le mercredi 30 novembre 2016

15 % des Français n’ont toujours pas Internet

L'Arcep et le Credoc ont publié le 29 novembre 2016 la nouvelle édition de leur Baromètre du Numérique annuel, qui dresse l'état des lieux du numérique en France. On y découvre, sans surprise, que les usages mobiles sont en pleine expansion chez les internautes français, mais ce n'est pas tout.

Internet est aujourd'hui considéré comme fondamental par les Français, qui ne peuvent littéralement plus s'en passer. Les Français l'utilisent pour tout : réseaux sociaux, achats, ou encore démarches administratives.

Internet : facteur d'intégration en France ?


Selon le Baromètre du numérique de l'Arcep, seulement 15 % des Français n'ont aujourd'hui pas d'Internet. Or, selon près de 2 sondés sur 3, Internet est nécessaire pour se sentir intégré. De fait, 15 % de la population peut être considérée comme « exclue » par le seul fait qu'elle n'a pas accès à Internet. De toute évidence, c'est un problème que le gouvernement tente de résoudre par son plan visant à donner un accès Internet à tous les Français.

Un problème qu'il faut résoudre assez rapidement, d'ailleurs : 40 % des personnes qui n'ont pas Internet, selon le baromètre de l'Arcep et du Credoc, estiment qu'Internet est utile et important... Ils sont donc susceptibles de vouloir prendre un abonnement.

Teletravail

Les Français se connectent de plus en plus


Selon le baromètre, les Français sont de plus en plus connectés et de plus en plus souvent. 74 % des Français se connectent tous les jours et 50 % des interrogés estiment qu'il leur serait impossible de ne pas avoir Internet pendant plus de trois jours d'affilée. Entre 2015 et 2016, le temps passé par semaine sur Internet a augmenté de 5 heures, atteignant 18 heures, contre 20 heures pour la télévision.


Les tâches administratives sont également de plus en plus nombreuses à être réalisées sur Internet : 66 % des interrogés réalisent certaines de ces tâches de manière dématérialisée, ce qui inquiète les jeunes et les adultes, mais surtout les personnes âgées 72 %.

Les nouveaux usages demandent donc de bonnes connexions et celles-ci sont satisfaisantes pour 72 % des habitants des zones denses et 66 % des zones peu denses. En revanche, en zone rurale, 25 % des interrogés déclarent avoir encore du mal à recevoir des SMS à cause d'une couverture mobile insuffisante.

Les smartphones prennent le dessus sur les ordinateurs


Si les ordinateurs équipent encore 82 % des Français, seulement 31 % d'entre eux disposent de plusieurs ordinateurs, une part en baisse en 2016. En revanche, 65 % des Français ont un smartphone et 40 % ont une tablette. Ces dernières sont surtout utilisées par les seniors et les 25-39 ans.

Modifié le 05/12/2016 à 18h04
Commentaires