalonnage des couleurs aux professionnels. Pour finir, la nacelle stabilisatrice a été renforcée.

Le DJI Phantom 4 est disponible dès à présent au prix de 1 600 euros, en hausse de 200 euros. On peut l'accompagner du nouveau service de réparation DJI Care, facturé 240 euros pour six mois ou 320 euros pour un an.

DJI Phantom 4

Contenus relatifs
Modifié le 02/03/2016 à 16h24
Commentaires