Intel Pentium !!!

Intel - Pentium III Logo
Voici donc le dernier processeur made by Intel : le Pentium III. Celui-ci successeur de PII (si, si :) ) se caractérise de ce dernier par l'ajout de nouvelles instructions. Et là, on ne peut s'empêcher de penser que cela fait depuis la sortie de Pentium Pro qu'Intel ne nous a pas sorti de véritable révolution dans le domaine des Processeurs. Ainsi, on est passé du Pentium Pro au PII en plaçant à l'extérieur la cache du processeur, et du PII au PIII en rajoutant les instructions SSE. Rien d'extraordinaire en apparence : pas de quoi appeler ce processeur un Pentium III. Remarquez, tout le monde se met au 3 : AMD appelle 3ème version un processeur où l'on a juste rajouté 256 Ko de cache... En clair, le nom du processeur ne veut absolument plus rien dire : marketing quand tu nous tiens ! :) J'oubliais : le processeur Pentium III utilise une nouvelle cartouche, la SECC 2. Par rapport aux cartouches des premiers Pentium II, la SECC 1, la deuxième offre une meilleure ventilation car le processeur est directement en contact avec le radiateur. Enfin, plus petite, la cartouche est aussi moins chère donc... des coûts de production réduits.

Intel - Pentium !!! Chip

Le Processor Serial Number (PSN)

Lorsqu'Intel a annoncé l'intégration d'un numéro de série unique sur chaque processeur Pentium III, une vague de propagande pour le retirement du PSN a éclaté : chaque utilisateur souhaitant garder l'anonymat. Devant tant de protestations, Intel a rassuré la foule en disant qu'il sera désactivé par défaut. Mais ce PSN : à quoi sert-il ? Selon Intel, principalement au commerce électronique où avec ce numéro unique codé sur 64 Bits, il deviendra possible de rendre la vente plus sure. Néanmoins de nombreux experts en sécurité ont mis en évidence l'inutilité d'un tel système. En effet, il suffit que quelqu'un trouve quand est envoyé ce numéro et le détourne à l'aide d'un programme qui en enverrait un autre. Il faut aller chercher d'un autre coté pour trouver l'utilité de celui-ci : le vol.
Chaque année, de nombreux camions de processeurs sont entièrement volés de leur marchandise pour qu'ensuite chaque processeur aille se trouver une machine à intégrer au marché noir. Contre celà, Intel à l'aide de ce numéro pourra clairement savoir qui possède un processeur volé. Et puis, rien n'empêche de penser qu'on pourrait se retrouver dans un système où Windows par exemple intègrerait une base de données incluant la liste de PSN des processeurs volés et qu'il refuserait de s'installer sur la machine en habritant un. Enfin, je pousse un peu loin : aujourd'hui ce code sera désactivable par plusieurs manières : BIOS, logiciel et nul doute que si vraiment vous n'avez pas envie d'être identifié alors vous achèterais autre chose que du Pentium III !

Les instructions SSE

Ces 70 nouvelles instructions appellées SSE (pour Streaming SIMD Extensions) veulent faire oublier l'échec du MMX. Souvenez vous du MMX : beaucoup de promesses mais au final pratiquement rien. Pourtant, ces dernières étaient censées par exemple émuler une carte son et un modem, réduisant le coût des machines : on attend toujours... Aujourd'hui, Intel n'est plus le seul à se lancer dans l'ajout de nouvelles instructions : AMD a ainsi rajouté 21 instructions du nom de 3DNow!. Intéressons nous, à comment ces instructions SSE optimisent la vitesse de calcul. Parmi ces nouvelles instructions, certaines font passer la bande passante du processeur de 640 à 790 Mo/s soit un gain de 19%. Mais le grand apport des instructions se fait au niveau de la virgule flottante : jusqu'à 4 traitements en un cycle d'horloge. C'est en théorie 2 fois plus élevé que le 3DNow!. Autre fait : on peut utiliser les instructions SSE en parrallèle avec les instructions MMX et FPU ce qui ne nécessite pas d'attente d'un passage à l'autre. Mais Intel n'a pas tout réservé à la 3D comme AMD et une part des instructions se voit dédiées au traitement des données "multimédias".
En voyant cela, on attend beacoup du PIII. Mais il y'a toujours un mais ! Ces gains ne sont que théoriques : ils ne seront en pratique jamais atteint !

Overclocking

Le Pentium III est bloqué sur le coeffcient multiplicateur (aussi bien au dessus qu'en dessous) mais pas dans la fréquence de bus. J'ai ainsi pu faire tourner un Pentium III 450 (4,5*100) à 504 MHz (4.5*112) sans aucun problème. Par contre à 4.5*124 pour 560 MHz, impossible de faire booter l'ordinateur. Pas de grande surprise donc au niveau de l'overclocking, un Pentium II 450 obtient sensiblement les mêmes résultats.

Les Systèmes de Test

  • Pentium III 450, Celeron A 300 overclocké à 450 MHz, et Pentium II 333 overclocké à 450 MHz (on a eu du mal avec ce dernier ;) )
  • 64 Mo de Ram
  • Abit BX6 revision 2
  • Disque dur 14.4 Go U-DMA 33 17 7200 tours/min
  • Diamond Viper V550 (chipset Riva TNT)
  • Windows 98 avec DirectX 6.1

    Test sur "logiciels" non optimisés :

    J'ai utilisé le CPU et le FPU Mark, la moyenne de la demo cheat sous Half Life, et de même pour Quake II avec la demo massive.

