le mardi 11 avril 2017

Les Japonais veulent percer la croûte terrestre en 2030

Alors que le projet des Russes de percer la croûte terrestre a échoué après 20 années de tentatives, les Japonais ont décidé de se lancer dans la même entreprise, mais à une différence près : ils creuseront depuis le fond de l'océan.

Un projet fou qu'ils comptent mener à bien


Alors que les Russes avaient déjà tenté de percer la croûte terrestre pour pénétrer le manteau de la planète Terre avant d'abandonner (au bout de 20 années tout de même), c'est au tour des Japonais de se lancer dans ce projet, avec l'intention résolue d'aller jusqu'au bout. Selon eux, outre l'exploit technique, le fait de réussir à percer la croûte terrestre pourrait permettre d'étudier la tectonique des plaques et de mieux prévoir les tremblements de terre, un phénomène auquel le Japon est fréquemment confronté.

japon chiku

Pour mener à bien leur projet, les Japonais ne vont pas reproduire les erreurs déjà commises : au lieu de creuser sur la terre ferme comme l'avaient fait les Russes, ils creuseront en mer, grâce à un bateau-usine du nom de Chikyu. Selon eux, creuser en mer permet d'économiser la distance, à l'inverse de la croûte continentale, et ne laisse plus que 6 kilomètres à creuser pour percer la croûte terrestre, puis un kilomètre pour atteindre le manteau.

De nombreux défis à anticiper


Si la méthode japonaise semble effectivement plus simple que celle employée par les Russes, les obstacles à contourner seront nombreux : température, pression de l'eau...

Selon les chercheurs en charge de l'expédition, tous ces paramètres doivent être pris en compte et soigneusement anticipés avant de lancer la mission. C'est pourquoi aucune expédition n'aura lieu avant 2030, ce qui laisse 13 années à l'équipe de chercheurs pour préparer au mieux ce qui pourrait être une avancée majeure de la science et de la technique.


Modifié le 11/04/2017 à 18h43
Commentaires