Le créateur de Titanium Stresser condamné à 2 ans ferme

Le créateur de Titanium Stresser, un programme de hacking pour livrer des attaques par déni de service, a été condamné à deux ans de détention.

Titanium Stresser utilisé dans 1,7 million d'attaques en ligne


Adam Mudd, l'adolescent à l'origine de Titanium Stresser, un outil de hacking, a été condamné à deux ans de détention dans une maison correctionnelle pour jeunes délinquants. Titanium Stresser serait responsable de 1,7 million d'attaques en ligne. Par ailleurs, d'après le procureur en charge du dossier, il existe 122 000 utilisateurs de Titanium Stresser dans le monde et 660 000 adresses IP ont été piratées.

PSN et Xbox Live : hack en novembre, DDoS en décembre

Ce sont des motivations assez ordinaires qui ont poussé Adam Mudd à créer Titanium Stresser, alors qu'il n'était âgé que de 16 ans : le silence et l'inaction de la direction de son école après qu'il a été agressé par des élèves de l'établissement l'auraient poussé à mettre au point ce programme, a indiqué l'adolescent au cours de son procès. Il aurait lui-même conduit 594 attaques par déni de service (DDOS) sur 181 adresses IP, notamment contre des écoles, des collèges et des administrations locales.

Plusieurs grandes sociétés victimes de Titanium Stresser


Plusieurs grandes sociétés ont été confrontées aux attaques par déni de service du programme Titanium Stresser : Microsoft, TeamSpeak, Minecraft ou encore Xbox Live.

Mais Titanium Stresser n'a pas fait qu'assouvir un désir de vengeance (ou de justice) pour Adam Mudd. Le programme a également permis à l'adolescent de s'enrichir considérablement, puisqu'il aurait touché 396 000 livres (468 824 euros) en tout. En outre, si Adam Mudd est bientôt en maison correctionnelle, les attaques par déni de service sont beaucoup plus difficiles à arrêter. Titanium Stresser a encore de beaux jours devant lui...


Modifié le 28/04/2017 à 16h25
Commentaires