le jeudi 25 mai 2017

Piccolissimo, le plus petit drone du monde

Des chercheurs de l'université de Pennsylvanie ont fabriqué le plus petit drone au monde embarquant une alimentation autonome. Piccolissimo fait la taille d'une pièce de deux euros pour moins de 2,5 grammes.

Déployé en essaim, il pourrait être très utile pour l'agriculture, la surveillance météorologique, environnementale ou... policière.

Une mécanique simple et robuste


Petit mais costaud. Avec ses mensurations minuscules, Piccolissimo est encore un peu gros pour un insecte, mais il marque une étape en matière de miniaturisation. Avec ses 28 millimètres de diamètre, pour un poids inférieur à 2,5 grammes, Piccolissimo est le premier drone autonome de cette taille doté d'une batterie lithium polymère. Ses inventeurs en ont également conçu une déclinaison plus grosse, de 39 millimètres de diamètre, contrôlable par télécommande.

Pour voler et se déplacer dans les airs, Piccolissimo est équipé d'une hélice lancée par un rotor excentré, tournant dans le sens horaire à la vitesse de 800 tours/minute. Le châssis, lui, tourne dans l'autre sens. Les variations de vitesse de l'hélice et du châssis permettent à Piccolissimo de changer de direction à volonté. Des capteurs lui permettent par ailleurs de se repérer dans l'espace.



Polyvalence


Piccolissimo coûte très peu cher à produire : ses composants sont de l'électronique grand public et son châssis est une simple impression 3D. Très robuste, le mini-drone peut également emporter près du tiers de son poids en charge utile, soit près d'un gramme. On peut donc l'équiper de caméras ou divers capteurs et d'accéléromètres pour des usages très variés.

C'est la grande force de Piccolissimo : sa taille et son autonomie rendent possible son déploiement en essaim, permettant de couvrir une grande étendue de territoire. Pour l'agriculture, il pourrait aisément jouer le rôle d'insecte pollinisateur de cultures. Doté de capteurs de radiations, il pourrait également partir en reconnaissance dans une zone irradiée ou contaminée. Son faible coût permet d'envisager qu'il soit à usage unique. Dans le domaine de la sécurité, sa petite taille en ferait un allié discret des forces de police en zone urbaine.


Modifié le 22/05/2017 à 10h21
Commentaires