le vendredi 14 octobre 2016

AMD améliore le 14 nm de Polaris et promet un gain de 50% en perf/watt

Surprise ! Après une Radeon RX 480 tièdement accueillie par la critique en raison de performances pas toujours au niveau de la concurrence ou des technologies employées, AMD propose une nouvelle révision de ses puces Polaris.

Souvenez-vous, avec l'architecture Polaris, AMD inaugurait le 14 nm quand NVIDIA utilise le 16nm pour ses GeForce à architecture Pascal : un choix technologique qui semblait donner un avantage à AMD, sauf qu'en réalité la consommation des Radeon RX 480 n'était pas exactement au mieux de ce que l'on pouvait attendre.

Quatre mois plus tard, AMD introduit une nouvelle révision des puces Polaris 10 et Polaris 11. Une révision qui semble changer la donne puisqu'il est question d'une amélioration de 50% du rapport performance par watt des dernières générations de puces Polaris. Une amélioration majeure qui confirme que le 14 nm initial d'AMD n'était pas (du tout ?) au point. Bénéfice immédiat de ce nouveau stepping : la consommation va chuter de manière notable. Il est question de passer de 150 Watts pour une configuration Polaris 10 complète, à un peu mieux de 95 Watts. Et qui dit consommation moindre, dit possibilité de monter les fréquences un peu plus haut et donc d'améliorer les performances. Selon nos confrères de Wccftech, on passerait de 2,15 à 2,5 Téraflops.

AMD Radeon RX 480 - Puce Polaris


Alors, non, les Radeon RX 480 ne vont pas subitement devenir plus intéressantes. Pourquoi ? AMD réserve pour le moment ce nouveau stepping de GPU au marché de l'embarqué avec les références E9260 et E9550. Mais il est bien évident que cela ne durera pas. Aussi, AMD pourrait introduire des Radeon RX 485 (mais aussi RX 475 et RX 465) basées sur cette nouvelle puce pour séduire le cœur des joueurs. En attendant la prochaine architecture... Vega.
Modifié le 14/10/2016 à 14h52
Commentaires