MacOS High Sierra se pirate en tapant « root »

Vous voulez pirater un ordinateur mais vous n'avez ni le temps, ni l'envie d'étudier pendant des années du code pour ensuite chercher des failles critiques ? Grâce à Apple il existe une solution : il suffit de cibler n'importe quel ordinateur qui dispose de MacOS High Sierra. Et ça tombe bien : c'est la toute dernière version de OS de la firme de Cupertino sortie en 2017.

Un bug majeur découvert par les équipes du développeur Legin Ohran Ergin et confirmé par des chercheurs en sécurité permettrait très simplement d'obtenir les accès administrateur de l'ordinateur. Et quand on dit « très simplement », c'est un pléonasme.

Tapez « root » pour obtenir les accès root


Les équipes de Lemi Orhan Ergin sont tombées par hasard sur ce bug, alors qu'elles cherchaient à résoudre un problème de leur client. Le bug survient lorsque la session est ouverte sur l'ordinateur : il suffit de se rendre dans les préférences systèmes puis dans l'onglet Utilisateurs et Groupes. Là, l'ordinateur va demander un login et mot de passe.

En tapant « root » dans le champ login tout en laissant le champ mot de passe vide et en cliquant à plusieurs reprises sur « déverrouiller », on obtient les accès administrateur. Une fois ces accès acquis il est possible, par exemple, de créer un nouvel utilisateur voire d'installer des malwares et autres logiciels permettant un accès à distance, une surveillance... Tout ce qu'on peut imaginer en somme.

Applecare


Une manière simple de contourner le bug avant une mise à jour par Apple


L'entreprise de Cupertino a confirmé l'existence de ce bug et a déclaré qu'elle allait très rapidement déployer un correctif. Une chance pour les utilisateurs, puisqu'Apple force les mises à jour et donc ce bug ne devrait être utilisable que pendant quelques jours au maximum, un correctif pour ce type d'erreur ne devrait pas être un problème à créer pour les ingénieurs d'Apple.

En attendant, Apple a également confirmé une technique simple pour éviter que quelqu'un n'utilise ce bug majeur : il suffit de protéger l'accès « root » avec un mot de passe. Si vous ne l'avez pas encore fait, il convient de le faire très rapidement.

Modifié le 29/11/2017 à 08h57
Commentaires