      Radeon 9800 Pro Radeon X700 Pro GeForce 6600 GeForce 6600GT
    Gravure 0.15 µ 0.11 µ 0.11 µ 0.11 µ
    Fréquence core 380 MHz 425 MHz 300 MHz 500 MHz
    Transistors 117 millions 110 millions 146 millions 146 millions
    Ramdac 400 MHz 400 MHz 400 MHz 400 MHz
    Transform & Lightning DirectX 9.0 DirectX 9.0b DirectX 9.0c DirectX 9.0c
    Pixel pipes 8 8 8 8
    Mémoire embarquée 128 Mo 128 / 256 Mo 128 Mo 128 Mo
    Fréquence mémoire 340 MHz 430 MHz 550 MHz 500 MHz
    Interface mémoire 256 bits 128 bits 128 bits 128 bits
    Bande passante 22.4 Go/s. 14 Go/s. 11.2 Go/s. 16 Go/s.


    Le Celeron conserve toujours la tête grâce à ses 128 Ko de cache fonctionnant à pleine vitesse dans les domaines nécessitant le plus les calculs de virgules flottante (jeux 3D...). Quant au Pentium III et au Pentium II leur résultat proches confirment qu'à part l'ajout de nouvelles instructions un Pentium III est équivalent à un Pentium II.

    Test sur "logiciels" optimisés

    J'avais à ma disposition 2 applications permettant de mettre en évidence l'apport des instructions SSE : le Multimédia Mark (il n'y a pas que le 3DMark dans la vie ;) ) et le 3D Winbench 99

    Creative I-Trigue 3600
    Ensemble d'enceintes 2.1
    Rapport signal / bruit
    Alimentation Externe
    Garantie constructeur 2 ans
    Entrée ligne / sortie casque 1 / 1
    Télécommande Oui, filaire
    Réponse en fréquence 30 Hz - 20 kHz
    Puissance des satellites 2 x 8.5 W RMS
    Dimensions des satellites (LxHxP) 61 x 88 x 163 mm
    Puissance du caisson 24 W RMS
    Dimensions du caisson (LxHxP) 180 x 310 x 268 mm


    Analysons un peu ses résultats. Le Multimédia Mark est un bench sur la compression d'un film au format MPEG 1, sur sa relecture, le traitement du son et de la 2D. Le gain de 27% montre que les instructions SSE savent faire autre chose que de la 3D. Néanmoins ce gain est assez faible par rapport aux promesses théoriques du PIII. Par contre, sur le 3DWinbench, le gain est prometteur : +71% dans le test du Lighting & Transformation. Cette partie est très importante dans le rendu 3D. En effet, elle est une des rares parties à ne pas encore être prise en charge par la carte 3D. Actuellement, si le processeur est limitant c'est surtout à cause de la partie transform qui utilise beucoup d'instructions FPU "basiques" mais très répétitives. C'est pourquoi les processeurs AMD et Cyrix qui possèdent une FPU plus faible que le PII sont à la traine en matière de vitesse 3D. Ce gain de 71% est quand même à relativiser. Le moteur du 3D Winbench 99 est entièrement basé sur le moteur de Direct X et aujourd'hui pratiquement aucun jeu ne l'emploie à cause de sa lenteur effroyable exceptés quelques applications de... Microsoft. Un autre fait est que cette partie de Lighting & Transformation se verra gérer par la nouvelle génération de cartes 3D. Cette amélioration semble donc arriver trop tard !

    Que dire au final de ses instructions SSE ? Et bien c'est très bien théoriquement, vérifiés dans les benchs mais dans les applications réels : ca ce compte encore sur le doigt d'une main pour les applications optimisées...pour l'instant. Il faudra attendre le développement de pilotes de Cartes Graphiques tirant partis des nouvelles instructions, de la sortie de Direct X 7 qui promet d'améliorer le gestion des SSE... Pour le moment, Intel a accouché d'un prématuré avec le Pentium III.

    Intel - Pentium !!! Inside

    Conclusion

    J'ai encore l'impression qu'avec ces nouvelles instructions, Intel se paie la tête de ses clients.Avec un prix de 3000 Fr dans sa version 450 et de plus de 4500 Fr pour la version 500 MHz, je ne sais pas qui veut encore du Pentium III. Il n'apporte actuellement que très peu de nouveautés pour un prix monstre. Acheter un Pentium III aujourd'hui, c'est remplir les caisses d'Intel pour pratiquement rien. Prenez plutôt un Celeron qui montre pour un prix tout petit des performances remarquables. Et si vous êtes scotchés au Pentium, le modèle à 350 MHz vous conviendra parfaitement. Mais bon... dans l'avenir si vous suivez Intel, il faudra forcément passer au Pentium III : la gamme Pentium II arrive en fin de vie et les Celeron se verront dotés des instructions SSE entre la fin et le début de la nouvelle année. Enfin, la plus grande nouveauté sur les Cartes mères Slot 1 arrive à travers le chipset JX (le Camino) : fréquence de bus de 133 MHz, AGP 4X, Ultra DMA 66 et un PIII qui se contentera de monter en fréquence... Bref que du neuf, basé sur un processeur de sixième génération qui commence à se faire vieux :o(
    Modifié le 26/09/2017 à 16h34
  • Commentaires