le mardi 05 janvier 2016

Facebook se prépare à une éventuelle éviction de Google Play

Facebook procéderait en interne à des programmes de test assez particuliers, visant à mieux s'armer face à Google.

A l'heure actuelle, Facebook représente certainement le géant communautaire par excellence. Il n'en reste pas moins que la popularité de la société repose sur de nombreux facteurs et contraintes, dont certains sont imposés par Google. En effet, Facebook doit notamment conformer son application à la politique en vigueur sur Android et sur le Play Store. Mais que se passerait-il si Google mettait des bâtons dans les roues de la firme de Mark Zuckerberg ?

Voilà précisément la situation pour laquelle Facebook souhaite d'ores et déjà s'armer. Le magazine The Information rapporte en effet que le géant communautaire a testé la loyauté des mobinautes en introduisant des erreurs artificielles au sein de son application mobile : l'application Facebook affichait ainsi plusieurs plantages. L'objectif est de savoir si le mobinaute oublie le service entièrement où s'il se rend sur la version Web.

Facebook ban

Ces procédures de tests seraient mises en place en cas d'incident majeur avec Google. Les relations entre les deux parties sont relativement tendues depuis des années et la firme de Mark Zuckerberg évalue les possibilités en cas d'éviction de Google Play.

Reste que les mobinautes choisis au hasard n'ont pas été prévenus de ces tests et ont donc subi ces erreurs, délibérément envoyées par Facebook.
Modifié le 05/01/2016 à 17h37
Commentaires