La page Wikipédia de François Fillon piratée

Les récentes affaires judiciaires de François Fillon, notamment les emplois présumés fictifs de son épouse en tant qu'assistante parlementaire, ont visiblement inspiré un internaute, qui s'est amusé à modifier la page Wikipédia du candidat à l'élection présidentielle.

François Fillon qualifié de "plus grand escroc français"


Alors que les nombreuses affaires qui entourent le candidat Les Républicains à l'élection présidentielle occupent la scène médiatique depuis plusieurs semaines, un petit plaisantin s'est amusé à pirater la page Wikipédia de François Fillon, qualifiant ce dernier de "plus grand escroc français".

Avant que Wikipédia ne corrige le problème, le site Konbini a réussi à prendre une capture d'écran. En introduction de la présentation du candidat, on pouvait ainsi lire " François Fillon est le plus grand escroc français [...], né le 4 mars 1954 au Mans, est un voleur français. Il est successivement membre du Rassemblement pour la République (RPR), de l'Union pour un mouvement populaire (UMP) et des Républicains (LR)".

François Fillon, ancien Premier ministre UMP


Les piratages s'invitent dans les campagnes présidentielles


Ce n'est pas la première fois qu'un candidat à l'élection présidentielle voit sa page Wikipédia piratée. Dans la course américaine à la Maison Blanche, la page d'Hillary Clinton, la candidate démocrate, avait subi un piratage du même ordre : en octobre 2016, un mois avant la tenue du scrutin, un message de soutien à Donald Trump avait été publié "Sauvez l'Amérique que vous connaissez et aimez en votant pour Donald Trump".

Si ce genre de piratage n'a aucune incidence sur le résultat de l'élection et prête plutôt à sourire, d'autres fuites ont pu avoir un impact sur le destin des candidats. Ainsi, le piratage des emails d'Hillary Clinton et de son directeur de campagne diffusés par Wikileaks ont probablement exercé une influence sur l'opinion publique américaine, et modifié le vote de certains électeurs, sans que cela ne soit pour autant déterminant dans le résultat final de l'élection.


Modifié le 14/04/2017 à 17h19
Commentaires